Pokémon (jeux vidéo)


Pokémon (jeux vidéo)

La série de jeux vidéo Pokémon, commencée en 1996 au Japon avec Pocket Monsters, contient à ce jour une quarantaine de titres sortis sur Game Boy, Game Boy Color, Nintendo 64, Game Boy Advance, GameCube, Nintendo DS ou encore Wii.

Il s'agit à ce jour de la série la plus prolifique de tous les temps en termes de vente, s'étant écoulé à plus de 197 millions d'exemplaires en Mai 2010[1] , et en comptant les ventes des Versions Noire et Blanche de la série, sortie fin 2010 au Japon, et début 2011 dans le reste du monde. La série surclasse donc la série Mario en termes de vente, même si cette dernière devrait rapidement reprendre sa place au cours de l'année 2012.

Sommaire

Système de jeu

Jeux de la série principale

Poketto monsutaa sort en 1996 au Japon sur Game Boy. Comme une autre société détient les droits du nom Monster In My Pocket aux États-Unis, le nom raccourci Pokémon, déjà utilisé au Japon devint le nom officiel.

Règles et déroulement du jeu

Dans les deux premières versions, Bleu et Rouge, l'histoire est celle d'un jeune garçon, Red, incarné par le joueur (ce personnage change dans d'autres versions où le joueur a même la possibilité de choisir son sexe). Red reçoit du professeur Chen son premier pokémon, qu'il choisit entre Carapuce, Bulbizarre et Salamèche, ainsi qu'un Pokédex, sorte d'encyclopédie électronique servant à consigner les informations reçues sur les Pokémon. Le joueur se lance ensuite dans un grand voyage où il aura plusieurs buts :

  • Attraper des Pokémon sauvages grâce à des balles spéciales appelées Poké Ball, qui se déclinent en plusieurs types selon leur puissance (les Super Ball, les Hyper Ball, ...).
  • Faire combattre ses Pokémon pour faire monter leur niveau.

Le jeu développe ainsi un type de gameplay de jeu de rôle relativement peu exploité jusqu'alors et basé sur deux piliers :

  • Le joueur doit essayer de trouver toutes les créatures Pokémon, ce qui met en avant le plaisir de la recherche et de la collection. On peut les rencontrer selon certains paramètres, qui varient selon les versions : emplacement géographique, heure du jour ou de la nuit, type d'élément (sur terre ferme ou dans la mer), etc. On peut aussi les échanger avec d'autres joueurs. En fait, des échanges entre des joueurs possédant chacun une des deux versions (qui sortent par paires) sont indispensables pour collecter tous les pokémon.
  • Les entraîner et les faire évoluer par le combat selon le procédé de la montée en puissance, largement exploité dans les jeux de rôle mais particulièrement fin et développé ici.

De plus, le joueur ne dirige plus directement une équipe de personnages (comme dans les Final Fantasy par exemple) mais un « dresseur Pokémon » qui gère les monstres de son équipe. Il ne peut cependant en porter avec lui qu'un nombre limité, les autres étant stockés. Il faut donc entraîner différentes sortes de Pokémon (faire du levelling) en fonction des différentes stratégies à adopter lors des combats.

En effet, la stratégie est aussi un élément important du jeu. Les combats se déroulent sous forme de tours. Chaque tour, le dresseur a plusieurs possibilités:

  • Utiliser une des capacités de son Pokémon pour attaquer le Pokémon adverse et faire baisser ses points de vie.
  • Utiliser une autre capacité, soit pour renforcer ses propres paramètres (vitesse, précision...), soit pour faire baisser ceux de l'adversaire. Il existe aussi des capacités pour endormir le Pokémon adverse, l'empoisonner, le brûler, etc.
  • Le dresseur peut utiliser un objet pour soigner son Pokémon ou le réveiller s'il est endormi par exemple.
  • Le joueur peut aussi choisir de changer de Pokémon et de le remplacer par un autre plus apte au combat.
  • Enfin, le joueur peut choisir de s'enfuir. Cette option n'est envisageable que contre un Pokémon sauvage. Lors d'un combat contre un autre dresseur, cette possibilité est désactivée.

Le choix du Pokémon, outre son niveau, est important de par son élément. En effet, chaque Pokémon appartient à un – parfois deux – élément ou type particulier. Il en existe au total 19 différents dont le type eau, feu, plante, roche, électrique, psychique, combat, insecte, vol... Chaque élément a ses forces et ses faiblesses : par exemple, l'eau est efficace contre le feu, qui est fort contre la plante, qui l'est à son tour contre l'eau. Le jeu s'apparente donc à une sorte de pierre/feuille/ciseaux plus complexe, car chaque élément n'a pas qu'une force ni qu'une faiblesse (l'eau, en plus de battre le feu, est aussi forte contre les Pokémon de type sol et roche), et où l'élément ne fait pas tout. Un Pokémon eau peut très bien battre, avec une bonne stratégie, un Pokémon plante.

Le jeu se déroule à la manière d'un jeu de rôle japonais classique : plusieurs villages et donjons sont présents sur la carte, au début du jeu presque toutes les routes reliant les éléments la composant sont bloquées, mais, au fur et à mesure qu'il avance dans le jeu, le joueur débloque les itinéraires possibles. Les Pokémon sauvages se rencontrent sur les routes, ainsi que les dresseurs isolés. Il y a par ailleurs des salles spécialisées (des arènes), dans lesquels les dresseurs ont tous des Pokémon d'un même type. Le champion de l'arène, le dresseur le plus puissant, une fois vaincu, donne au joueur le badge de l'arène. Une fois les badges de toutes les arènes collectés, le dresseur peut avancer dans le jeu. Dans les versions Bleu et Rouge, par exemple, Sacha peut alors combattre la ligue des 4, qui sont les dresseurs les plus puissants du jeu.

Les différents jeux Pokémon

Il y a eu plusieurs régions à travers les jeux Pokémon. Kanto pour la première génération, Johto pour la deuxième, Hoenn pour la troisième, Sinnoh pour la quatrième, et Unys pour la cinquieme. D'autres régions ont aussi eu leur heure de gloire. Fiore dans Pokémon Ranger (3G) puis Rhode dans les Pokémon Colosseum et XD.

Les jeux Donjon Mystère Rouge (sur GBA) et Bleu (sur DS) sont différents. Le joueur incarne un Pokémon après un long questionnaire après le lancement d'une nouvelle partie qui sert à déterminer le Pokémon qu'il va incarner. Le joueur peut dès lors construire une équipe avec le partenaire choisi en début de partie, et évoluer dans les donjons, les missions et combattre les boss, à l'instar des RPG classiques en plus de faire évoluer les Pokémons.

Un autre jeu, Pokémon Ranger sur DS, met en place des personnes capturant les Pokémons, les « Rangers », avec un « capstick ». Pour capturer les Pokémons, il faut faire tourner une boucle autour de ceux-ci, à l'aide du stylet de la Nintendo DS, jusqu'à ce que le Pokémon puisse être capturé.

Encore un autre jeu Pokémon Link qui est un peu le genre de Tetris, il est sur DS.

Les jeux Pokémon sortis en France sont tous intégralement traduits en français, à l'exception notables des cartouches de jeu Pokémon mini (qui ne présentent cependant que peu de texte).

Autres types de jeux

Des jeux vidéo Pokémon de flipper sont sortis, ainsi que divers types de jeux (puzzle, jeu de cartes, ...). Il y a aussi Pokémon Donjon Mystère Bleu et Rouge, sorti respectivement sur DS et sur GBA.

Il existe aussi un jeu en ligne appelé Pokémon NetBattle, jeu qui n'a rien à voir avec Nintendo, qui permet d'affronter d'autres personnes via internet. Un patch français est aussi disponible sur le net. Ce jeu en ligne permet de créer son équipe afin d'affronter d’autres joueurs dans des combats similaires à ceux de la Game Boy Advance.

Pokémon Ranch

Le Pokémon Ranch est une sorte de successeur de Pokémon Box sur GameCube. Vous pourrez le télécharger pour 1000 Wii Points à partir du Wii Ware le 20 mai 2008 que vous trouverez dans le menu de la Chaine Boutique Wii et vous permettra de stocker jusqu'à 1000 Pokémon des versions Diamant et perle sur Nintendo DS et des Pokémon surprise vous sont offert à partir d'un certain seuil de Pokémon déposé atteint comme Mew quand vous en aurez stock 999 par exemple. Votre Mii se balade au milieu de Pokémon stylé Mii eux aussi et avec la gérante du ranch. Les Pokémon déposé ne peuvent en aucun cas retourner dans une version Pokémon dont il n'est pas issu.

Liste de jeux

Jeux sur console portable

Jeux Pokémon classés par génération et par console, avec leur année de sortie japonaise.

Génération I
(Game Boy)

Génération II
(Game Boy Color)

Génération III
(Game Boy Advance)

(Nintendo DS)

Génération IV
(Nintendo DS)

Génération V
(Nintendo DS)

(Nintendo 3DS)

  • Super Pokémon Scramble (2011)
  • Pokédex 3D (2011) 3DSWare

Jeux sur console de salon

Génération I
(Nintendo 64)

Génération II
(Nintendo 64)

Génération III
(Nintendo Gamecube)

Génération IV
(Wii)

Génération V
(Wii)

  • PokéPark Wii 2 (2011)

Références

  1. (fr)Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver sur afjv.com. Consulté le 1er mai 2010

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pokémon (jeux vidéo) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeux Vidéo P — 0 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • Jeux video P — Jeux vidéo P 0 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • Jeux vidéo p — 0 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • Jeux vidéo (séries) — Série de jeux vidéo Une série de jeux vidéo est un ensemble de jeux vidéo créés selon un univers fictionnel ou un gameplay commun et qui ont été conçus comme des suites ou des préquelles. La seule véritable caractéristique inchangeable d une… …   Wikipédia en Français

  • Jeux vidéo P — 0 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Wikipédia en Français

  • Liste Chronologique De Jeux Vidéo De Rôle — La date indiquée est celle de la première sortie, continents et versions confondus. Voir aussi : Jeu de rôle (jeu vidéo) Sommaire 1 1974 2 1975 3 1980 4 1981 …   Wikipédia en Français

  • Liste chronologique de jeux video de role — Liste chronologique de jeux vidéo de rôle La date indiquée est celle de la première sortie, continents et versions confondus. Voir aussi : Jeu de rôle (jeu vidéo) Sommaire 1 1974 2 1975 3 1980 4 1981 …   Wikipédia en Français

  • Liste chronologique de jeux vidéo de rôle — La date indiquée est celle de la première sortie, continents et versions confondus. Voir aussi : Jeu de rôle (jeu vidéo) Sommaire 1 1974 2 1975 3 1980 4 1981 …   Wikipédia en Français

  • Cinquième génération de consoles de jeux vidéo — Histoire des consoles de jeux vidéo de cinquième génération L histoire des… jeux vidéo Histoire des jeux vidéo Krach du jeu vidéo de 1983 Consoles de jeux …   Wikipédia en Français

  • Histoire des consoles de jeux video (cinquieme generation) — Histoire des consoles de jeux vidéo de cinquième génération L histoire des… jeux vidéo Histoire des jeux vidéo Krach du jeu vidéo de 1983 Consoles de jeux …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.