Serge Reggiani


Serge Reggiani
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reggiani.
Serge Reggiani
1951-12 Les 3 Mousquetaires - Serge Reggiani et René Arrieu.jpg
Serge Reggiani et René Arrieu jouant Les trois mousquetaires au théâtre de la Porte-Saint-Martin, en décembre 1951

Naissance 2 mai 1922
Reggio d'Émilie, Drapeau d'Italie Italie
Pays d’origine Drapeau d'Italie Italie
Drapeau de France France
Décès 22 juillet 2004 (à 82 ans)
Boulogne-Billancourt, Drapeau de France France
Activité principale Chanteur
Acteur
Peintre
écrivain
Genre musical opéra
Années d'activité 1964 - 2004 (chanteur)
1938 - 1998 (acteur)

Entourage Janine Darcey
Annie Noël
Noëlle Adam
Stephan Reggiani

Serge Reggiani, né le 2 mai 1922 à Reggio d'Émilie (Italie)[1] et mort le 22 juillet 2004 à Boulogne-Billancourt[2], est un comédien, écrivain, peintre et chanteur franco-italien. Il est connu comme l'un des grands interprètes de la chanson française.

Sommaire

Biographie

Issu d'une famille italienne modeste (son père était associé coiffeur, sa mère ouvrière) et antifasciste, Serge Reggiani arrive en France à l'âge de huit ans avec sa famille, à Yvetot en Normandie. Il suit d'abord les traces de son père comme apprenti coiffeur, puis après la lecture d'une petite annonce, s'inscrit au Conservatoire des arts cinématographiques, à Paris, où la famille s'est installée depuis.

Il y reçoit en 1938 le 1er prix de comédie avant de s'inscrire en 1939 au Conservatoire national d'art dramatique.

Il commence alors une carrière de comédien au théâtre en 1941 dans Le Loup-Garou de Vitrac. Il interprète ensuite Britannicus auprès de Jean Marais, puis joue dans Les Parents terribles de Jean Cocteau.

En 1943, il rencontre, sur le tournage de Le Carrefour des enfants perdus de Léo Joannon, la comédienne Janine Darcey qu'il épouse en 1945, ils auront deux enfants, Stéphan et Carine, à qui il transmettra la fibre artistique. Ils divorcent en 1955.

Après la guerre, il apparaît très souvent au théâtre ou au cinéma : (Les Portes de la nuit en 1946, Casque d'or en 1952, qui lui permet de rencontrer celle qui restera toujours son amie, Simone Signoret). Il est un comédien reconnu. La chanson n'est pas encore entrée dans sa vie. Il est naturalisé français en 1948[3].

Entre 1958 et 1963, il a avec sa nouvelle compagne, Annie Noël, trois autres enfants, Célia, Simon puis Maria.

Il s'orientera vers la chanson à partir de 1963, grâce à Jacques Canetti, rencontré chez ses amis Signoret et Montand. Son premier disque sorti en 1965 est composé de chansons de Boris Vian et rencontre un franc succès. Cependant, la scène ne lui réussit pas car il est paralysé par le trac.

Au théâtre en revanche, sa performance dans Les Séquestrés d'Altona de Jean-Paul Sartre est particulièrement saluée.

En 1966, Barbara, séduite par son album de chansons de Boris Vian, lui propose de faire la première partie de son tour de chant. Il entre alors sans le vouloir en concurrence avec son fils Stéphan qui tente de percer en tant que chanteur.

Les textes de Vian séduisent la jeunesse de l'époque. Reggiani est aussi très apprécié par la jeunesse « soixante-huitarde » pour son engagement à gauche. Barbara l'aide à travailler sa voix. Il interprètera avec un beau timbre de baryton Le Déserteur de Boris Vian, Ma Liberté, Les Loups Sont Entrés Dans Paris, Sarah (« La femme qui est dans mon lit n'a plus vingt ans depuis longtemps »), Venise n'est pas en Italie ou encore Le Barbier de Belleville.

Il travaille avec des compositeurs déjà justement reconnus (notamment Jacques Datin qui mourra en 1973) et des auteurs aussi talentueux dont certains deviendront célèbres : Pierre Tisserand, Serge Bourgois, Albert Vidalie Georges Moustaki et Jean-Loup Dabadie (qu'il rencontrera de nouveau sur le tournage de Vincent, François, Paul et les autres en 1974) ou encore Maxime Le Forestier et Serge Gainsbourg dans les années 1970. Son fils Stéphan ou sa femme, Annie Noël, écriront également pour lui.

Claude Lemesle apparaît dans les années 1980, lui écrit de très nombreux textes (Venise n'est pas en Italie, Le Souffleur, Le Barbier de Belleville) et assure la direction artistique des derniers albums. De jeunes paroliers, tels Philippe Sizaire, Jacques Roure ou Marilena Orlando lui écriront des textes dans les années 1990. Il chantera également les mots de Didier Barbelivien. Michel Legrand et Alain Goraguer, notamment, lui composeront des musiques.

En 1973, sa femme Annie Noël s'éloigne. À la fin des années 1970, il se produit sur scène avec son fils Stéphan, puis avec sa fille Carine. Un album est publié, la critique n'est pas tendre.

Noëlle Adam partage ensuite sa vie[4].

En 1980, à l'âge de 35 ans, son fils Stéphan met fin à ses jours dans la maison de Mougins où il se trouve avec sa femme et sa grand-mère.

Bien qu'il ressente moins de goût pour la chanson, Serge Reggiani, soutenu par ses amis, trouve dans le travail la force de lutter contre la dépression et l'alcoolisme pourtant présents. Il continue ainsi de produire des albums qui bénéficient de la faveur du public et rencontre également un grand succès à l'Olympia en 1981.

Au cours de la décennie 1990, il reprend goût à la vie et se produit sur de nombreuses scènes : le Palais des Congrès, les Francofolies, l'Olympia. Il sort un album par an dont 70 balais, puis un tous les deux ans. Il exerce ses dons comme peintre et expose ses œuvres.

Il tient en 1991 le premier rôle de De force avec d'autres, le film de son fils Simon, devenu réalisateur.

Il se produit à Reggio d'Émilie, sa ville d'origine, puis encore à Paris à la fin des années 1990.

En 2002, l'année de ses 80 ans, de nombreuses personnalités lui rendent hommage au travers d'un album nommé Autour de Serge Reggiani. Il reçoit l'année suivante une Victoire d'honneur ainsi que la cravate de commandeur de l'Ordre du Mérite, remise par Jacques Chirac. Il se produit encore la même année sur de nombreuses scènes françaises et internationales. Il continue aussi d'exposer sa peinture.

En 2004, il meurt d’une crise cardiaque à l'âge de 82 ans. Il repose au cimetière du Montparnasse, 9e division, auprès de ses parents et de son fils Stephan.

Discographie

Théâtre

Filmographie

Au cinéma, il aura tourné avec de grands réalisateurs. Au début, plutôt des rôles de jeune premier au destin dramatique, puis ultérieurement, des rôles lui permettant de démontrer son talent humoristique ou sa sensibilité.

Filmographie 1938 - 1949

Filmographie 1950 - 1959

Filmographie 1960 - 1969

Filmographie 1970 - 1979

Filmographie 1980 - 1988

Filmographie 1990 - 1998

Télévision

  • 1955 : Les enquêtes du commissaire Prévost - Feuilleton en 32 épisodes de 15 min - de Vicky Ivernel - Le commissaire Prévost
  • 1956 : Cartouche
  • 1957 : Mangeront-ils ? de Jean Kerchbron
  • 1958 : Crime et Châtiment (d'après Dostoïevski)
  • 1959 : Le Lys dans la vallée (d'après Balzac)
  • 1959 : Son dernier round
  • 1959 : Gros plan
  • 1960 : Il Musichiere
  • 1960 : Il Novelliere
  • 1961 : I Giacobini de ?
  • 1962 : Il Giornalaccio
  • 1962 : Lucien de Rubempré (d'après Balzac)
  • 1966 : Tom Jones (d'après Henry Fielding)
  • 1970 : La Joie de vivre (Henri Spade)
  • 1972 : Entrez sans frapper (Jacques Rutman)
  • 1977 : Paris ma rose "Pierrot la chanson" de Jacques Audoir - Participation en chanteur
  • 1977 : A perte de vie, Jacques Prévert - Documentaire - de Georges Ferraro - Témoignage de S. Reggiani
  • 1980 : Il n'y a plus de héros au numéro que vous avez demandé de Pierre Chabartier - Hubert Petit-Pont
  • 1980 : Le téléphone hanté
  • 1985 : L'écho de Maurice Failevic - Le vieux berger
  • 1985 : Cinecitta (Vittorio de Sisti)
  • 1988 : L'éterna giovinezza de Vittorio de Sisti
  • 1989 : Le grand beau de Bernard Choquet
  • 1997 : Le pianiste (Mario Gas)
  • 1998 : La clé des champs - Feuilleton en 6 épisodes - de Charles Némès - José Pujol

Œuvres littéraires

Ses deux livres autobiographiques sont :

  • La question se pose, en 1990,
  • Dernier courrier avant la nuit, en 1995, recueil de lettres écrites à des personnalités qu'il aime ou qu'il admire.

Note

  1. Extrait de naissance n° 896I/1922
  2. Extrait de décès n°624/2004
  3. Serge REGGIANI sur rfimusique.com
  4. Elle publie en 2009 Dans les yeux de Serge (éditions Archipel)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Serge Reggiani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Serge Reggiani — (li.) mit René Arrieu in einer Inszenierung von Die drei Musketiere (Dezember 1951) Serge Reggiani (* 2. Mai 1922 in Sanna, Emilia Romagna, Italien; † 23. Juli 2004 in Paris) war ein fran …   Deutsch Wikipedia

  • Serge Reggiani — (May 2 1922 July 23 2004) was an Italian born French singer, painter and actor. He was born in Reggio Emilia, Italy and moved to France with his parents at the age of eight. For many years, he struggled with alcoholism, caused in part by the 1980 …   Wikipedia

  • Serge Reggiani — (izquierda) interpretando junto a René Arrieu la obra Los tres mosqueteros. Serge Reggiani (Reggio Emilia Italia,2 de mayo de 1922 París, 23 de julio de 2004) fue u …   Wikipedia Español

  • Serge (Vorname) — Serge ist ein männlicher Vorname, der von Sergius abgeleitet ist. Er ist besonders in den französischsprachigen Ländern verbreitet. In Osteuropa ist die Form Sergei gebräuchlich. Im Italienischen, Spanischen und Portugiesischen existiert die… …   Deutsch Wikipedia

  • Reggiani — is a surname and may refer to: *Loris Reggiani *Serge Reggiani …   Wikipedia

  • Reggiani — ist der Nachname folgender Personen: Loris Reggiani (* 1959), italienischer Motorradrennfahrer Serge Reggiani (1922–2004), französischer Schauspieler und Chansonnier Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung …   Deutsch Wikipedia

  • Serge Bromberg — au festival Lumière 2010. Données clés Naissance 26  …   Wikipédia en Français

  • Reggiani — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Serge Reggiani (1922 2004), chanteur, comédien Stéphan Reggiani (1945 1980), chanteur, fils de Serge Reggiani et de Janine Darcey Nicolas Reggiani,… …   Wikipédia en Français

  • Reggiani, Serge — (1922 2004)    Actor. Serge Reggiani was born in Reggio Emilia, Italy. His parents fled the fascist regime and migrated to France in the early 1930s. He studied at the Conservatoire des arts cinématographiques and the Conservatoire d art… …   Guide to cinema

  • Reggiani, Serge — (1922 2004)    Actor. Serge Reggiani was born in Reggio Emilia, Italy. His parents fled the fascist regime and migrated to France in the early 1930s. He studied at the Conservatoire des arts cinématographiques and the Conservatoire d art… …   Historical Dictionary of French Cinema


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.