Élections législatives libanaises de 2009


Élections législatives libanaises de 2009
Liban
Coat of Arms of Lebanon.svg
Cet article fait partie de la série sur la
politique du Liban,
sous-série sur la politique.


v · d · m

Les élections législatives libanaises de 2009 ont eu lieu le 7 juin 2009. La victoire étant remportée par la coalition menée par Saad Hariri, cette victoire lui assure la majorité absolue au parlement (71 sièges sur 128)[1]. Les listes de l'opposition comprenant le Hezbollah (pro-syrien), Amal et le parti chrétien de Michel Aoun sont arrivées en deuxième place, obtenant 57 sièges[1]. Le taux de participation était de 54,8 %[1]. Ces élections déboucheront après de longs mois sur la formation du Gouvernement Hariri dit d'unité nationale.

Sommaire

Résultats

Parti Sièges
COALITION DU 14 MARS 71
Courant du Futur 28
Independants du 14 mars 11
Parti socialiste progressiste 10
Forces libanaises 8
Phalanges libanaises (Parti phalangiste-Kataëb) 5
Hentchak (Parti arménien) 2
Jamaa Islamiya (Liban) (Islamiste) 1
Ramgavar (Parti arménien) 1
Mouvement de la gauche démocratique (Haraket El yasar-el-democrati) 1
Parti national libéral (Parti Al-Ahrar) 1
COALITION DU 8 MARS 57
Courant patriotique libre (le courant aouniste) 18
Hezbollah (Parti islamiste) 13
Mouvement Amal (Haraket Amal) 13
Parti Marada 3
Parti démocratique libanais (Hizb el-democrati el-libnani) 3
Parti Tachnag (Parti arménien) 2
Parti social nationaliste syrien (PNS) 2
Parti Baath (Socialiste pan-arabe) 2
Parti Solidarité (Hezeb el tadamon el-libneni) 1

Répartition confessionnelle des Sièges

Région District électoral Tous Maronites Chiites Sunnites Orthodoxes Druzes Arméniens orthodoxes Grecs-Catholiques Alaouites Protestants Autres Chrétiens
Beyrouth 19 Beyrouth 1 5 1 - - 1 - 1 1 - - 1
Beyrouth 2 4 - 1 1 - - 2 - - - -
Beyrouth 3 10 - 1 5 1 1 - - - 1 1
Bekaa 23 Baalbek et Hermel 10 1 6 2 - - - 1 - - -
Zahleh 7 1 1 1 1 - 1 2 - - -
Rachaya- Bekaa Occidentale 6 1 1 2 1 1 - - - - -
Mont-Liban 35 Jbeil 3 2 1 - - - - - - - -
Kesrouan 5 5 - - - - - - - - -
Metn 8 4 - - 2 - 1 1 - - -
Baabda 6 3 2 - - 1 - - - - -
Aley 5 2 - - 1 2 - - - - -
Chouf 8 3 - 2 - 2 - 1 - - -
Liban-Nord 28 Akkar 7 1 - 3 2 - - - 1 - -
Dinniyeh et Minieh 3 - - 3 - - - - - - -
Bcharré 2 2 - - - - - - - - -
Tripoli 8 1 - 5 1 - - - 1 - -
Zgharta 3 3 - - - - - - - - -
Koura 3 - - - 3 - - - - - -
Batroun 2 2 - - - - - - - - -
Liban-Sud 23 Saïda 2 - - 2 - - - - - - -
Tyr 4 - 4 - - - - - - - -
Zahrani 3 - 2 - - - - 1 - - -
Hasbaya et Marjeyoun 5 - 2 1 1 1 - - - - -
Nabatiyeh 3 - 3 - - - - - - - -
Bint Jbeil 3 - 3 - - - - - - - -
Jezzine 3 2 - - - - - 1 - - -
Total 128 128 34 27 27 14 8 5 8 2 1 2

Polémique autour du slogan « Sois belle et vote »

« Sois belle et vote » fut l'un des slogans de campagne du parti Libanais chrétien du Courant patriotique libre du Général Michel Aoun. Diffusé à travers plusieurs localités chrétiennes du Liban via d'immenses affiches représentant une femme brune au teint mat, à côté des mots « Sois belle et vote », il visait à séduire l’électorat jeune et branché[2]. Le slogan, faisant référence à l'expression française « Sois belle et tais-toi », a suscité la polémique, provoquant tantôt l'indignation de féministes et de journalistes jugeant l'expression infamante pour la femme libanaise, tantôt le soutien à la campagne[2].

Références

  1. a, b et c Erreur dans la syntaxe du modèle Article« {{{title}}} », dans [texte intégral]  « La coalition antisyrienne l'emporte sur le Hezbollah au Liban », dans nouvelobs.com, 8 juin 2009 [texte intégral (page consultée le 8 juin 2009)] 
  2. a et b Alexandra Sandels, « Sois intelligente et vote blanc », dans menassat.com via Courrier International, 28 mai 2009 [texte intégral (page consultée le 28 septembre 2009)] 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Élections législatives libanaises de 2009 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2009 au Liban — 2007 au Liban 2008 au Liban 2009 2010 au Liban 2011 au Liban 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche Orient 2010 par pays au Proche Orient 2011 par pays au Proche Orient] Années : 2006 2007 2008… …   Wikipédia en Français

  • Phalanges libanaises — Pour les articles homonymes, voir Phalange. Phalanges libanaises Kataëb Chef du Parti Amine Gemayel Fondateur Pierre Gemayel Fondation 1936 Siège …   Wikipédia en Français

  • Phalanges chrétiennes libanaises — Phalanges libanaises Pour les articles homonymes, voir Phalange. Liban Cet article fait partie de la série sur la …   Wikipédia en Français

  • Okab Sakr — Nom de naissance Okab Sakr Naissance 2 octobre 1975 Chiyah Beyrouth, Liban Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Assemblée nationale (Liban) — 33°53′48.39″N 35°30′13.69″E / 33.896775, 35.5038028 …   Wikipédia en Français

  • Politique du liban — Cet article doit traiter de la vie politique actuelle du Liban, principalement depuis les accords de Taef (1989) et la fin de la guerre (1990). Liban Cet article fait partie de la série sur la politique du Liban, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Politique du Liban — Cet article concerne la vie politique contemporaine du Liban. Il traite principalement des accords de Taef (1989) de et la fin de la guerre (1990). Liban Cet article fait partie de la série sur la politique du …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Hariri — Le gouvernement Hariri est un gouvernement d unité nationale mis en place par le premier ministre libanais Saad Hariri en novembre 2009. Ce gouvernement a été précédé par le Gouvernement Siniora. En novembre 2009, après cinq mois d’âpres… …   Wikipédia en Français

  • Carlos Edde — Carlos Eddé Pour les articles homonymes, voir Eddé. Carlos Eddé (كارلوس إدة) est un homme politique libanais, “Amid” (doyen) du Bloc national depuis 2000, Carlos Eddé a succédé à son oncle Raymond Eddé. Il a été élu par l assemblée du parti… …   Wikipédia en Français

  • Carlos Eddé — Pour les articles homonymes, voir Eddé. Carlos Eddé (كارلوس إدة) est un homme politique libanais né en 1956, “Amid” (doyen) du Bloc national depuis 2000, Carlos Eddé a succédé à son oncle Raymond Eddé. Il a été élu par l assemblée du parti… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.