Leeds United Association Football Club


Leeds United Association Football Club
Leeds United
Logo du Leeds United
Généralités
Nom complet Leeds United Association Football Club
Surnom(s) United, the whites, Peacocks, LUFC
Fondation 4 octobre 1919
Couleurs Blanc, bleu et jaune
Stade(s) Elland Road
(39 460 places)
Siège Elland Road
Leeds LS11 0ES
Championnat actuel Championship (D2)
Président Ken Bates Drapeau : Angleterre
Entraîneur Simon Grayson Drapeau : Angleterre
Joueur le plus capé Jack Charlton Drapeau : Angleterre (773 matchs)
Meilleur buteur Peter Lorimer Drapeau : Écosse (219 buts)
Site web http://www.leedsunited.com
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Angleterre (3)
Coupe d'Angleterre (1)
International[1] Coupe des villes de foires (2)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Troisième
Actualités
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2011-2012 de Leeds United AFC
Dernière mise à jour : 30 août 2011.

Leeds United Association Football Club, communément appelé Leeds United ou de manière informelle Leeds, est un club de football professionnel anglais basé dans la ville de Leeds. Le club joue dans le stade d'Elland Road dans le quartier de Beeston depuis sa fondation en 1919. Le surnom du club, The Peacocks (« les Paons ») provient de l’ancien nom de la rue où se dresse le stade, The Old Peacock Ground.

Le club participe au championnat d'Angleterre de football depuis 1920. C'est sous la direction de Don Revie que le club a connu son premier âge d’or entre 1960 et 1975. Leeds remporte à cette époque plusieurs titres nationaux et européens. La deuxième période de gloire du club se situe dans les années 1990 avant de connaître ses plus grandes déconvenues avec une relégation en troisième division. Les Whites sont promus en Football League Championship, la 2e division, lors de l'exercice 2009-2010. Ils jouent aujourd'hui leur deuxième saison consécutive à ce niveau.

Sommaire

Histoire

Leeds City

En 1904, le Leeds City Football Club est créé dans la plus grande ville du Yorkshire. Il perdure jusqu’en 1919 avant d’être dissous par la Football League en réponse à des accusations de paiement illégaux à des joueurs pendant la Première Guerre mondiale. Un nouveau club est alors créé, le Leeds United Football Club. Cette nouvelle entité est invitée à participer à la Midland Football League à la place de l’équipe réserve de feu le Leeds City. Cet engagement qui devient officiel le 31 octobre 1919. L'équipe du Yorkshire Amateur AFC qui occupe le stade d'Elland Road propose de laisser sa place à la nouvelle équipe dirigée par l’ancien footballeur Dick Ray. Le président du club d'Huddersfield Town, Hilton Crowther prête £35 000 à Leeds (somme devant être remboursée lors de la première montée en division 1) et achète le manager du Barnsley FC, Arthur Fairclough pour diriger l’équipe le 26 février 1920. Ray devient son assistant.

1920-1960 : la montée en puissance

Le 31 mai 1920, Leeds United est choisi pour faire partie de la Football League. Les première années sont consacrées à la consolidation du club en deuxième division avant de remporter le titre au terme de la saison 1923-1924. Le titre de champion de deuxième division permet à Leeds de participer au championnat d’Angleterre de première division. Le club peine à assurer sa place dans l’élite anglaise et est relégué à la fin de la saison 1926-1927. Le retour en deuxième division provoque le départ de Fairclough et propulse le retour de Dick Ray à la tête de l’équipe. Jusqu’en 1940, le club évolue en première division mais connaît toutefois à deux reprises la relégation pour remonter aussitôt. Son meilleur classement est une 5e place obtenue en 1930.

Le 5 mars 1935, Ray est remplacé par Billy Hampson qui reste en place pendant 12 années consécutives. La saison du Championnat d'Angleterre de football 1946-1947 se termine avec une nouvelle relégation en deuxième division. Leeds réalise cette année là la pire saison de son histoire en termes statistiques. Hampson démissionne et est remplacé en avril 1947 par Willis Edwards.

En 1948 Sam Bolton devient le nouveau président du club. Edwards, après seulement un an de présence, est remplacé par le Major Frank Buckley. Le club reste en deuxième division jusqu’en 1955-1956 date à la quelle, emmené par le joueur gallois John Charles il accède de nouveau à la première division anglaise. Charles, le plus grand footballeur gallois de tous les temps[2] vient de terminer meilleur buteur de la deuxième division. Le 18 septembre 1956 la tribune ouest du stade d'Elland Road est détruite par un incendie, ainsi que les bureaux et vestiaires qu'elle abritait. N'étant pas assuré de manière adéquate le club doit faire appel au public afin de récolter des fonds et se prépare à accepter les offres de transfert concernant John Charles. Leeds termine la saison 1956-1957 à la huitième place, John Charles, maintenant âgé de 25 ans, est le meilleur buteur du championnat anglais avec 38 réalisations. De grands clubs européens sont prêts à le recruter et c'est finalement la Juventus de Turin d'Umberto Agnelli qui l'emporte. Le montant du transfert est alors le plus cher jamais versé pour un transfert : £65,000. La perte d’un tel joueur s’avère trop lourde pour le club : l’équipe est reléguée au terme de la saison 1959-1960.

1961-1975 : l'âge d'or

Statue de Billy Bremner devant Elland Road

En mars 1961, la direction du club nomme Don Revie comme manager. Sa prise de fonction commence dans l’adversité. Le club est en grande difficulté financière[3]. Pour sa première saison, il ne sauve le club de la relégation en troisième division que lors de la toute dernière journée du championnat. Don Revie retourne la situation et propulse l’équipe en première division au terme de la saison 1963-1964. Il compose son équipe autour de quelques joueurs comme Billy Bremner, Johnny Giles, Jack Charlton et Peter Lorimer. Entre 1965 et 1974, le Leeds United de Revie termine systématiquement à l’une des quatre premières places du championnat anglais et remporte deux titres de champions en 1968-1969 et 1973-1974, une Coupe d'Angleterre en 1972, une Coupe de la Ligue en 1968 et deux Coupe des villes de foires, l’ancêtre de la Coupe de l'UEFA, en 1968 et 1971. Pendant la même période, Leeds termine à la deuxième place du championnat à cinq reprises, perd trois finales de Coupe d’Angleterre, une finale de Coupe des villes de foires et surtout une finale de Coupe d'Europe des clubs champions. Le jeu de Leeds sera tout de même assez critiqué (kick and rush, simulations, fautes grossières), et notamment par un homme se faisant de plus en plus remarqué, Brian Clough. Pendant cette décennie, Leeds United est considérée comme une des meilleures équipes dans le monde et Revie comme un des plus grands entraîneurs de son époque.

La dernière saison de Don Revie à Elland Road se termine sur un succès majeur, le deuxième titre de champion d’Angleterre. Il se retire en pleine gloire pour prendre en main l’équipe d'Angleterre de football. Son remplaçant est... Brian Clough, ce jeune entraîneur vient de réaliser des performances énormes avec Derby County, qu'il a sauvé de la relégation puis emmené au sommet du championnat anglais en moins de trois saisons. Cette nomination est une véritable surprise dans les rangs des supporters du club tellement Clough a critiqué, et parfois très violemment, Revie et l’organisation tactique de son équipe[4]. Sans son adjoint, Peter Taylor, il ne réussit néanmoins pas à imposer son style et est en conflit avec le président, les joueurs, les supporters et toute la ville. Le vestiaire attendait plutôt la nomination d’un des siens, Johnny Giles, et n’adhère donc pas aux consignes de Clough. La direction du club s’apercevant de son erreur congédie Clough après seulement 44 jours de présence. A son départ, il masquera sa déception en déclarant : «C’est un jour terrible... pour Leeds United.»[5]. Il est remplacé par un ancien capitaine de l’équipe d'Angleterre Jimmy Armfield. Ce dernier emmène en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions une équipe qui commence à accuser son âge , en témoigne sa 10ème place en D1 anglaise cette même année[6]. Suite à la finale l'équipe écope de trois ans de suspension de coupes européennes pour la violence commise par ses supporters.

1975-1988 : les légendes échouent en tant qu'entraineurs

Assisté par Don Howe, Armfield reprit les rênes de l'ancienne équipe de Revie en 1974. Mais il ne sut jamais faire remonter le club dans l'élite anglaise et européenne, stagnant dans le top 10 du championnat. Et la direction, qui s'impatientait et avait faim de succès, décida de se séparer d'Armfield en 1978. Il fut remplacé par Jock Stein, qui ne resta que 44 jours, pour ensuite partir entrainer l'équipe nationale d'Écosse. Le conseil d'administration se tourna donc vers Jimmy Adamson mais lui aussi fut incapable d'arrêter le déclin du club. En 1980, Adamson démissionna et fut remplacé par l'ancien international anglais et star de Leeds, Allan Clarke. Et malgré avoir dépensé sans compter dans les joueurs, il ne put empêcher la relégation du club à la fin de l'exercice 1981-82. Clarke fut remplacé par son ancien coéquipier Eddie Gray en 1982.

Avec peu d'argent à consacrer pour la consolidation de son équipe, Gray se concentra donc sur le développement des jeunes, mais il ne put jamais les guider à la promotion pour la deuxième division. La direction étant redevenue impatiente, elle décida de licencier celui-ci en 1985. Le remplaçant ne fut qu'une autre ancienne star de l'époque Revie, Billy Bremner.

Bremner continue de faire ce qu'avait commencé Gray, mais il lui est tout aussi difficile d'obtenir une promotion. Il conduit tout de même Leeds en finale des play-off en 1987, où l'équipe est défaite par Charlton Athletic. Cette même année, le club connaît également une demi-finale de FA Cup perdue face à Coventry City.

1988-1995 : le deuxième âge d’or

En octobre 1988, alors que l’équipe n’est que 21e de la deuxième division, Billy Bremner est remercié. Il est immédiatement remplacé par Howard Wilkinson qui réussit là où les anciens du club avaient échoué : faire en sorte que Leeds joue de nouveau en première division. Il y réussit au terme de la saison 1989-1990.

Sous sa direction, le club continue de progresser en terminant à une très belle quatrième place dès la première saison dans l’élite puis connaît la consécration en enlevant le titre de champion d’Angleterre la saison suivante. L’équipe s’articule alors autour de joueurs comme Gary McAllister, Gordon Strachan, Lee Chapman, Gary Kelly ou Eric Cantona, qui ne sera resté qu'une seule saison. La saison suivante est à l’opposé très décevante. Après avoir été rapidement éliminé de la Coupe d'Europe des clubs champions (défaite dès le deuxième tour contre les Glasgow rangers), Leeds échappe de peu à la relégation en deuxième division en terminant à une piètre 17e place.

Les années suivent et se ressemblent. Wilkinson est remercié après une défaite 0-4 à domicile contre Manchester United en 1996. Une des satisfactions de Wilkinson au terme de son activité à Leeds est la continuation du travail de Gray et Bremner concernant le développement d’un véritable centre de formation, qui a fourni au club un grand nombre de joueurs de haut niveau.

1996–2004 : Leeds revient puis rechute

En 1996, George Graham prend la place d'entraineur, remplaçant ainsi Howard Wilkinson. Et malgré une arrivée controversée suite à certains de ses antécédents, il recrute quelques très bon joueurs comme Jimmy Floyd Hasselbaink ou Michael Bridges et qualifie l'équipe pour la coupe UEFA lors de sa seconde saison. Mais en 1998, il décide de partir à Tottenham Hotspur, n'ayant pas réussi à parvenir à un accord pour un nouveau contrat avec le président Peter Ridsale.

David O'Leary prend le poste d'entraîneur laissé vacant, et améliore chaque année le classement de Leeds et finit par accrocher le podium (3e) en 1999-2000. Dès la saison 98-99, les whites obtiennent des places en Coupe de L'UEFA, dans laquelle ils arriveront en demi-finale. Leeds United tutoie alors les cimes européennes, et à Elland Road, on se prend à rêver d'un statut digne de celui de des années Bremner, Lorimer et compagnie. Pour cela le président Peter Ridsdale sort le portefeuille et fait signer nombre de joueurs de talents, tels qu'Olivier Dacourt, Mark Viduka, Robbie Keane, Harry Kewell et signe le montant record pour le transfert d'un défenseur en la personne de Rio Ferdinand (20 millions d'euros) venu de West Ham en 2000 et revendu 36 millions d'euros à Manchester United en 2002. Chris Akers, directeur au sein du club, souhaitait faire de Leeds et de ses activités dérivées une entreprise leader en Europe sur divers plans comme le sport, les loisirs, les médias...

L'image du club est un peu ternie lorsqu'un incident, impliquant les joueurs Jonathan Woodgate et Lee Bowyer, laisse un étudiant asiatique à l'hôpital avec des blessures graves. Lors de la saison 1999-2000, Leeds est secoué par la mort de deux de ses supporters, Christopher Loftus et Kevin Speight, poignardés à Istanbul avant le match de la demi-finale de la coupe UEFA perdue contre Galatasaray. Depuis, une grande rivalité est née entre les deux clubs et une minute de silence est faite à chaque match dont la date est la plus proche de celle de cet évènement. La saison suivante, Leeds effectuera un parcours de qualité en championnat et en Ligue des Champions qu'il rêve alors de remporter après avoir battu l'autre grand favori de l'époque, le Deportivo La Corogne. Mais tout s'acheva sur la pelouse de Mestalla face au FC Valence sur le malheureux score de 3-0.

En 2001-2002 le club finira 5e, le dernier grand classement de l'équipe. Cette même année Leeds ratera d'un point la qualification pour la C1. Et donc malgré une demi-finale de Ligue des Champions en 2001 et une position de leader de Premier League au 1er janvier 2002, Leeds est relégué en Division 2 à la fin de l'exercice 2003-2004, suite à des choix sportifs et financiers hasardeux[7]. Après avoir collectionné les stars ainsi que 110 millions d'euros de dettes, le club payera cher son ivresse.

2004-2007 : Leeds tombe de haut

Malgré une très bonne seconde année en D2 (2005-2006) et une finale des Play-off, le club est de nouveau relégué en 2007.

Ken Bates, le président actuel, achète le club en 2005 pour environ 11 millions d'euros(£ 10 millions). Il garde Kevin Blackwell au poste d'entraineur qui lors de la saison 2004-2005 avait fait terminer l'équipe au milieu de tableau en se contentant de stabiliser le groupe en faisant signer des joueurs sur des transferts gratuits avec des petits salaires. C'est aussi à la fin de cette saison que l'une des dernières légendes de Leeds, Lucas Radebe a pris sa retraite après une série de blessures, et qu'un jeune joueur prometteur en la personne d'Aaron Lennon rejoint Tottenham Hotspur.

Lors de la Saison 2005-06, Leeds finit dans le top 6 et participe à la finale des barrages, que l'équipe perd 3-0 face à Watford FC. Le club est largement favori pour la remontée en D1, d'autant plus qu'il est dans le top 3 du classement et met la pression sur Sheffield United (2e) pendant une grande partie de la saison. Mais étrangement, les performances de l'équipe plongent radicalement dans les dernières journées du championnat et Leeds United ne finit qu'à la 5ème place. Mais malgré cela, l'équipe passe sans encombres les demi-finales des play-off face à Preston, et beaucoup pensent que l'équipe retrouve sa forme du début de saison mais Leeds perd en finale. L'attaquant vedette Rob Hulse est ensuite vendu à Sheffield United.

La saison 2006-07 commence bien mal, l'équipe de Blackwell concède beaucoup de buts dans les dernières minutes des matchs et en septembre 2006, celui-ci quitte le club. John Carver occupe un temps le poste d'entraineur comme intérimaire, mais c'est un désastre et au bout d'un mois Dennis Wise le remplace. En janvier, l'un des joueurs phare et très prisé de Leeds, Matthew Kilgallon rejoint lui aussi Sheffield United. Puis Wise est incapable de remonter l'équipe au classement, et cela malgré l'arrivée de plusieurs joueurs expérimentés sur des transferts gratuits ou sur une base de prêt. Avec une relégation quasiment sûre, le club tente d'éponger ses dettes, mais de façon illégale selon la direction de la league (Football league), et Leeds écope de 10pts de pénalité au classement, un véritable coup de massue qui scelle définitivement la relégation.

Leeds United n'avait jamais connu la 3ème division, c'est donc une première dans l'histoire du club. De ce fait, beaucoup de joueurs ne veulent pas rester, comme David Healy ou Robbie Blake. Et la dernière légende du club, Gary Kelly, arrivé sous l'ère Wilkinson, décide de prendre sa retraite. La saison suivante, Dennis Wise devra faire avec une équipe composée presque exclusivement de nouveaux joueurs.

2007- : Une remontée difficile

Et pour cette nouvelle entrée en League One, Leeds écope de 15 points de pénalité[8] pour les mêmes raisons que la saison précédente, à cause de cette dette de 51,6 millions d'euros. Au mois de janvier, à la surprise générale, Dennis Wise quitte le club pour devenir le manager général de Newcastle United. Il est remplacé par un ancien du club, Gary McAllister. Ces 15 points auraient d'ailleurs pu tout changer pour le club, l'équipe devant finir 2ème du championnat avec 1 point de retard sur les leaders, Swansea City FC et être promu automatiquement en D2. Mais Leeds United finit 5e et doit disputer les play-off. Après avoir éliminé en demi-finale du barrage Carlisle United FC, ils échouent en finale contre Doncaster Rovers.

La saison 2008-2009 est marquée par plusieurs records et par un changement d'entraineur à la mi-saison. Avec un début de saison tonitruant sous les ordres de Gary Mac, les whites font un exploit en atteignant les 1/8 de finale de la carling cup où ils sont éliminés par Derby County 1-2. Ils n'avaient pas atteint ce stade de la compétition depuis 7 ans. Mais à la mi-saison, Leeds enchaine 5 défaites qui provoque le limogeage de McAllister. Simon Grayson arrive comme entraineur général deux jours plus tard. On le considère depuis comme un sauveur, puisque dès son arrivée, il enchaîne les bons résultats et remonte l'équipe au classement, tenant même tête aux meilleures équipes du championnat telles Leicester City ou Peterborough United. Par la suite, l'équipe rentre dans le top 6, signifiant une qualification pour les play-off. Et c'est sous ses ordres que les whites remportent 11 matchs de suite à domicile, égalant ainsi Don Revie qui avait réalisé cette performance pendant la saison 1968-1969. A la fin de cette saison, les peacoks version 2008-2009 marquent plus de 100 buts toutes compétitions confondues, ce qui n'est arrivé que cinq fois auparavant et pas depuis la saison 1972-1973. Ils le doivent en grande partie à la triplette très efficace "Beckford-Becchio-Snodgrass" dont le premier des trois rentre dans l'histoire du club en marquant plus de 30 buts en une seule saison. Seul John Charles a fait mieux. Mais un énorme coup dur survient à la fin de cette saison : c'est un nouvel échec en demi-finale des play-off.

La saison 2009-2010 se fait sans le très prometteur Fabian Delph qui a été vendu à Aston Villa pour 9 millions d'euros. Mais en échange, elle commence en boulet de canon avec 8 victoires consécutives toutes compétition confondues (record du meilleur départ de la saison depuis Don Revie en 1973). L'équipe dépasse le record de Don Revie en 1969 en alignant 14 victoires à domicile en championnat. En début d'année 2009, Leeds rencontre Liverpool FC, en Carling Cup, mais malgré une bonne prestation, les peacocks sont défait 0-1 sur leur pelouse, avec des décisions arbitrales controversées par la suite. En 2010, pour leur premier match, en FA Cup, les whites s'en vont réaliser un authentique exploit en battant leurs rivaux de Manchester United à Old Trafford sur le score de 1-0 grâce un but de Jermaine Beckford. Cela faisait six ans que les deux clubs ne s'étaient pas rencontrés et 29 ans que Leeds n'avait plus gagné dans l'antre des reds devils. Mais la belle histoire continue puisqu'il s'en vont arracher le nul sur la pelouse de White Hart Lane contre Tottenham Hotspur, 2-2, une nouvelle fois grâce à un doublé de Beckford. Le match retour se soldera néanmoins par une victoire et une qualification des spurs sur le score de 3 à 1. Malgré ces exploits, les whites traversent une très mauvaise passe en championnat en 2010, laissant même la première place s'échapper. Finalement, les whites arrachent la victoire lors de la dernière journée et dans le même temps la 2ème place et la promotion automatique en 2ème division. Seul bemol, l'attaquant vedette, Jermaine Beckford, ne prolonge pas son contrat et part libre de Leeds United à Everton FC.

En cette saison 2010-2011, l'objectif affiché des "whites" est de se maintenir dans cette 2ème division. Le recrutement sera intelligent, avec l'arrivée de nombreux joueurs dont beaucoup arrivent libres et gratuitement ou en prêt. Par la suite, le club réalise un départ en dents de scie, avec quelques défaites mémorables : 5-2 contre Barnsley FC, 6-4 contre Preston North End alors qu'ils menaient 4-1, ou le 4-0 encaissé contre Cardiff City. En cause notamment, les soucis défensifs avec une apathie et des erreurs etonnantes. Mais depuis ce dernier gros revers, les whites se réveillent, le dispositif tactique change avec le passage du traditionnel 4-4-2 à un 4-2-3-1, qui va permettre l'éclosion au grand jour d'un grand talent du centre de formation, celui de Jonny Howson, repositionné plus haut sur le terrain, en poste de numero 10 derrière le seul attaquant de pointe, Luciano Becchio, qui lui aussi va prendre une plus grande importance dans ce dispositif, en devenant à la mi-saison, le meilleur buteur du club, titre qu'il laissait souvent à Beckford. Leeds impressionne, enchaîne 10 matchs sans défaites, et le 18 décembre 2010, prend la 2ème place du classement général en battant les leaders, Queens Park Rangers. On se met à croire alors à une montée en Premier League, ce qui serait un véritable exploit. Mais les dernières journées sont difficiles, Luciano Becchio se blesse, les problèmes défensifs sont toujours là, l'équipe semble fatigué et glisse à la 9e place, hors des play-off, à deux journées de la fin. Lors de ces deux journées, le club parvient tout de même à remporter ses deux matchs, le premier à domicile contre Burnley 1-0 et le deuxième à l'extérieur chez les champions Queens Park Rangers, 2-1. Ces deux succès permettent à l'équipe d'obtenir une honorable 7e place pour son retour en Championship. A la fin de cette saison, un départ va beaucoup toucher le club, c'est celui du capitaine Richard Naylor. Grayson déclare même que de se séparer de ce joueur qui fut sa première recrue a été "une des choses les plus difficiles qu'il ait jamais eu à faire" [9]. Pour la première fois depuis la saison 1990-1991, quatre joueurs de l'effectif terminent la saison avec plus de 10 buts à leur compteur, ce sont Luciano Becchio (20 buts), Max Gradel (18 buts), Davide Somma (12 buts) et Jonathan Howson (11 buts).

Les rivaux

  • Manchester United : le plus grand club rival de Leeds, dont l'origine est la rivalité entre les deux régions de chaque ville, le Lancashire (Manchester) et le Yorkshire (Leeds). Ces derby ont souvent tourné en faveur des reds devils. Depuis quelques années, la rivalité entre les deux s'est amoindrie, même si elle a été ravivé quelque peu par la victoire des whites sur leurs rivaux en 2010, en FA Cup.
  • Huddersfield Town, York City, Bradford City, Sheffield United, Barnsley FC et Sheffield Wednesday sont également des clubs rivaux de par leur situation géographique.
  • Chelsea FC : à cause des duels au sommet opposant les deux équipes dans les années 70.
  • Milwall FC : du fait de de la rivalité entre les deux clubs lors de leur remontée aux plus hauts niveaux, notamment dans les duels en play-off.
  • Galatasaray : lors d'une rencontre en Coupe UEFA en 2000 en Turquie, l'accueil très hostile réservé aux Anglais de la part des supporters de Galatasaray a tourné au drame : deux supporters de Leeds ont été assassinés.

Palmarès et statistiques

Palmarès

Tableau récapitulatif du parcours de Leeds en Championnat d'Angleterre. Le Tiers1 correspond à la première division

Statistiques

  • Plus grosse victoire :

Coupe d'Europe des Clubs Champions : Drapeau de l'AngleterreLeeds United 10-0 Drapeau de la NorvègeLyn Oslo (septembre 1969).

  • Plus grosses défaites :

Coupe de la Ligue d'Angleterre : Drapeau de l'AngleterreLeeds United 0-7 Drapeau de l'AngleterreArsenal FC (septembre 1979) et Drapeau de l'AngleterreLeeds United 0-7 Drapeau de l'AngleterreWest Ham United (novembre 1966).

Bilan général

Le récapitulatif des matchs disputés par Leeds United dans les différentes compétitions, à l'issue de la saison 2008-2009, s'établit comme suit. Pour les matchs de coupe, les tirs au but ne sont pris en compte. La Coupe de la Ligue est comptabilisée à partir de l'édition 1994-1995.

Bilan du Leeds United FC en championnat et coupes
Championnat Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Premier League 50 3 2060 856 523 711 3083 2782 +271
Championship 30 3 1282 831 351 400 1883 1613 268
League One 3 0 112 67 21 24 186 97 89
Total 83 6 3454 1754 895 1135 5152 4492 660
Coupes nationales Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Coupe d'Angleterre
Coupe de la Ligue
Total
Coupes d'Europe de l'UEFA Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Coupe des clubs champions
Coupe des villes de foires
Coupe UEFA
Coupe des vainqueurs de coupe
Coupe Intertoto (1995-2008)
Total
Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Personnalités historiques du club

Les capitaines du club

  • 1966-1976 : Billy Bremner
  • 1976-1982 : Trevor Cherry
  • 1982-1983 : Trevor Cherry, David Harvey
  • 1983-1984 : David Harvey
  • 1984-1985 : Peter Lorimer
  • 1985-1986 : Ian Snodin
  • 1986-1987 : Ian Baird
  • 1987-1988 : Mark Aizlewood, Jack Ashurst
  • 1988-1989 : Mark Aizlewood
  • 1989-1994 : Gordon Strachan
  • 1994-1996 : Gary McAllister
  • 1996-2000 : Lucas Radebe

Statistiques

  • Joueurs les plus capés
  1. Flag of England.svg Jack Charlton avec 773 matchs
  2. Drapeau : Écosse Billy Bremner avec 771 matchs
  3. Flag of England.svg Paul Reaney avec 745 matchs
  4. Flag of England.svg Norman Hunter avec 724 matchs
  5. Flag of England.svg Paul Madeley avec 724 matchs
  6. Drapeau : Écosse Peter Lorimer avec 616 matchs
  7. Drapeau : Écosse Eddie Gray avec 577 matchs
  8. Flag of Ireland.svg Gary Kelly avec 531 matchs
  9. Flag of Ireland.svg Johnny Giles avec 525 matchs
  10. Flag of Wales.svg Gary Sprake avec 506 matchs
  • Les 10 meilleurs buteurs
  1. Drapeau : Écosse Peter Lorimer avec 219 buts et 616 matchs
  2. Flag of England.svg John Charles avec 157 buts et 327 matchs
  3. Flag of England.svg Allan Clarke avec 151 buts et 364 matchs
  4. Drapeau : Écosse Tom Jennings avec 117 buts et 174 matchs
  5. Drapeau : Écosse Billy Bremner avec 115 buts et 771 matchs
  6. Flag of Ireland.svg Johnny Giles avec 114 buts et 525 matchs
  7. Flag of England.svg Mick Jones avec 111 buts et ? matchs
  8. Flag of England.svg Charlie Keetley avec 110 buts et 169 matchs
  9. Flag of England.svg Jack Charlton avec 95 buts et 773 matchs
  10. Flag of England.svg Russell Wainscoat avec 93 buts et 226 matchs
  • Meilleur joueur de tous les temps[réf. nécessaire]

Drapeau : Écosse Billy Bremner

  • Joueur le plus âgé :
    • Drapeau de l'AngleterreEddie Burbanks joue son dernier match avec l'équipe à 41 ans et 23 jours le 24 avril 1954 à Hull.

Présidents du club

  • 1920-1924 : J Hilton Crowther
  • 1924-1931 : Sir Albert Braithwaite
  • 1931-1933 : Eric Clarke
  • 1933-1937 : Alf Masser
  • 1937-1948 : Ernest Pullan
  • 1948-1961 : Sam Bolton
  • 1961-1967 : Harry Reynolds
  • 1697-1968 : Albert Morris
  • 1968-1972 : Percy Woodward
  • 1972-1983 : Manny Cussins
  • 1983-1996 : Leslie Silver
  • 1996-1997 : Bill Fotherby
  • 1997-2003 : Peter Ridsdale
  • 2003-2003 : John McKenzie
  • 2003-2004 : Trevor Birch
  • 2004-2005 : Gerald Krasner
  • 2005- : Ken Bates

Entraîneurs du club

Entraîneurs du Leeds United AFC
Nom Période
Drapeau : Angleterre Dick Ray 17 octobre 1919-1er février 1920
Drapeau : Angleterre Arthur Fairclough 1er février 1920-1er mai 1927
Drapeau : Angleterre Dick Ray 1er juillet 1927-1er mars 1935
Drapeau : Angleterre Billy Hampson 1er juillet 1935-1er mai 1947
Drapeau : Angleterre Willis Edwards 1er mai 1947-30 avril 1948
Drapeau : Angleterre Frank Buckley 1er mai 1948-30 avril 1953
Drapeau : Angleterre Raich Carter 1er mai 1953-1er juin 1958
Drapeau : Angleterre Willis Edwards 1er juin 1958-1er décembre 1958
Drapeau : Angleterre Bill Lambton 1er décembre 1958-30 avril 1959
Drapeau : Angleterre Jack Taylor 1er mai 1959-1er mars 1961
Drapeau : Angleterre Don Revie 1er mars 1961-4 juillet 1974
Drapeau : Angleterre Brian Clough 20 juillet 1974-13 septembre 1974
Nom Période
Drapeau : Angleterre Jimmy Armfield 4 octobre 1974-3 juillet 1978
Drapeau : Écosse Jock Stein 21 août 1978-4 octobre 1978
Drapeau : Angleterre Jimmy Adamson 25 octobre 1978-1er octobre 1980
Drapeau : Angleterre David Merrington 1er octobre 1980-1er octobre 1980
Drapeau : Angleterre Allan Clarke 1er octobre 1980-30 juin 1982
Drapeau : Écosse Eddie Gray 4 juillet 1982-11 octobre 1985
Drapeau : Angleterre Peter Gunby 11 octobre 1985-11 octobre 1985
Drapeau : Écosse Billy Bremner 11 octobre 1985-28 septembre 1988
Drapeau : Angleterre Norman Hunter 28 septembre 1988-10 octobre 1988
Drapeau : Angleterre Howard Wilkinson 10 octobre 1988-10 septembre 1996
Drapeau : Écosse George Graham 10 septembre 1996-1er octobre 1998
Drapeau : Irlande David O'Leary 1er octobre 1998-27 juin 2002
Nom Période
Drapeau : Angleterre Terry Venables 8 juillet 2002-21 mars 2003
Drapeau : Angleterre Peter Reid 21 mars 2003-10 novembre 2003
Drapeau : Écosse Eddie Gray 10 novembre 2003-31 mai 2004
Drapeau : Angleterre Kevin Blackwell 1er juin 2004-20 septembre 2006
Drapeau : Angleterre John Carver 21 septembre 2006-23 octobre 2006
Drapeau : Angleterre David Geddis 24 octobre 2006-24 octobre 2006
Drapeau : Angleterre Dennis Wise 24 octobre 2006-28 janvier 2008
Drapeau : Pays de Galles Gwyn Williams 29 janvier 2008-29 janvier 2008
Drapeau : Écosse Gary McAllister 30 janvier 2008-21 décembre 2008
Drapeau : Angleterre Simon Grayson 23 décembre 2008-

Effectif actuel (2011-2012)

À la date du 4 novembre 2011

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Angleterre G Andrew Lonergan
2 Drapeau de l'Angleterre D Paul Connolly
3 Drapeau de l'Australie D Patrick Kisnorbo
4 Drapeau de l'Irlande D Alex Bruce
5 Drapeau de l'Irlande D Andy O'Brien
7 Drapeau de la Finlande M Mika Väyrynen
8 Drapeau de l'Angleterre M Michael Brown
10 Drapeau de l'Argentine A Luciano Becchio
11 Drapeau du Ghana M Lloyd Sam
12 Drapeau de l'Angleterre G Paul Rachubka
14 Drapeau de l'Angleterre M Jonathan Howson Capitaine
15 Drapeau de l'Angleterre M Adam Clayton
16 Drapeau de l'Angleterre M Danny Pugh (prêté par Stoke City)
18 Drapeau de la Finlande A Mikael Forssell
19 Drapeau de l'Angleterre D Ben Parker
20 Drapeau : Honduras M Ramón Núñez
21 Drapeau de l'Angleterre G Alex McCarthy (prêté par Reading)
No. Nat. Position Nom du joueur
22 Drapeau de l'Angleterre D Tom Lees
23 Drapeau : Écosse M Robert Snodgrass
26 Drapeau de l'Angleterre D Leigh Bromby
27 Drapeau de l'Afrique du Sud A Davide Somma
28 Drapeau de l'Irlande D Aidan White
29 Drapeau de l'Angleterre M Zac Thompson
30 Drapeau de l'Angleterre G Alex Cairns
31 Drapeau de l'Angleterre D Charlie Taylor
32 Drapeau de l'Angleterre M Lewis Turner
38 Drapeau de l'Irlande A Andy Keogh (prêté par Wolverhampton)
44 Drapeau : Écosse A Ross McCormack
48 Drapeau de l'Irlande D Darren O'Dea (prêté par le Celtic)
Drapeau de l'Angleterre M Will Hatfield
Drapeau de l'Angleterre M Joe McCann
Drapeau de l'Angleterre M Sanchez Payne
Drapeau de l'Angleterre D Nathan Turner
Drapeau de l'Allemagne D Monty Gimpel

Joueurs en prêt

No. Nat. Position Nom du joueur
9 Drapeau de l'Angleterre A Billy Paynter (prêté à Drapeau : Angleterre Brighton & Hove Albion jusqu'au 2 janvier 2012[10])
Drapeau de l'Angleterre M Will Hatfield (prêté à Drapeau : Angleterre Accrington)

Entraîneurs et staff médical

Poste Nom Pays
Entraîneur Simon Grayson Drapeau d'Angleterre Angleterre
Assistant de l'entraîneur Glynn Snodin Drapeau d'Angleterre Angleterre
Assistant de l'entraîneur Ian Miller Drapeau d'Écosse Écosse
Directeur technique Gwyn Williams Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Manager général Ian Miller Drapeau d'Écosse Écosse
Entraîneur des gardiens Andrew Beasley Drapeau d'Angleterre Angleterre
Manager du centre de formation Chris Sulley Drapeau d'Angleterre Angleterre
Entraîneur de l'équipe réserve, des U18 et U16 Neil Redfearn Drapeau d'Angleterre Angleterre
préparateur physique Matt Pears Drapeau d'Angleterre Angleterre
Médecin chef Harvey Sharman Drapeau d'Angleterre Angleterre
assistant médecin Paul Perkins Drapeau d'Angleterre Angleterre
"Performance analyst" Alex Davies Drapeau d'Angleterre Angleterre

La direction

Nom Fonction
Drapeau de l'AngleterreKen Bates Président
Drapeau de l'AngleterreShaun Harvey Directeur, chef de la direction
Drapeau de l'AngleterreMark Taylor Directeur
Drapeau : ÉcossePeter Lorimer Directeur
Drapeau de l'AngleterreYvonne Allen Directeur
Drapeau de l'AngleterreNorbert Pinchler Directeur de la restauration
Drapeau de l'AngleterreSteve Lewis Responsable de la distribution
Drapeau de l'AngleterreKelly Hayley Directrice marketing
Drapeau de l'AngleterreIan Smith Chef des ventes de publicités
Drapeau de l'AngleterreKatie Holmes Lewis Directrice du service de vente des billets
Drapeau de l'AngleterreMark Broadley Modérateur du site internet officiel
Drapeau de l'AngleterreLorna Tinkler Chef de l'adhésion/service à la clientèle
Drapeau de l'AngleterreDaniel Jeffery Gestionnaire des magasins
Drapeau de l'AngleterrePaul Dews Chef des relations avec les médias

Structures de Leeds United

Le stade

Vue du stade d'Elland Road
Article détaillé : Elland Road.

Le stade du club se nomme Elland Road ; il peut contenir 39 460 personnes et a été construit en 1897. La surface du terrain est en herbe. D'abord utilisé par Leeds City FC, avant qu'il ne cède sa place à Leeds United. Il fut rénové 5 fois (1920, 1953, 1971, 1994 et 2006) et il fut élargi 9 fois (1905, 1920, 1957, 1968, 1970, 1974, 1989, 1991 et 1994).

le record d'affluence est de 57 892 personnes le 15 mars 1967 face à Sunderland AFC et la moyenne en 2007-2008 lors de la première saison en D3 est de 26 546 personnes (record : 38 000 per.) contre par exemple 39 784 en 2001-2002 (record : 40 287 per.).

L'équipe de rugby à XIII, Leeds Rhinos emprunte parfois le stade pour ses matchs.

Elland Road

Les supporters

Leeds United est le club le plus détesté par les supporters anglais adverses. Une réputation dû aux années Revie où le club dominait le football anglais. Pourtant le club est connu pour avoir parmi les meilleurs supporters au monde, même en D3[11].

Le centre d'entraînement et de formation

Thorp arch comme il se nomme est un des meilleurs centre de formation d'Angleterre ayant sorti des joueurs comme Alan Smith, Billy Bremner, Peter Lorimer, Jack Charlton, Norman Hunter, Jonathan Woodgate, Paul Robinson, Harry Kewell ou Ian Harte qui ont fait partie des grands joueurs de Leeds. Et il le reste encore en sortant des jeunes joueurs comme Fabian Delph ou Jonathan Howson. Le club a déjà été félicité au début de la saison 2008-2009 par le président de la FIFA, Sepp Blatter, pour ses efforts à mettre en avant le lancement de jeunes joueurs dans le bain des pro.

L'équipe réserve de Leeds est membre de la Central League – Division One East sous les ordres de Neil Thompson et Daral Pugh et fait, depuis la saison 2008-2009, ses matchs à domicile au stade d'Elland Road. La réserve fut notamment championne de sa division en 2009. L'équipe des -18 ans évolue en Premier Academy League avec comme entraineur Neil Redfearn et a déjà remporter la FA Youth cup à deux reprises en 1993 face à Manchester United sur le score de 4-1 et en 1997 contre le Crystal Palace 3-0.

Thorp arch est un également centre d'entrainement excellent et par tous les temps puisqu'il y a des installations couvertes qui permettent aux joueurs de s'entraîner même par mauvais temps.

Sponsors et équipementiers

Années Sponsor vestimentaire Sponsor officiel second sponsor
1972-73 Umbro None aucun
1973-81 Admiral None aucun
1981-83 Umbro RFW aucun
1983-84 Umbro Systime aucun
1984-85 Umbro WKG aucun
1985-86 Umbro Lion Cabinets aucun
1986-89 Umbro Burton aucun
1989-91 Umbro Top Man aucun
1991-92 Umbro Evening Post aucun
1992-93 Admiral Admiral aucun
1993-96 Asics Thistle Hotels aucun
1996-00 Puma Packard Bell aucun
2000-03 Nike Strongbow aucun
2003-04 Nike Whyte & MacKay Rhodar
2004-05 Diadora Whyte & MacKay Rhodar
2005-06 Admiral Whyte & MacKay Rhodar
2006-07 Admiral Bet 24 Empire Direct
2007-08 Admiral Red Kite OHS
2008-11 Macron Netflights.com OHS
2011-12 Macron Enterprise Insurance OHS

+ = aucun contrat.

Cinéma

Références

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. John Charles a été choisi par la fédération galloise pour représenter les Pays-de-Galles parmi les meilleurs joueurs européens dans la liste de l’UEFA des Golden players Golden players
  3. (en) Tony Hill, « 1961–62 », ozwhitelufc.net.au
  4. (en) Tom Lappin, « The manager with the Midas touch », scotsman.com, 21 septembre 2004
  5. (fr) Syd, « Brian Clough, un conte de fées Anglais », sportvox.fr, 14 avril 2011
  6. (en) "Welcome To Elland Road", Les Rowley & James Brown (1999), IFG Publishing, ISBN 0-9536338-0-2
  7. Voir ici
  8. Voir ici
  9. [1]
  10. (en) « Brighton bring in Leeds United striker Billy Paynter », BBC Sport, 28 octobre 2011.
  11. (en) sondage du journal anglais "The Sun" Alister Taylor, « We all loathe Leeds », The Sun

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Leeds United Association Football Club de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Leeds United Association Football Club — Leeds United Nombre completo Leeds United Association Football Club Apodo(s) The Whites Fundación 1919 Estadio Elland Road …   Wikipedia Español

  • Leeds United Ladies Football Club — est un club anglais de football féminin affilié à Leeds United FC. Il existe une autre équipe féminine à Leeds, Leeds City Vixens LFC qui joue aussi la Coupe d Angleterre de football féminine. Histoire Elles jouent en Premier League depuis 2001… …   Wikipédia en Français

  • Leeds United A.Football Club — Leeds United Football Club Leeds United FC Club fondé le …   Wikipédia en Français

  • Swansea City Association Football Club — Infobox club sportif Swansea AFC …   Wikipédia en Français

  • Swansea City Association Football Club — Swansea City A. F. C. Nombre completo Swansea City Association Football Club Apodo(s) The Swans, The Jacks Fundación 1 de agosto de 1912 (99 años) …   Wikipedia Español

  • Hull City Association Football Club — Infobox club sportif Hull City AFC …   Wikipédia en Français

  • Sunderland Association Football Club — Infobox club sportif Sunderland AFC …   Wikipédia en Français

  • Sunderland Association Football Club — Para club de baloncesto de Buenos Aires Argentina, véase Sunderland Club. Sunderland Nombre completo Sunderland Association Football Club Apodo(s) The black cats (Los gatos negros) …   Wikipedia Español

  • List of association football club rivalries by country — This list deals with association football rivalries around the world. This includes local derbies as well as matches between teams further apart. Footballing rivalries manifest themselves in many ways. Fierce conflicts between supporter groups,… …   Wikipedia

  • Leeds United A.F.C. — Leeds United redirects here. For other uses, see Leeds United (disambiguation). Leeds United Full name Leeds United Association Football Club …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.