Brasilia


Brasilia
Brasilia
De haut en bas et de gauche à droite : Congrès National du Brésil, Pont Juscelino Kubitschek, Eixo monumental, Palácio da Alvorada, Cathédrale de Brasilia.
De haut en bas et de gauche à droite : Congrès National du Brésil, Pont Juscelino Kubitschek, Eixo monumental, Palácio da Alvorada, Cathédrale de Brasilia.
Armoiries
Blason de Brasília
logo
Drapeau de Brasília
Devise : « Segurança, Desenvolvimento,
Integração »
(Sécurité, Développement, Intégration)
Administration
Pays Drapeau : Brésil Brésil
Région Centre-Ouest
État District Fédéral (Brésil) District fédéral (Brésil)
Maire Gouverneur
Code postal 70000-000
Site web Site officiel de Brasilia
Démographie
Population 2 455 903 hab. (IBGE 04/2007)
Densité 423 hab./km²
Gentilé brasiliense
Géographie
Coordonnées 15° 48′ S 47° 54′ W / -15.8, -47.915° 48′ Sud
       47° 54′ Ouest
/ -15.8, -47.9
  
Altitude 1100 m
Superficie 5 802 km2
Informations
Date de fondation 21 avril 1960
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif téléphonique 95
Localisation de Brasilia
Localisation de Brasilia sur une carte
Voir la carte administrative
City locator 14.svg
Voir la carte topographique
City locator 14.svg

Brasilia (Brasília en portugais) est la capitale du Brésil. Elle est située dans la région Centre-Ouest, et contrairement aux autres villes de ce pays, Brasilia ne fait pas partie d'un État mais du District fédéral (DF, pour Distrito Federal).

Juscelino Kubitschek avait assuré aux Brésiliens « 50 ans de progrès en 5 ans ». Sous les directives de l'architecte Oscar Niemeyer, les ouvriers travaillaient 24 h / 24 dans des conditions déplorables, grâce à quoi la construction n'a duré que 3 ans et demi. Elle est aujourd'hui peuplée par deux millions d'habitants, alors qu'elle n'était conçue que pour 600 000 citoyens[citation nécessaire].

Brasilia est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial.

Sommaire

Administration

Brasilia est la seule ville du Brésil qui ne soit pas gouvernée par un maire (prefeito en portugais). La ville est administrée par un gouverneur et son administration, le GDF (Governo do Distrito Federal).

Histoire

Brasilia est la capitale du monde dont la construction est la plus récente[1]. Ses premières infrastructures et bâtiments furent construits en seulement 1 000 jours avant son inauguration le 21 avril 1960, sous l'impulsion du Président Juscelino Kubitschek. Le but du projet était d'attirer vers l'intérieur des terres la population et l'activité économique, alors essentiellement concentrée dans les grandes villes côtières, afin de mieux répartir les richesses. Brasilia fut aussi bâtie pour apaiser l'affrontement existant entre les deux autres « capitales » du pays, Rio de Janeiro et São Paulo.

Véritable capitale politique et administrative, elle compte maintenant un peu plus de deux millions d'habitants.

Géographie

Vue satellitaire de Brasília

Située dans la région du Centre-Ouest du Brésil sur un plateau à 1 100 m d'altitude en plein cœur du cerrado, son climat est de type tropical d'altitude, avec 22 °C de température moyenne, marqué par un taux d'humidité très bas en hiver (25 %).
Distance (par route) de Rio de Janeiro : 1 148 km, São Paulo : 1 015 km, Salvador : 1 531 km, Fortaleza : 2 285 km, Recife : 2 220 km, Manaus : 3 430 km.

Sa population était de 2 455 903 habitants au recensement de 2007[2]. La municipalité s'étend sur 5 802 km²[3].

Populations

Le pont Juscelino Kubitschek depuis la rive Est du lac Paranoá.

Les habitants de Brasilia sont appelés Brasilienses. Les ouvriers, venus de tout le pays mais principalement du Minas Gerais et surtout du Nordeste pour travailler à la construction de la ville ont été appelés Candangos (féminin Candangas), terme qui n'a pas de signification particulière mais trouve son origine de mots issus de l'esclavage. Les travailleurs des classes moyenne et supérieure (ingénieurs, médecins, etc.) furent, eux, désignés comme Pioneiros. Les Brésiliens de la nouvelle génération nés à Brasilia, par similitude avec le terme Candangos et amusement, s'appellent entre eux Calangos, terme qui désigne une espèce de lézard de la région.

Économie

Brasilia centralise l'administration : le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire, ainsi que l'armée. Les entreprises privées ne représentent qu'une petite partie de l'activité locale, d'autant plus que les industries lourdes et polluantes y sont interdites par loi. Les services représentent plus de 90 % de l'activité du District féderal.

Urbanisme

Vue des ministères, du Congrès national et de la cathédrale

Véritable chef d'œuvre d'architecture moderne, Brasilia a été déclarée Patrimoine mondial de l'humanité en 1987 par l'UNESCO. L'urbaniste Lúcio Costa a imaginé le Plan pilote qui donne à la ville une forme d'avion, inscrit dans un lac artificiel. Les quartiers résidentiels sont fonctionnels et s'auto-suffisent : centres commerciaux, écoles et parcs sont à proximité.

Les bâtiments principaux ont été conçus par l'architecte Oscar Niemeyer : la cathédrale (4 000 places), le Congrès national (Chambre des députés et Sénat), le Ministère des Affaires étrangères, le Tribunal suprême et le Palais de la présidence.

Les pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif sont regroupés autour de la majestueuse Place des Trois Pouvoirs.

La ville s'organise autour de deux axes perpendiculaires : l’Eixo monumental et l’"Eixo Rodoviário" ou Eixāo.

L'Eixo monumental, orienté est-ouest, coupe la ville en deux parties symétriques. Il est considéré par les Brésiliens comme la plus large avenue du monde, avec 250 m séparant ses deux fois six voies au point le plus large. Vu du ciel, il représente la flèche, le fuselage de l'avion. À sa pointe est se situe la place des trois pouvoirs ainsi que l'esplanade des ministères (voir photo).

L'Eixāo, courbe, traverse la ville du nord au sud. Vue du ciel, elle représente les ailes de l'avion. L'aile sud et l'aile nord, organisées en superquadras le long de l'axe, regroupent environ 300 000 habitants. Il est constitué d'un piste principale de deux fois trois voies, accessibles à partir des axes secondaires (eixinhos en portugais, littéralement petits axes). Les axes secondaires se trouvent de part et d'autre de l'Eixao, chacun étant constitué de deux fois deux voies. L'Eixāo permet de traverser l'Eixo monumental sous un tunnel. L'Eixão est exclusivement réservé à la circulation des véhicules, des passages souterrains sont aménagés pour la traversée des piétons. Deux autres axes traversent de nord à sud le Plano Piloto, respectivement à l'ouest et à l'est de l'Eixão : W3 et L2. Ces axes sont bordés de commerces et de résidences.

Au croisement des deux axes se trouve la rodoviária, station centrale de réseau autobus et terminal du métro.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Transports

Le grand axe urbanistique de la ville avec au loin l'esplanade des ministères et le Parlement vu depuis la tour de la télévision

Brasilia est desservie par un aéroport international (Brasilia Internacional ou Aéroport international Presidente Juscelino Kubitschek).

Les transports en commun sont assurés par un réseau de bus. La construction du métro a débuté en 1992, il dessert les villes satellites de Taguatinga, Guará, Ceilândia, Aguas claras, Samambaia et une partie du plano piloto.

Le tracé des routes et des espaces de stationnement, qui fut planifiée dans les années 1950, projetait que chaque famille possèderait un seul véhicule. Aujourd'hui bien des familles du Plano Piloto, aisées, en possèdent plusieurs, parfois une par personne. Les axes s'en trouvent congestionnés aux heures de pointe, et les zones de stationnement des superquadras sont souvent pleines.

Sports

En football, la Fédération de Brasilia de football organise le Championnat de Brasilia, l'un des 27 championnats des États brésiliens. Ses principales équipes sont la Sociedade Esportiva do Gama, le Ceilândia Esporte Clube et le Brasiliense Futebol Clube, qui évolue actuellement en Série B du championnat brésilien.

Jumelages

Liens externes

Notes et références

  1. Article sur lefigaro.fr sur http://www.lefigaro.fr. Consulté le 6 juin 2011
  2. Population des municipalités brésiliennes - Institut brésilien de géographie et de statistiques - 1er avril 2007
  3. [hhttp://www.ibge.gov.br/cidadesat/xtras/perfil.php?codmun=530010&r=2 Institut brésilien de géographie et de statistiques]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Brasilia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brasilia — Saltar a navegación, búsqueda Brasília …   Wikipedia Español

  • Brasília — Brasilia 15° 30′ 00″ S 47° 51′ 50″ W / 15.5, 47.8638889 …   Wikipédia en Français

  • BRASÍLIA — Le 21 avril 1960, le président de la République, Juscelino Kubitschek, inaugurait solennellement Brasília, nouvelle capitale fédérale du Brésil. Quatre ans auparavant, il n’y avait rien sur ce plateau, à plus de 1 000 kilomètres à l’intérieur des …   Encyclopédie Universelle

  • Brasília F.C. — Brasília Futebol Clube Brasília FC …   Wikipédia en Français

  • Brasilia — Brasilia, capital de Brasil situada a 950 km. al noroeste de Río de Janeiro. Fue construida con el fin de crear una gran ciudad en el interior del país y así dejar la vocación exclusivamente costera de las ciudades del país. Junto con Putrajaya… …   Enciclopedia Universal

  • Brasilia — prop. n. the capital city of Brazil, built on the central plateau. Syn: Brazilian capital. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Brasília — Brasilia * * * Bra|si|lia, Bra|si̓|lia [bra zi:li̯a]: Hauptstadt von Brasilien. * * * Brasilia,   Brasilianischer Schild, im Präkambrium verfestigter Erdkrustenteil (Kraton) im nordöstlichen Südamerika, Teil von Gondwana. * * * Br …   Universal-Lexikon

  • Brasilia — Brasília * * * Bra|si|lia, Bra|si̓|lia [bra zi:li̯a]: Hauptstadt von Brasilien. * * * Brasilia,   Brasilianischer Schild, im Präkambrium verfestigter Erdkrustenteil (Kraton) im nordöstlichen Südamerika, Teil von Gondwana. * * * Br …   Universal-Lexikon

  • Brasilia — (Чипиона,Испания) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Avenida del Faro, 17, 11550 Чипион …   Каталог отелей

  • BRASILIA — alias Provincia S. Crucis, quia hâc die detecta, Americae meridionalis pars admodum ampla et fertilis, duobus ab Aequatore gradibur partibusve, ad quinque et quadraginta in Austrum excurtens, Trigoni oblongi speciemrefert, cuius basis in… …   Hofmann J. Lexicon universale


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.