Christianisme byzantin


Christianisme byzantin

Rite byzantin

Le rite byzantin ou rite constantinopolitain est le rite liturgique employé par presque toutes les Églises orthodoxes et, dans une version modifiée pour correspondre au catéchisme catholique-romain officiel, par plusieurs Églises catholiques orientales.

Sommaire

Historique

Le rite byzantin provient de la synthèse entre l'ancien rite cathédral de l'Église de Constantinople, tombé en désuétude à partir du Xe siècle, et la forme monastique du rite de l'Église de Jérusalem, lui-même tombé en désuétude à partir des croisades.[1]

Caractéristiques

Aménagement des églises

Langue liturgique

Plusieurs langues liturgiques sont utilisées :

et les langues des pays où est célébrée la Liturgie, l'Église ayant pour principe, quand c'est possible, de célébrer en langue vernaculaire

Liturgie eucharistique

Répartition du pain (Prosphora) sur la Patène durant le Rite byzantin.

Trois liturgies sont utilisées dans le Rite Byzantin. La « Liturgie de saint Jean Chrysostome » est la liturgie habituellement employée. Deux autres liturgies sont également célébrées pendant l'année liturgique, la « Liturgie de saint Basile de Césarée » (célébrée dix fois pendant l'année), et la « Liturgie de saint Grégoire dite des saints dons présanctifiés »[1] (célébrée pendant le Grand Carême). La célébration de la Liturgie de saint Jacques est également en usage dans certaines Églises byzantines, par exemple lors de la fête de saint Jacques "frère du Seigneur."

Exemple de Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome : film, intégrale de la Divine Liturgie de Pentecôte à Bruxelles (en français), célébrée en la paroisse saint Silouane l'Athonite et saint Martin de Tours

Dans certaines paroisses et missions au sein du Patriarcat Grec-Orthodoxe d'Antioche[2] et dans le Synode Hors Frontières[3] dans le Patriarcat de Moscou, certains anciens Rites Occidentaux sont utilisés en lieu et place des Rites Orientaux, conformément à l'inculturation de la Foi. Il s'agit de la Liturgie de saint Grégoire le Grand[4], la Liturgie "Sarum" (usus Cascadae)[5], la Liturgie Anglaise[6], et la Liturgie de Saint Tikhon de Moscou[7]. Ce sont diverses versions de l'ancien Rite Romain corrigées essentiellement au niveau de l'épiclèse, et tous les ajouts post-Filioque (=postérieurs au Synode d'Aachen de 809) sont supprimés, tels que Filioque, "mérites", etc. Conformément aux décrets du Saint-Synode de Russie de 1907[8], ces Liturgies ont été restaurées[9] dans leur état théologique originel, conforme aux décrets des 7 saints Conciles Oecuméniques. Moins connue encore est la version du Rite romain original en usage dans les quelques monastère et prieurés Bénédictins Orthodoxes[10], tous dépendant du Synode Hors Frontières russe. Bien que minoritaires et peu connus après 1000 ans de quasi totale absence dans l'Église, ce sont des usages canoniques[11] et légitimes [12], approuvés par les 2 Saints-Synodes précités[13].

Calendrier et année liturgique

Le calendrier julien a longtemps été le seul utilisé. Il reste encore en usage dans plusieurs Églises :

D'autres Églises ont adopté un calendrier ressemblant (à court terme seulement [15]) au calendrier grégorien. Ce nouveau calendrier est utilisé pour les fêtes fixes, suite à une décision d'un synode partiellement pan-orthodoxe qui eut lieu en mai 1924 à Constantinople. Il est appelé "nouveau calendrier" ou plus exactement "calendrier julien corrigé". Elles conservent cependant le calendrier julien pour déterminer la date de Pâques. L'abandon du calendrier julien a provoqua des schismes dans plusieurs de ces Églises avec l'apparition des vieux-calendaristes.

Celles qui adoptèrent le "calendrier julien corrigé" furent :

Art sacré

Musique

Comme dans toutes églises orthodoxes l'utilisation d'instruments de musique est totalement proscrit. L'accompagnement musical se fait donc exclusivement par Chorale[2], à l'exception de l'église apostolique arménienne qui elle utilise l'orgue ou l'harmonium (mais à de certains moments).

Variantes

Le rite ukrainien en usage dans l'Église grecque-catholique ukrainienne est un variante latinisée du rite byzantin.

Le rite russe ancien utilisé par les Orthodoxes vieux-croyants a également des caractéristiques propres [16].

Notes et références

  1. Voir par exemple J.F. Baldovin, The Urban Character of Christian Worship, The Origins, Development, and Meaning of Stational Liturgy (OCA 229), Rome, 1987; M.F. Auzépy, De la Palestine à Constantinople (VIIIe-IXe siècles): Étienne le Sabaïte et Jean Damascène, Travaux et mémoires, 12 (1994), p. 183-218
  2. Etude du chant sacré byzantin par Andréa Atlanti

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

  • Irénée-Henri Dalmais, Les liturgies d'Orient, Cerf (col. Rites et symboles), Paris, 1980, ISBN 2204015148
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
Ce document provient de « Rite byzantin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christianisme byzantin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • byzantin — byzantin, ine [ bizɑ̃tɛ̃, in ] adj. • 1732; bas lat. Byzantinus, de Byzantium, gr. Buzantion « Byzance » 1 ♦ De Byzance, propre à Byzance et à son empire. L Empire byzantin : l Empire romain d Orient (fin IV e 1453). Théodora, impératrice… …   Encyclopédie Universelle

  • Christianisme Oriental — Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Christianisme Orthodoxe — Pour les articles homonymes, voir orthodoxe. Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Christianisme médiéval — Moyen Âge La visite d un chantier de bâtisseurs. Le Moyen Âge …   Wikipédia en Français

  • Christianisme au Maghreb — Le christianisme s est implanté au Maghreb vers le IIIe siècle et a été supplanté par l islam au VIIe siècle. Bien que la proportion de chrétiens soit faible en Afrique du Nord, il s y trouve des églises. De nos jours, l islam est la… …   Wikipédia en Français

  • Christianisme dans le monde romain — Cet article traite de différents aspects du christianisme dans le monde romain. Sommaire 1 Les questions posées par la christianisation de l’Empire romain 2 La grande persécution 3 Les empereurs chrétiens …   Wikipédia en Français

  • Christianisme arien — Arianisme Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Christianisme oriental — Le christianisme oriental est le christianisme tel qu il s est développé à partir des provinces orientales de l Empire romain (Grèce, Proche Orient, Égypte). Ses rites se sont notamment étendus au Moyen Orient, en Europe orientale, en Arménie, en …   Wikipédia en Français

  • Christianisme orthodoxe — Pour les articles homonymes, voir orthodoxe. Christ Pantocrator du Monastère de Hilandar. Le christianisme orthodoxe ou orthodoxie est l une des trois prin …   Wikipédia en Français

  • Christianisme patristique — Pères de l Église Depuis le XVIe siècle, l historiographie moderne appelle Pères de l Église les personnalités, généralement des évêques, dont les écrits, les actes et l exemple moral ont contribué à établir et à défendre la doctrine… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.