Course Aux Armements


Course Aux Armements

Course aux armements

Schéma d'un ICBM mirvé : le missile Peacekeeper transporte plusieurs ogives W87 (en rouge).

Une course aux armements a lieu lorsque plusieurs États rivalisent entre eux pour créer les forces armées les plus puissantes et les armements les plus performants.

Au début du XXe siècle, les tensions entre les puissances industrielles en Europe ont conduit à une telle course : ces pays ont augmenté leurs effectifs et la capacité de leurs arsenaux au point que, lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, la violence et l'intensité des combats a surpris l'immense majorité des chefs politiques et militaires impliqués dans ce conflit.

De 1947 à 1991, la course aux armements désigne une phase de relations tendues entre les deux superpuissances de la Guerre froide.

Par extension, le terme de « course aux armements » désigne toute circonstance où deux groupes (deux espèces vivantes, deux systèmes, etc.) opposés se dotent successivement de mesures et de contre-mesures, l'un ripostant à l'autre.

Sommaire

Déroulement de la crise durant la guerre froide

Les missiles européens

Alors que Soviétiques et Américains s'étaient mis d'accord pour limiter les armements par les accords SALT (1972), l'URSS procède à une modernisation de ses effectifs sans toutefois rompre les traités précédents. Elle diffuse les engins à têtes multiples, ce qui multiplie de fait sa puissance atomique mais n'entre pas dans le champ de restriction des traités. De plus, elle crée des missiles de moyenne portée, les SS-20, qu'elle place en Europe de l'Est : incapables d'atteindre les États-Unis, ils menacent cependant l'Europe Occidentale.
Les Soviétiques engagent un exténuant effort de réarmement qui draine 15% de leur PIB, contrairement au budget militaire américain qui n'est « que » de 5%.

Surarmement en Europe

Au début des années 1980, l'Institut d'Études Stratégiques de Londres publie un bilan du rapport des forces en Europe qui démontre la supériorité numérique soviétique : du point de vue des forces conventionnelles du Pacte de Varsovie auxquelles il faut ajouter les SS-20 installés sur le continent européen.

Sur les 866 400 km2 que représentent les superficies du Benelux, de la RFA, de la RDA, de la Pologne et de la Tchécoslovaquie qui constituent le théâtre Centre-Europe étaient concentrés dans les années 1980 plus de 9 000 engins blindés de toute nature (dont 69 000 pour le Pacte de Varsovie), plus de 21 000 pièces d’artillerie (dont 17 000 pour le Pacte de Varsovie), environ 6 000 avions tactiques (dont 4 000 pour le Pacte de Varsovie), et 130 divisions (dont 95 pour le Pacte de Varsovie).

Une telle densité d’armes, alors la plus élevée au monde, auxquelles s’ajoutent les arsenaux nucléaires et chimiques de quatre grandes puissances (URSS, États-Unis, Royaume-Uni, France) leurs réserves et celle de leurs alliés proches suffit à faire saisir l’étendue des destructions si ces armées étaient venues à s’affronter.

Accords de Salt II

Les négociations sur les limites d'armes deviennent alors plus difficiles et malgré une longue tractation le traité SALT II est signé par Brejnev et Jimmy Carter en 1979 à Vienne. Le Sénat américain refusera de le ratifier, l'accord étant jugé trop favorable aux Soviétiques. Cette impasse débouche sur la crise des euromissiles.

L’innovation technologique

La course aux armements conduisit surtout à une course aux innovations technologiques entre les 2 superpuissances et les puissances moyennes durant la guerre froide :

Nature de l’innovation États-Unis Union soviétique France
Explosif atomique 1945 1949 1960
Bombardier nucléaire stratégique opérationnel 1945 1955 1964
Explosif thermonucléaire 1951 1953 1968
Sous-marin à propulsion nucléaire 1954 1958 1971
1er essai de missile balistique intercontinental 1958 1957 1968 (IRBM)
1er missile balistique intercontinental opérationnel 1960 1959 1971
1er Mer-sol-balistique-stratégique opérationnel 1960 1957 1971
missile balistique intercontinental à combustible solide opérationnel 1962 1968 1971
1er réseau antimissile 1974 (désactivé en 1975) 1967 -
1er essai à charges multiples guidées indépendamment (MIRV) 1968 1973 1980
Missile opérationnel équipé de MIRV 1970 1974 1985
1er essai de missile de croisière stratégique 1976 1979 -
ICBM de très haute précision (ECP de - 300 m) 1980 1984  ?
1re interception antisatellite 1985 1968 -
Interception non nucléaire d’une ogive d’ICBM 1984  ? -

Source : Science & Vie

Course aux armements en biologie

En biologie de l'évolution, on utilise l'analogie de la course aux armements pour qualifier une situation de coévolution adaptative entre deux espèces dans laquelle les stratégies évolutives de l'une répondent aux stratégies de l'autre, et réciproquement. Cette coévolution peut aussi devenir antagoniste lorsque les deux organismes résistent l'un à l'autre. D'après Thierry Lodé qui parle alors de tir à la corde, la co-évolution antagoniste résulte aussi du conflit sexuel[1] et caractérise aussi les interactions entre les sexes.

Les exemples les plus connus de telles courses aux armements concernent les systèmes hôte-parasite ou proie-prédateur. Ainsi, les tritons de Californie sécrètent un poison (tétrodotoxine) qui les protègent de leurs prédateurs. Parmi ceux-ci, les couleuvres rayées ont développé une résistance à cette toxine qui leur permet de contrecarrer ce mécanisme de défense[2].

Références

  1. Thierry Lodé, "La guerre des sexes chez les animaux" Eds Odile Jacob, 2006 ISBN 2-7381-1901-8
  2. (en) [pdf] P. Brodie E. D., « Predator-Prey Arms Races ? Asymmetrical selection on predators and prey may be reduced when prey are dangerous », BioScience 49 (7), 557-568, 1999.

Bibliographie

  • Richard J. Barnet: Der amerikanische Rüstungswahn. Rowohlt, Reinbek 1984, ISBN 3-499-11450-X (de)
  • Jürgen Bruhn: Der Kalte Krieg oder: Die Totrüstung der Sowjetunion. Focus, Gießen 1995, ISBN 3-88349-434-8 (de)

Course aux armements biologique

  • (en) Arms Races between and within Species. R Dawkins, JR Krebs. Proceedings of the Royal Society of London. Series B (1979) 205, 1161. [1]

Voir aussi

Liens internes

Ce document provient de « Course aux armements ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Course Aux Armements de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Course aux armements — Une course aux armements a lieu lorsque plusieurs États rivalisent entre eux pour créer les forces armées les plus puissantes et les armements les plus performants. Au début du XXe siècle, les tensions entre les puissances industrielles en… …   Wikipédia en Français

  • Course aux armements nucléaires — Statistiques des armes nucléaires américaines et soviétiques. La course aux armements nucléaires est une compétition pour la suprématie en guerre nucléaire entre les États Unis, l’Union soviétique et leurs alliés respectifs pendant la guerre… …   Wikipédia en Français

  • Course à l'armement — Course aux armements Schéma d un ICBM mirvé : le missile Peacekeeper transporte plusieurs ogives W87 (en rouge). Une course aux armements a lieu lorsque plusieurs États rivalisent entre eux pour créer les forces armées les plus puissantes et …   Wikipédia en Français

  • course — [ kurs ] n. f. • 1553; corse 1213; forme fém. de cours, d apr. it. corsa I ♦ 1 ♦ Action de courir; mode de locomotion dans lequel les phases d appui unilatéral sont séparées par un intervalle. ⇒ courir. Une course rapide. ⇒ galopade. Au pas de… …   Encyclopédie Universelle

  • Course a l'espace — Course à l espace Vue d artiste d un raccordement spatial entre Apollo et Soyouz entre l aéronef américaine et l aéronef soviétique en orbite en 1975. La Course à l espace désigne la compétition à laquelle se sont livrés les États Unis et l Union …   Wikipédia en Français

  • Course À L'espace — Vue d artiste d un raccordement spatial entre Apollo et Soyouz entre l aéronef américaine et l aéronef soviétique en orbite en 1975. La Course à l espace désigne la compétition à laquelle se sont livrés les États Unis et l Union soviétique, dans… …   Wikipédia en Français

  • Course à l'espace — La Course à l espace désigne la compétition à laquelle se sont livrés les États Unis et l Union soviétique, dans le domaine astronautique entre 1957 et 1975. Cette lutte pacifique a concerné d abord l envoi des premiers satellites artificiels,… …   Wikipédia en Français

  • Armements atomiques — Arme nucléaire Explosion atomique de 14 kilotonnes lors de l essai américain XX 27 CHARLIE sur le site d essais du Nevada en 1951. L arme nucléaire est une arme de destruction massive qui utilise l énergie dégagée soit par la fission de noyaux… …   Wikipédia en Français

  • Armements nucléaires — Arme nucléaire Explosion atomique de 14 kilotonnes lors de l essai américain XX 27 CHARLIE sur le site d essais du Nevada en 1951. L arme nucléaire est une arme de destruction massive qui utilise l énergie dégagée soit par la fission de noyaux… …   Wikipédia en Français

  • Courses d'armements — Course aux armements Schéma d un ICBM mirvé : le missile Peacekeeper transporte plusieurs ogives W87 (en rouge). Une course aux armements a lieu lorsque plusieurs États rivalisent entre eux pour créer les forces armées les plus puissantes et …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.