Disney Interactive Media Group


Disney Interactive Media Group
Disney Interactive Media Group
Création 5 juin 2008
Forme juridique filiale
Direction John Pleasants (division Jeux) Jimmy Pitaro (division contenu)
Activité Entreprise de jeu vidéo
Produits Site Internet et jeu vidéo
Société mère The Walt Disney Company
Filiales Disney Interactive Studios
Walt Disney Internet Group
Chiffre d’affaires en augmentation 982 millions de $ (2011)
Résultat net en diminution -308 millions de $ (2011)

Le Disney Interactive Media Group est une société, filiale de la Walt Disney Company, crée le 5 juin 2008 de la fusion de Disney Interactive Studios et du Walt Disney Internet Group. La société supervise les différents sites internet et productions sur les médias interactifs de la Walt Disney Company et ses filiales[1].

Sommaire

Historique

Le 5 juin 2008, les Disney Interactive Studios, dépendant de la division Walt Disney Studios Entertainment (création de contenu de Disney) et de Disney Consumer Products (vente de jeux), et le Walt Disney Internet Group, dépendant de la division Disney Media Networks (fourniture de continu par les réseaux) fusionnent sous la même bannière, nommée Disney Interactive Media Group[2].

Le 16 décembre 2008, Disney Interactive Media Group lance avec Viwawa, un site Disney, nommé Disney Avatar Creation Engine pour Singapour, la Malaisie et l'Indonésie[3]

Le 1er juillet 2010, Disney achète la société Tapulous, un studio de création d'application pour iPhone ayant édité Tap Tap Revenge, un clone de Rock Band, et l'intègre aux Disney Interactive Studios[4]. Le 27 juillet 2010, Disney officialise l'achat de Playdom, un ensemble de studios de jeux communautaires pour la somme 563,2 millions d'USD ainsi que la nomination de John Pleasants comme Executive Vice President du Disney Interactive Media Group[5].

Le 1er septembre 2010, Zeebo annonce que 5 jeux produits par Disney Mobile seront disponibles à partir du 21 septembre sur son réseau dont Disney All Star Cards, Alice in Wonderland et Jelly Car 2[6]. Le 24 septembre 2010, Steve Wadsworth annonce son départ de la présidence du groupe[7].

Le 3 octobre 2010, Disney annonce la nomination de deux co-présidents pour DIMGP : John Pleasants, ancien d'EA arrivé avec l'acquisition de Playdom à la tête de la division Jeux et Jimmy Pitaro à la tête de la division contenu, web et publicité[8].

Le 2 février 2011, suite à l'ouverture d'une nouvelle version d'Android Market, Disney annonce le portage d'applications sous Android dont Tap Tap Revenge[9]. Le 23 février 2011, Disney achète le site de réseautage social Togetherville dédié aux enfants de moins de 10 ans[10]. Le 3 mars 2011, Disney achète le développeur finlandais Rocket Pack pour une somme située entre 10 et 20 millions d'USD, éditeur du logiciel de conception vidéo Rocket Engine basé sur le HTML5 et permettant de s'affranchir d'Adobe Flash et du Java, ainsi que du jeu Warimals utilisant cette technologie[11]. Le 14 mars 2011, Disney annonce la suppression de 80 postes suite au rachat l'été 2010 de Playdom[12]. Le 17 mars 2011, Jimmy Pitaro, responsable du contenu pour Disney Interactive Media Group nomme Mark Walker, ancien de Yahoo, responsable du développement des sites Disney Online[13].

Le 1er juin 2011, la presse annonce que Disney prévoit de construire un data center sur un terrain de 26 acres (0,105 km2) à Kings Mountain en Caroline du Nord au travers de sa filiale Disney Worldwide Services[14],[15],[16]. Le 21 juillet 2011, Disney engage Bill Roper, un des créateurs de Blizzard Entertainment pour gérer les jeux liés à Marvel Entertainment[17],[18]. Le 21 septembre 2011, le site Roku annonce signé un accord avec Disney pour diffuser des vidéos courtes en streaming[19].

Filiales

Sites et produits

Sites
Principaux mondes virtuels

Données économiques

Résultats financiers

Résultats financiers annuels de Disney Interactive Media Group
(En millions de USD). Les résultats du Walt Disney Internet Group seul sont donnés à titre indicatif.
Année Chiffre d'affaires Résultats net
1997[20] 174 -56
1998[20] 260 -94
1999[20] 206 -93
2000[21] 368 -402
2001-2007 résultats répartis dans Walt Disney Studios Entertainment, Disney Media Networks et Disney Consumer Products
2008[22] 719 -258
2009[23] 712 -295
2010[24] 761 -234
2011[25] 982 -308

Notes et références

  1. (en) Disney Interactive Media Group Profile Yahoo! Finance, 2006
  2. (en) Disney Merging WDIG Group With Games Unit; Forming Disney Interactive Media Group, 2008
  3. (en) Online Gaming Site, Viwawa, Partners with Disney Interactive Media Group to Launch a Disney Avatar Creation Engine in Singapore, Malaysia and Indonesia
  4. (en) Disney Buys iPhone Game Studio Tapulous
  5. (en) The Walt Disney Company To Acquire Leading Social Game Developer Playdom
  6. (en) Disney Mobile to Launch Popular Games on Zeebo System
  7. (en) Disney Internet President Wadsworth Resigns; Successor to Be Named Sh
  8. (en) Disney Splits Interactive Job: Pleasants Gets Games, Pitaro, Web Content
  9. (en) Disney introduces Tap Tap Revenge, other apps for Android
  10. (en) Disney Acquires Social Network For Kids Togetherville
  11. (en) Disney looks beyond apps with HTML5 game maker Rocket Pack
  12. Report: Disney Interactive Lays Off 80 Further Employees
  13. Pitaro Brings In Walker To Remake Disney.Com
  14. Disney to build data center in North Carolina
  15. KM seeks grants for data center, public hearing set for city redistricting
  16. Report: Disney Buys Land for NC Data Center
  17. Blizzard Vet Bill Roper Joins Disney Interactive Media Group‎
  18. Bill Roper chez Disney, en charge de la franchise Marvel‎
  19. Disney Short-Form Videos Now Available on Roku
  20. a, b et c (en) Disney Annual Report 1999 - Management's Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operations
  21. (en) Disney Annual Report 2000
  22. (en) Disney Factbook 2008 - Financial Information p 50
  23. (en) Disney 2009 Annual Report - Business Segment Results, p. 31
  24. (en) Disney 2010 Fourth Quarter, p. 2
  25. (en) Disney 2011 Fourth Quarter, p. 2

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Disney Interactive Media Group de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Disney Interactive Media Group — Type Subsidiary of The Walt Disney Company Industry Video game industry …   Wikipedia

  • Disney Interactive Media Group — Disney Interactive Studios (zunächst Walt Disney Computer Software, später Disney Interactive, dann Buena Vista Games Inc. und danach Disney Interactive Studios Inc.) ist ein Vertrieb von Videospielen und interaktiver Unterhaltungssoftware der… …   Deutsch Wikipedia

  • Disney-ABC Television Group — Type Broadcast, cable and satellite television, radio network and …   Wikipedia

  • Disney-ABC Television Group — (также известна как Disney Television Group)  компания, которая управляет контентом The Walt Disney Company. В группу компаний входят American Broadcasting Company, Disney Channel, ABC Family и SOAPnet. Каналы, которые в настоящее время… …   Википедия

  • Disney-abc television group — Logo de Disney ABC Television Group Création 1996 …   Wikipédia en Français

  • Disney-ABC Television Group — Création 1996 Forme juridique Filiale …   Wikipédia en Français

  • Disney Interactive Studios — Disney Interactive Studios, Inc. Type Subsidiary of Disney Industry Interactive entertainment Founded 19 …   Wikipedia

  • Disney Interactive Studios — Saltar a navegación, búsqueda Disney Interactive Studios Tipo Dependencia de Disney Fundación 1988 como Walt Disney Computer Software 1995 como Disney Interactive 2003 como Buena Vista Games 2007 como Disney Interactive …   Wikipedia Español

  • Disney Interactive — Studios (zunächst Walt Disney Computer Software, später Disney Interactive, dann Buena Vista Games Inc. und danach Disney Interactive Studios Inc.) ist ein Vertrieb von Videospielen und interaktiver Unterhaltungssoftware der Walt Disney Company.… …   Deutsch Wikipedia

  • Disney Interactive Studios — Logo de Disney Interactive Studios Création 2001 Dates clés 2007  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.