Flyers De Philadelphie


Flyers De Philadelphie

Flyers de Philadelphie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flyer.
Flyers de Philadelphie
Philadelphia Flyers.gif
Fondé en 1967
Siège Philadelphia,
Pennsylvanie Pennsylvanie,
États-Unis États-Unis
Patinoire (aréna) Wachovia Center
Couleurs Blanc, noir, orange
Ligue Ligue nationale de hockey
Capitaine Mike Richards
Assistants capitaine Simon Gagne,Kimmo Timonen
Entraîneur-chef John Stevens
Directeur général Paul Holmgren
Propriétaire Comcast-Spectacor
Équipe(s) affiliée(s) Phantoms de Philadelphie (LAH)
Nailers de Wheeling (ECHL)
Site Web http://www.philadelphiaflyers.com/

Les Flyers de Philadelphie (en anglais Philadelphia Flyers) sont une équipe professionnelle de hockey sur glace, qui fait partie de la Ligue nationale de hockey, situé à Philadelphie (États-Unis).

Sommaire

Histoire

Résumé

Historique détaillé

Au début des années 1930, les Pirates de Pittsburgh de la LNH étaient déménagés à Philadelphie et renommés "Quakers", après une seule saison où Philadelphie ne remporta que quatre de ses 44 matchs, les Quakers étaient dissous par la ligue.

Avant la venue des Flyers en 1967, plusieurs équipes de circuits mineurs et professionnels ont oeuvré à Philadelphie ; lorsque la LNH se mit à la recherche de nouvelles villes pour son expansion de 1967, les plans d'un nouvel aréna majeur étaient déjà en marche. Aussitôt la franchise accordée à Bill Putnam et Jerry Wolman, ces derniers achetèrent la concession des Aces de Québec de la ligue américaine de hockey pour en faire leur club école.

Des problèmes financiers poussèrent Wolman à vendre 60% de ses parts à Ed Snider. Bud Poile fut nommé premier directeur général et Keith Allen, entraîneur. Doug Favell et Bernard Parent furent repêchés via le repêchage d'expansion, sélections qui se sont avérées judicieuses puisque le duo de gardiens termina cette première saison au troisième rang de la LNH au niveau des buts accordés.

Ils sélectionnèrent aussi Ed Van Impe, John Miszuk, Lou Angotti, Pat Hannigan, Joe Watson, Gary Dornhoefer et Forbes Kennedy. Ensuite ils firent signer les agents libres Jean Gauthier, Leon Rochefort et Brit Selby, tandis que Claude Laforge, John Hanna, Simon Nolet, André Lacroix et Jean-Guy Gendron arrivèrent à Philadelphie en provenance des Aces de Québec. Première saison respectable où ils terminèrent au premier rang de la faible division Ouest. Dans le dernier mois de la saison, le toit du Spectrum s'effondra après une tempête printanière et les Flyers durent jouer leurs matchs locaux au Colisée de Québec… les Blues de St-Louis allaient les éliminer en sept rencontres lors de la première ronde. Des hauts et des bas lors des quatre saisons suivantes, les Flyers rataient les séries deux fois et se faisaient sortir en première aux deux autres occasions.

Après la saison 71-72, Ed Snider embauchait Fred Shiro à titre d'entraîneur chef et ce dernier fut à l'origine des « Broad Street Bullies » qui allaient terroriser leurs adversaires par leur jeu physique. De nouveaux visages prenaient place dans l'alignement, Bill Barber et Rick MacLeish allaient donner un coup de main aux Ed Van Impe, Bobby Clarke, Barry Ashby et Bernie Parent. La saison 1973-74 marquait le début de la domination des Flyers, ils allaient accéder à la finale de la Coupe Stanley lors des trois suivantes, gagnant le championnat lors des deux premières occasions… Bernie Parent se voyait remettre le trophée Conn Smythe à chaque fois. Après trois autres grosses saisons, les Flyers étaient de retour en finale en 1980, mais devaient s'avouer vaincus face aux Islanders de New York qui remportaient une première de quatre coupes Stanley consécutives. Bobby Clarke annonçait sa retraite suite à la saison 83-84 et était nommé directeur général de l'équipe quelques mois plus tard. La saison suivante marquait l'émergence d'un jeune gardien suédois qui allait remporter le trophée Vézina, Pelle Lindbergh. Malgré la perte de Clarke, les Flyers cumulaient 113 points et accédaient à la finale pour ensuite s'incliner face aux Oilers d'Edmonton. En novembre 1985, Pelle Lindbergh se tuait dans un accident de voiture, quelques moments à peine après une séance d'entraînement des Flyers. Bob Froese allait être son remplaçant. Malgré cette lourde perte, les Flyers connaissaient une autre brillante saison, sous la gouverne de l'entraîneur Mike Keenan, les Brian Propp, Tim Kerr, Mark Howe, Ilkka Sinisalo et Dave Poulin menaient les Flyers vers les sommets, cependant l'absence d'un gardien de premier plan se fit sentir en séries alors que les Flyers s'inclinaient face aux Rangers de New York en première ronde.

En 1986-87, un jeune gardien issu de leur filiale des Bears de Hershey, Ron Hextall, s'établissait en tant que numéro un et ramenait les Flyers en finale, les Oilers d'Edmonton devaient encore une fois jouer les trouble-fête, mais Hextall remportait néanmoins le trophée Conn Smythe. La saison suivante, les Flyers se faisaient sortir en première ronde face aux Capitals de Washington et Keenan étaient remplacé par Paul Holmgren, ce dernier emmena les Flyers en finale de conférence en 1989 subissant l'élimination contre le Canadien de Montréal. En 1989-90, les Flyers rataient les séries pour la première en 18 ans, Bobby Clarke partait pour le Minnesota et Russ Farwell le remplaçait. Après une autre exclusion des séries en 91 et un lent début de saison 91-92, Holmgren était congédié et on assistait au début d'une longue parade d'entraîneurs derrière le banc des Flyers: entre 1992 et 2002, Bill Dineen, Terry Simpson, Terry Murray, Wayne Cashman, Roger Nielson, Craig Ramsey et Bill Barber allaient défiler à tour de rôle à la barre des Flyers.

Le temps était à la reconstruction, Eric Lindros, repêché par les Nordiques de Québec, refusa de se joindre aux Nordiques et fut échangé aux Flyers en retour de Peter Forsberg, Steve Duchesne, Kerry Huffman, Mike Ricci, Ron Hextall, deux premiers choix des Flyers, (Jocelyn Thibault), $ 15 000 000 et des considérations futures (Chris Simon). À sa première saison avec Philadelphie en 92-93, Lindros marquait 41 buts en 61 matchs, mais les Flyers rataient les séries pour une 4e année consécutive malgré les contributions significatives aussi de Mark Recchi et Rod Brind'Amour. L'année suivante, ils étaient encore une fois exclus des séries et Bobby Clarke revenait à Philadelphie en tant que DG mettant fin au triste règne de Farwell. À l'aube de la saison écourtée par le lock out en 94-95, Clarke nomma Terry Murray entraîneur chef et fit l'acquisition de John Leclair, Eric Desjardins et Gilbert Dionne du Canadien de Montréal en retour de Mark Recchi et les Flyers étaient de retour parmi les puissances de la ligue. Les années suivantes allaient être marquées par les nombreuses blessures de Lindros, cependant, LeClair devint le premier compteur de 50 buts des Flyers depuis Tim Kerr, il réalisa cet exploit trois fois. Malgré les superbes saisons régulières, les Flyers étaient incapables de mettre la main sur la coupe Stanley ce qui allait coûter le poste à plusieurs entraîneurs. De son côté, Bobby Clarke ne réussissait jamais à obtenir le gardien de but tant désiré qui ferait la différence lors des éliminatoires. C'est ainsi que les Hextall, John Vanbiesbrouck, Brian Boucher, Roman Čechmánek, Sean Burke et Robert Esche défilèrent devant les filets en tant que numéro un entre 1998 et 2004. En 2000, Lindros était échangé aux Rangers de New York, laissant la tâche à LeClair, Recchi (de retour à Philadelphie), Keith Primeau, Simon Gagné et Éric Desjardins de garder l'équipe au sommet. Lors des saisons suivantes, les Flyers allaient se lancer à la course aux joueurs autonomes, Jeremy Roenick signa en 2001 et Tony Amonte fut obtenu de Phoenix à la fin de la saison 2002-03. Après une autre excellente saison sous les ordres de Ken Hitchcock en 2003-04, les Flyers se sont inclinés en finale de conférence face aux futurs champions de la coupe Stanley, le Lightning de Tampa Bay.

La saison 2006-07 restera marquée dans l'histoire des Flyers comme l'une des plus médiocres. En effet, l'équipe dirigée par Ken Hitchcock, remplacé par John Stevens en début d'année, a établi plusieurs tristes records d'équipe, dont le plus grand nombre de défaites (48), la plus petite récolte de points (56), le plus de défaites consécutives (10) et le plus de défaites consécutives devant leurs partisans (12). Ils ont même réussi à battre la marque de la LNH pour la plus grande dégringolade en deux saisons. De 101 points avec le titre de la division Atlantique en 2005-06, Philadelphie est descendue à seulement 56 points et le dernier rang de la ligue lors de la dernière saison, soit une glissade mémorable de 45 points.

Les joueurs

Au Temple de la renommée

Effectif actuel

En date du 16 septembre 2009 [1]

Gardiens

Numéro Nationalité Nom Attrape Acquis Lieu de naissance
29 Canada Canada Ray Emery G 2009 Hamilton (Ontario)
33 États-Unis États-Unis Brian Boucher G 2009 Woonsocket (Rhode Island)

Défenseurs

Numéro Nationalité Nom Lance Acquis Lieu de naissance
5 Canada Canada Braydon Coburn G 2007 Calgary (Alberta)
6 Canada Canada Randy Jones G 2003 Quispamsis (Nouveau-Brunswick)
20 Canada Canada Chris Pronger G 2009 Dryden (Ontario)
25 États-Unis États-Unis Matt Carle G 2009 Anchorage (Alaska)
44 Finlande Finlande Kimmo Timonen -A G 2007 Kuopio (Savonie du Nord)
55 Norvège Norvège Ole-Kristian Tollefsen G 2009 Oslo (Norvège)
77 Canada Canada Ryan Parent G 2007 Prince Albert (Saskatchewan)

Attaquants

Numéro Nationalité Nom Lance Position Acquis Lieu de naissance
12 Canada Canada Simon Gagné - A G AG 1998 Sainte-Foy (Québec)
13 Canada Canada Daniel Carcillo G AG 2009 King City (Ontario)
14 Canada Canada Ian Laperriere D AD 2009 Montréal (Québec)
17 Canada Canada Jeff Carter D C/AD 2003 London (Ontario)
18 Canada Canada Mike Richards - C G C 2003 Kenora (Ontario)
19 Canada Canada Scott Hartnell G AG 2007 Regina (Saskatchewan)
28 Canada Canada Claude Giroux D AD 2006 Hearst (Ontario)
32 Canada Canada Riley Cote G AG 2005 Winnipeg (Manitoba)
36 Canada Canada Darroll Powe G C 2007 Saskatoon (Saskatchewan)
45 Canada Canada Arron Asham D AD 2008 Portage La Prairie (Manitoba)
48 Canada Canada Daniel Brière D C 2007 Gatineau (Québec)
- Autriche Autriche Andreas Nödl G AD 2006 Vienne (Autriche)

Meilleurs pointeurs

Voici les statistiques des joueurs ayant dépassé le cap des 480 points en carrière avec les Flyers de Philadelphie.

Joueur Parties jouées Buts Aides Points Joueur Parties jouées Buts Aides Points
Bobby Clarke 1144 358 852 1210 Mark Recchi 602 232 395 627
Bill Barber 903 420 463 883 Rod Brind'Amour 633 235 366 601
Brian Propp 790 369 479 848 Gary Dornhoefer 725 202 316 518
Rick MacLeish 741 328 369 697 Reggie Leach 606 306 208 514
Eric Lindros 486 290 369 659 Rick Tocchet 621 232 276 508
Tim Kerr 601 363 287 650 Simon Gagne 606 242 242 484
John LeClair 649 333 310 643 Mark Howe 594 138 342 480

Les capitaines

Choix de première ronde


Numéros retirés

Les entraîneurs-chefs de l'histoire des Flyers

  • Keith Allen 1967/68-1968/69
  • Vic Stasiuk 1969/70-1970/71
  • Fred Shero 1971/72-1977/78
  • Bob McCammon 1978/79
  • Pat Quinn 1978/79-1981/82
  • Bob McCammon 1981/82-1983/84
  • Mike Keenan 1984/85-1987/88
  • Paul Holmgren 1988/89-1991/92
  • Bill Dineen 1991/92-1992/93
  • Terry Simpson 1993/94
  • Terry Murray 1994/95-1996/97
  • Wayne Cashman 1997/98
  • Roger Neilson 1997/98-1999/00
  • Craig Ramsey 1999/00-2000/01
  • Bill Barber 2000/01-2001/02
  • Ken Hitchcock 2001/02-2005/06
  • John Stevens 06-Présent

Records d'équipe

Saison

Nom du record Saison Nb de matchs Record
Plus haut total de points 1975-76 80 118 points
Plus bas total de points 2006-07 82 56 points
Plus grand nombre de victoires 1984-85
1985-86
80 53 victoires
Plus petit nombre de victoires 1969-70 76 17 victoires
Plus grand nombre de matchs nuls 1969-70 76 24 nuls
Plus petits nombre de matchs nuls 1985-86 80 4 nuls
Plus grand nombre de défaites 2006-07 82 48 défaites
Plus petit nombre de défaites 1979-80 80 12 défaites
Plus de buts marqués 1983-84 80 350 buts
Moins de buts marqués 1967-68 74 173 buts
Plus de buts concédés 1992-93 84 319 buts
Moins de buts concédés 1973-74 84 164 buts

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

  • Saisons LNH

Liens externes


  • Portail du hockey sur glace Portail du hockey sur glace
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
Ce document provient de « Flyers de Philadelphie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flyers De Philadelphie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Flyers de philadelphie — Pour les articles homonymes, voir Flyer …   Wikipédia en Français

  • Flyers de Philadelphie — Pour les articles homonymes, voir Flyer. Flyers de Philadelphie …   Wikipédia en Français

  • Bilan saison par saison des Flyers de Philadelphie — Les Flyers de Philadelphie sont une franchise de la Ligue nationale de hockey depuis l expansion de la Ligue en 1967. Cette page retrace les résultats de l équipe depuis cette première saison[1]. Résultats Note: PJ : parties jouées, V  …   Wikipédia en Français

  • Philadelphie (Pennsylvanie) — Philadelphie Pour les articles homonymes, voir Philadelphie (homonymie). Philadelphie …   Wikipédia en Français

  • Philadelphie — Pour les articles homonymes, voir Philadelphie (homonymie). 39° 57′ 12″ N 75° 10′ 12″ W …   Wikipédia en Français

  • Philadelphie 76ers — 76ers de Philadelphie 76ers de Philadelphie …   Wikipédia en Français

  • Philadelphie Sixers — 76ers de Philadelphie 76ers de Philadelphie …   Wikipédia en Français

  • Flyers — Flyer Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Flyers de Fort Worth — Flyers de Fort Worth …   Wikipédia en Français

  • Philadalphia Flyers — Flyers de Philadelphie Pour les articles homonymes, voir Flyer …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.