Guethary


Guethary

Guéthary

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guéthary (homonymie).
Guéthary
Carte de localisation de Guéthary
Pays France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Bayonne
Canton Saint-Jean-de-Luz
Code Insee 64249
Code postal 64210
Maire
Mandat en cours
Albert Larrousset
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Pays Basque
Latitude
Longitude
43° 25′ 36″ Nord
       1° 36′ 28″ Ouest
/ 43.4266666667, -1.60777777
Altitude 0 m (mini) – 73 m (maxi)
Superficie 1,40 km²
Population sans
doubles comptes
1 322 hab.
(2006)
Densité 944,3 hab./km²
Pyrenees-Atlantiques topographic map-fr.jpg
City locator 2.svg
Guéthary
Localisation sur la carte départementale

Guéthary (Getaria[1] en basque) est une commune française, autrefois port baleinier, puis thonier et sardinier, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Guéthariar[2].

Sommaire

Géographie

La mairie et le fronton
Partie de chistéra
Partie de pala

Situation

Guéthary fait partie de la province basque du Labourd, ouverte sur le golfe de Gascogne, au cœur de la Côte basque.

Accès

La gare de Guéthary se trouve sur la ligne SNCF Bordeaux - Irun.
La commune est desservie par la RN 10.

Hydrographie

D'après le site du Sandre[3] (service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau), Guéthary n'est traversée par aucun cours d'eau. Le Baldareta est un cours d'eau qui fait la limite entre Guethary et St-Jean-de-Luz.

Lieux-dits et hameaux

  • Akotz
  • Behereta
  • Elizaldia ou Elizaldea
  • Haispoure ou Haizpuru

Communes limitrophes

Toponymie

Le toponyme Guéthary apparaît[4] sous les formes Cattarie (1193, cartulaire de Bayonne[5]), Gattari (us et coutumes de la mer), Guattary et Sanctus Nicolaus de Guétary (respectivement 1685 et 1761, collations du diocèse de Bayonne[6]), Guéthary (carte de Cassini) et Guétary (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[4]).

Le toponyme Behereta apparaît[4] sous la forme Béhèréta (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[4]).

Behereta provient du basque behere, 'bas'.

Le toponyme Haispoure apparaît[4] sous les formes Aispourou et Haïspuru (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[4]).

Haispoure provient du basque haitz, 'pierre', et buru, 'au bout de'.

Les deux communes de Guéthary et de Getaria (Pays basque espagnol) ont en commun une situation géographique semblable et sont des localités côtières de longue tradition marine. Au Moyen Âge, plusieurs villages de la côte basque ont été colonisés par les gascons et parmi elles on trouve les deux "Getaria".

Le toponyme Elizaldia provient du basque eliza, 'église', et alde, 'proche de'.

Histoire

Paul Raymond[4] note que Guéthary est une ancienne annexe de Bidart. Elle obtint son autonomie à partir de 1580 et fut érigée en commune vers 1633[7].

Le sémaphore (une ancienne atalaye), toujours en place, était utilisé comme poste d'observation des baleines dans la baie, et des pirates.

Lorsque les Guéthariars apercevaient les baleines, ils descendaient leurs trainières du port et partaient les harponner. Lorsqu'ils étaient attaqués par des pirates ou des bandes de brigands, ils se réfugiaient dans la ferme "Ostalapia" (ancien relais de Saint-Jacques-de-Compostelle) sur la route d'Ahetze .

Guéthary est devenue une station balnéaire, grâce à ses plages sauvages, ses algues et ses criques, et depuis 1959, à ses "spots" de surf et à sa position géographique entre Biarritz et Saint-Jean-de-Luz.

Jadis il y avait un tramway qui reliait ces deux villes le long de la RN 10, il bifurquait à la sortie de Guéthary et empruntait le chemin du Trinquet.

Louis XIV, sa cour et l'armée ont traversé la rue de l'Église, après avoir emprunté la rue des Écoles, puis ce qui est aujourd'hui le chemin de l'Empereur, en route pour Saint-Jean-de-Luz où devait se célébrer le mariage du roi avec l'infante d'Espagne.

Quelques siècles plus tard c'est l'armée allemande, partie à la conquête de l'Espagne, qui traversa Guéthary pour finalement s'arrêter à Hendaye suite aux accords conclus entre Hitler et Franco.

Héraldique

Blason Blasonnement
D’argent à la mer d’azur chargée d’une baleine contournée d’argent et d’une barque d’or à la voile de gueules brochant sur le champ, la barque chargée de six pêcheurs au naturel, le premier à dextre contourné, le dernier à senestre harponnant la baleine ; le tout accompagné au flanc dextre d’une falaise au naturel sur laquelle se tient un guetteur de sable.

Administration

Gros plan sur la mairie
Surfeurs sur la vague
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1950 1959 Adrien Lahourcade
1959 1971 Pierre Lious
1971 1983 Solange Beaudon-Larchus
1983 1985 Jean-Claude Scholle
1985 1995 Jean-Luc Lataillade
1995 2008 Albert Larrousset
2008 2014 Albert Larrousset

Intercommunalité

Guéthary fait partie de huit structures intercommunales

  • communauté de communes du Sud Pays Basque ;
  • syndicat départemental d'électrification ;
  • syndicat intercommunal des collèges d'enseignement secondaire de Saint-Jean-de-Luz ;
  • syndicat intercommunal du centre de secours de Saint-Jean-de-Luz ;
  • syndicat intercommunal pour l'élimination des déchets de la côte basque sud ;
  • syndicat mixte de l'usine de la Nive ;
  • syndicat mixte Kosta Garbia ;
  • syndicat pour le soutien à la culture basque.

La commune adhère à l'Eurocité basque Bayonne - San Sebastian.

Jumelages

Le 7 Décembre 2006, à l'unanimité, le conseil municipal décide d'établir un contrat préliminaire pour la préparation d'un jumelage avec la commune des Trois-Pistoles au Canada.

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
355 308 306 348 436 522 600 602 605
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
606 682 613 604 576 585 612 591 584
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
649 669 719 724 789 866 856 893 903
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
1 036 1 034 965 1 042 1 105 1 284 1 322 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


La commune fait partie de l'aire urbaine de Bayonne.

Économie

L'activité autrefois essentiellement tournée vers la pêche à la baleine, au thon puis à la sardine, est aujourd'hui principalement soutenue par le statut de station climatique et balnéaire de la commune.

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

  • Le musée de Guéthary recèle les vestiges romains trouvés dans la commune et les œuvres du sculpteur Swiecinski. Il abrite également des expositions d'artistes contemporains.
  • La passerelle "Itsasoan" de l'architecte Godbarge date de 1927 ;
  • Le port, fortement incliné pour hisser les baleines ;
  • Le monument aux morts de Maxime Real del Sarte ;
  • La mairie[8] de l'architecte Brana. Elle contient une très belle peinture du port de Guéthary par Ramiro Arrue, peintre basque fortement influencé par l'Art déco, ainsi que deux autres représentations de scènes basques (visibles dans la salle d'honneur Irintzina) ;
  • La villa Saraléguinéa[9] est inscrite aux monuments historiques ;
Le sémaphore

Patrimoine religieux

  • L'église Saint-Nicolas[10] date des XVIe, XVIIe et XIXe siècles. Elle recèle une croix de procession[11] datant du XVe siècle ;
  • La chapelle de Parlementia, avec ses "grilles" pour éloigner les malades, en particulier les lépreux, fut utilisée comme halte sur la voie côtière du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Patrimoine environnemental

Le sentier du littoral (Biarritz/Hendaye) inauguré en 2005, traverse Guéthary. Son départ se situe pratiquement à la fin de la jetée, aux marches de la plage des Alcyons.

La colline de Cénitz fait partie des sites du Conservatoire du littoral.

Équipements

enseignement

La commune dispose d'une école élémentaire[12].

Personnalités liées à la commune

nées au XIXe siècle
nées au XXe siècle
  • Pierre Daninos, né en 1913 à Paris et décédé en 2005 dans cette même ville, est un écrivain. Il possédait une villa à Guéthary ;
  • Felipe Cazals, né en 1937 à Guéthary, est un réalisateur, scénariste, producteur, acteur, directeur de la photographie et monteur mexicain ;
  • Christian Borde dit Jules-Edouard Moustic, né en 1951 à Antony, est le présentateur de Bienvenue au Groland, il habite la commune et possède une radio locale, I have a dream ;

Notes

  1. Catarie en 1193, incertainement formé, lors de la présence médiévale des Gascons sur la côte basque jusqu'à son homonyme guipuzcoan, du gascon gaytà "guetter" issu du latin captare "épier". Écarter le basque gaitari, "joueur de gaita". Voir : J.B. Orpustan, Toponymie Basque, Université de Bordeaux, 1990 -- R.Aymard de la Société Française d'Onomastique, Toponymie Pyrénéenne, Uzos-Pau, 2000.
  2. Gentilé sur habitants.fr
  3. Notice du Sandre sur Guéthary
  4. a , b , c , d , e , f  et g Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  5. Cartulaire de Bayonne ou Livre d'Or - Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Manuscrits du XVIIe et du XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, G 148
  8. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la mairie
  9. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la villa Saraléguinéa
  10. [1][2], Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur l'église Saint-Nicolas
  11. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur la croix de procession de l'église Saint-Nicolas
  12. Site de l'école élémentaire

Pour approfondir

Bibliographie

La Vie d'un Village Basque, Guéthary, Gil Reicher, 1936, éditions Féret & Fils, 9 rue de Grassi, Bordeaux.

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes


  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
Ce document provient de « Gu%C3%A9thary ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guethary de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guéthary — Getaria Escudo …   Wikipedia Español

  • Guéthary — Pour les articles homonymes, voir Guéthary (homonymie). 43° 25′ 36″ N 1° 36′ 28″ W …   Wikipédia en Français

  • Guéthary — French commune|nomcommune=Guéthary région=Aquitaine département=Pyrénées Atlantiques arrondissement=Bayonne canton=Saint Jean de Luz insee=64249 cp=64210 maire=Albert Larrousset mandat=2001 2008 intercomm= longitude= 1.44111111111… …   Wikipedia

  • Guethary — Original name in latin Guthary Name in other language Getaria, Guethary, Guthary State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.42285 latitude 1.61073 altitude 46 Population 1370 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Guethary (homonymie) — Guéthary (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Guéthary est une commune française, située dans le département des Pyrénées Atlantiques et la région Aquitaine. Guéthary est le nom… …   Wikipédia en Français

  • Guéthary (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Guéthary est une commune française, située dans le département des Pyrénées Atlantiques et la région Aquitaine. Guéthary est le nom français de Getaria,… …   Wikipédia en Français

  • Gare de Guéthary — Guéthary La gare de Guéthary. Localisation Pays …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques des Pyrénées-Atlantiques — Cet article recense les monuments historiques des Pyrénées Atlantiques, en France. Généralités Au 31 décembre 2009, les Pyrénées Atlantiques comptent 379 immeubles protégés au titre des monuments historiques, soit 94 classés et 285 inscrits[1].… …   Wikipédia en Français

  • Acotz — ou Akotze en basque est un quartier situé au nord ouest de la commune de Saint Jean de Luz dans le département des Pyrénées Atlantiques. Vue du quartier Acotz …   Wikipédia en Français

  • Bidart — Pour les articles homonymes, voir Bidart (homonymie). 43° 26′ 17″ N 1° 35′ 30″ W …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.