Industrie musicale


Industrie musicale

L'industrie musicale désigne les activités qui contribuent à l'offre de produits musicaux obtenus par un processus industriel de reproduction (en général, le disque). Le terme fait référence plus explicitement à la filière de l'édition phonographique ; en réalité, il faudrait parler "d'industries musicales" au pluriel, regroupant ainsi toutes les activités de reproduction de la musique, par le processus industriel (produit physique) ou par le numérique (produit dématérialisé). De ce fait, on y englobe généralement l'édition musicale et même la facture instrumentale (voire aujourd'hui les logiciels de composition et de musique de synthèse).

Sommaire

L'approche par les filières

Une filière regroupe un ensemble d'activités complémentaires et interdépendantes pour aboutir à un produit final disponible sur un marché. L'utilisation de ce concept pour l'industrie de la musique peut être plus ou moins large. La vision la plus large englobe toute la phase de création dans laquelle au centre de laquelle se trouve les compositeurs (ou auteurs y compris les paroliers pour les chansons), les artistes interprètes, mais également les éditeurs et managers (ou agents artistiques -terme le plus fréquent dans la musique classique-).

Les producteurs phonographiques (ou éditeurs phonographiques) sont les acteurs qui interviennent dans le processus pour produire le "prototype" que l'on appelait à l'origine dans l'industrie du disque le master car il servait au pressage des disques. Ils financent l'enregistrement et la réalisation La plupart de ces producteurs sont des "indépendants". Les entreprises de production qui commercialisent également leurs produits sont les distributeurs : quelques-uns -le nombre a varié entre 6 dans les années 1970 et 4 actuellement- ont été appelées des majors à partir des années 1970 (à l'instar des majors du cinéma) constituant un oligopole (plus de 80% du marché dans les pays de l'OCDE).

Les évolutions que l'on constate depuis une dizaine d'années montrent un accroissement important de l'autoproduction, c'est-à-dire d'artistes qui "s'autoproduisent", le plus souvent encore (du moins en France) sur un support CD.

La vision élargie de la filière, du fait de fortes interrelations entre spectacle et phonogramme, peut inclure des activités d'entrepreneurs/producteurs de spectacles musicaux et de tourneurs. En effet, l'analogie est forte entre le producteur phonographique ou l'éditeur de musique pour la partition, qui reproduit un prototype et le producteur-tourneur qui met au point un spectacle (par exemple Live Nation pour U2) et le fait tourner dans le monde entier. Le rapport entre ces métiers de la scène et ceux de la musique enregistrée sont d'autant plus forts que de nombreux enregistrements live de concerts sont disponibles, aussi bien sous forme de phonogrammes, de vidéogrammes commercialisés ou mis à disposition sur des sites de musique en streaming (You Tube, Deezer...).

L'industrie musicale, dans une acception très large, peut inclure les médias audiovisuels qui diffusent la musique et qui ont des liens étroits avec les producteurs phonographiques. Ainsi, par exemple, les radios (tout particulièrement les musicales) doivent s'acquitter de la rémunération équitable qui est versée via la SPRE aux 4 sociétés de perception et de répartition des droits ADAMI, SCPP, SPEDIDAM, SPPF. De nombreux accords existent pour les publicités entre les radios, les producteurs phonographiques et les télévisions. Les radios se sont également impliquées dans le financement de spectacles et de tournées sponsorisés par elles.

La révolution du numérique et du web a été douloureuse pour l'industrie musicale. Elle fait néanmoins apparaître de nouveaux acteurs dans la filière, en particulier les services en ligne qui diffusent de la musique en streaming, les plateformes de téléchargement, le e-commerce des phonogrammes.

La filière correspond in fine à un système d'activités qui contribuent à une offre de masse des produits musicaux (matériels ou immatériels).

Une histoire industrielle et artistique riche d'évolutions et de crises

L'histoire de l'industrie musicale comporte quelques étapes ou dates importantes, parmi lesquelles la naissance du disque en 1898 grâce à l'ingénieur allemand Emile Berliner, puis des améliorations successives qui amenèrent à un disque de cire (Columbia) comportant des enregistrements sur deux faces (Gramophone), d'abord acoustiques puis électriques (1925), la généralisation du standard technique à 78 tours (au début des années 1930), enfin le microsillon mis au point par les américains CBS et RCA (en 45 tours et 33 tours).

  • 1964 - sortie de la cassette qui servira surtout comme support pour le développement de la copie privée (mais aussi de standards pour la commercialisation de la musique : des cassettes pré-enregistrées sont commercialisées)
  • 1978 - première crise du disque microsillon
  • 1983 – Mise sur le marché européen du Compact Disque (1982 au Japon)[1]
  • 1987 – Rachat de CBS Records par la groupe japonais Sony
  • 1989 création de BMG par le rachat de RCA Records par Bertelsmann et fusion avec ARiola-Eurodisc filiale de Bertelsmann
  • Années 1990 : accélération de la concentration de l'édition musicale (publishing) autour des majors (EMI publishing ex Chapell, BMG publishing, Sony publishing, Universal publishing)
  • 1988 - 1992 - Explosion des ventes de cd en France. Autorisation de publicité pour le disque à la télévision
  • 1999 – Début de Napster
  • 2000 – Naissance du peer-to-peer
  • 2002 – Le marché du disque "physique"est chute
  • 2003 – Arrivée du copy-control et premières condamnations. Lancement d’iTunes.
  • 2004 – Lancement de plateformes payantes aux USA
  • 2007 – Rapport Olivennes en France pour lutter contre le piratage à travers les FAI
  • 2009 - Loi Hadopi ou loi Création et Internet

Notes et références

  1. Voir Mario d'Angelo, La renaissance du disque. Mutations mondiales d'une industrie culturelle, La Documentation Française, 1990

Bibliographie

  • Mario d'Angelo, Socio-économie de la musique en France. Un système vulnérable, La Documentation Française, 1997
  • Mario d'Angelo, La renaissance du disque; Mutations mondiales d'une industrie culturelle, La Documentation Française, 1990

Voir aussi

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Industrie musicale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Industrie du disque — Industrie musicale L industrie musicale regroupe l intégralité des acteurs économiques permettant à la création artistique musicale de fonctionner également comme secteur économique. Ainsi on y recensera donc les artistes (compositeurs, auteurs… …   Wikipédia en Français

  • Industrie du divertissement — Industrie du spectacle L industrie du spectacle, également appelé industrie du divertissement, show business ou show biz, recouvre l’ensemble de l industrie du divertissement. Présentation L expression « show business », un peu passée… …   Wikipédia en Français

  • Industrie du spectacle — L industrie du spectacle, également appelée industrie du divertissement, show business ou show biz, recouvre l’ensemble de l industrie du divertissement. Présentation L expression « show business » remonte aux années 1930 et a été… …   Wikipédia en Français

  • Industrie culturelle — En économie, le concept d industrie culturelle désigne l ensemble des entreprises produisant selon des méthodes industrielles des biens dont l essentiel de la valeur tient dans leur contenu symbolique : livre, musique, cinéma, télévision,… …   Wikipédia en Français

  • Industrie culturelle (économie) — Économie des industries culturelles Le terme industrie culturelle désigne l ensemble des entreprises produisant selon des méthodes industrielles des biens dont l essentiel de la valeur tient dans leur contenu symbolique : livre, musique,… …   Wikipédia en Français

  • Industrie cinématographique — Cinéma Pour les articles homonymes, voir cinéma (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Industrie du cinéma — Cinéma Pour les articles homonymes, voir cinéma (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Industrie cinématographique roumaine — L industrie cinématographique roumaine a une longue histoire. Les cinéphiles du monde entier ont entendu parler du cinéma roumain au milieu des années 2000 grâce au succès de ses films en festival (Palme d or en 2007 pour 4 Mois, 3 semaines, 2… …   Wikipédia en Français

  • Marche international de l'edition musicale — Marché international de l édition musicale Midem Localisation Cannes, Palais des Festivals et des Congrès Pays …   Wikipédia en Français

  • Marché International De L'édition Musicale — Midem Localisation Cannes, Palais des Festivals et des Congrès Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.