James Barry Hertzog


James Barry Hertzog

James B. Hertzog

James Barry Munnik Hertzog
3e Premier ministre d'Afrique du Sud
James Barry Hertzog
{{{légende}}}

Actuellement en fonction
Mandat actuel
Depuis le {{{début mandat actuel}}}
Président(s) {{{président actuel}}}
Président fédéral {{{président fédéral actuel}}}
Président(s) de la République {{{président de la république actuel}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation actuel}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état actuel}}}
Souverain(s) {{{Souverain}}}
Monarque(s) {{{monarque actuel}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur actuel}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement actuel}}}
Législature(s) {{{législature actuel}}}
Majorité(s) {{{coalition actuel}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint actuel}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur actuel}}}

{{{mandat4}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Président(s) {{{président4}}}
Président fédéral {{{président fédéral4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état4}}}
Monarque(s) {{{monarque4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement4}}}
Législature(s) {{{législature4}}}
Majorité(s) {{{coalition4}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{mandat3}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
Président(s) {{{président3}}}
Président fédéral {{{président fédéral3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état3}}}
Monarque(s) {{{monarque3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement3}}}
Législature(s) {{{législature3}}}
Majorité(s) {{{coalition3}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{mandat2}}}
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
Président(s) {{{président2}}}
Président fédéral {{{président fédéral2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état2}}}
Monarque(s) {{{monarque2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement2}}}
Législature(s) {{{législature2}}}
Majorité(s) {{{coalition2}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

Mandat
30 juin 1924 - 5 septembre 1939
Monarque(s) {{{monarque1}}}
Président(s) {{{président1}}}
Président fédéral {{{président fédéral1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement1}}}
Législature(s) {{{législature1}}}
Majorité(s) {{{coalition1}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint1}}}
Prédécesseur Jan Smuts
Successeur Jan Smuts

Autres fonctions
{{{fonction1}}}
Période
{{{début fonction1}}} - {{{fin fonction1}}}
Président(s) {{{président 1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 1}}}
Monarque(s) {{{monarque 1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 1}}}
Premier ministre {{{premier ministre 1}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 1}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 1}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 1}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 1}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 1}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 1}}}
Législature(s) {{{législature 1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 1}}}
Successeur {{{successeur 1}}}

{{{fonction2}}}
Période
{{{début fonction2}}} - {{{fin fonction2}}}
Président(s) {{{président 2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 2}}}
Monarque(s) {{{monarque 2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 2}}}
Premier ministre {{{premier ministre 2}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 2}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 2}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 2}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 2}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 2}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 2}}}
Législature(s) {{{législature 2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 2}}}
Successeur {{{successeur 2}}}

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président(s) {{{président 3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 3}}}
Monarque(s) {{{monarque 3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 3}}}
Premier ministre {{{premier ministre 3}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 3}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 3}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 3}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 3}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 3}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 3}}}
Législature(s) {{{législature 3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 3}}}
Successeur {{{successeur 3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président(s) {{{président 4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 4}}}
Monarque(s) {{{monarque 4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 4}}}
Premier ministre {{{premier ministre 4}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 4}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 4}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 4}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 4}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 4}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 4}}}
Législature(s) {{{législature 4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 4}}}
Successeur {{{successeur 4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président(s) {{{président 5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 5}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 5}}}
Monarque(s) {{{monarque 5}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 5}}}
Premier ministre {{{premier ministre 5}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 5}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 5}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 5}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 5}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 5}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 5}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 5}}}
Législature(s) {{{législature 5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 5}}}
Successeur {{{successeur 5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président(s) {{{président 6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 6}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 6}}}
Monarque(s) {{{monarque 6}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 6}}}
Premier ministre {{{premier ministre 6}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 6}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 6}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 6}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 6}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 6}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 6}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 6}}}
Législature(s) {{{législature 6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 6}}}
Successeur {{{successeur 6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président(s) {{{président 7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 7}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 7}}}
Monarque(s) {{{monarque 7}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 7}}}
Premier ministre {{{premier ministre 7}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 7}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 7}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 7}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 7}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 7}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 7}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 7}}}
Législature(s) {{{législature 7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 7}}}
Successeur {{{successeur 7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président(s) {{{président 8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 8}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 8}}}
Monarque(s) {{{monarque 8}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 8}}}
Premier ministre {{{premier ministre 8}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 8}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 8}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 8}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 8}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 8}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 8}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 8}}}
Législature(s) {{{législature 8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 8}}}
Successeur {{{successeur 8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président(s) {{{président 9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 9}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 9}}}
Monarque(s) {{{monarque 9}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 9}}}
Premier ministre {{{premier ministre 9}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 9}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 9}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 9}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 9}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 9}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 9}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 9}}}
Législature(s) {{{législature 9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 9}}}
Successeur {{{successeur 9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président(s) {{{président 10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 10}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 10}}}
Monarque(s) {{{monarque 10}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 10}}}
Premier ministre {{{premier ministre 10}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 10}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 10}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 10}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 10}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 10}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 10}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 10}}}
Législature(s) {{{législature 10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 10}}}
Successeur {{{successeur 10}}}

{{{fonction11}}}
Période
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président(s) {{{président 11}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 11}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 11}}}
Monarque(s) {{{monarque 11}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 11}}}
Premier ministre {{{premier ministre 11}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 11}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 11}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 11}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 11}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 11}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 11}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 11}}}
Législature(s) {{{législature 11}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 11}}}
Successeur {{{successeur 11}}}

Biographie
Nom de naissance {{{nom naissance}}}
Naissance 6 avril 1866
Soetendal près de Wellington
Cape Colony flag.png colonie du Cap
Décès 22 novembre 1942
Pretoria,
province du Transvaal
Flag of South Africa 1928-1994.svg Afrique du Sud
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité Sud-Africain
Parti politique Parti sud-africain
(1910-1914)
Parti National
(1914-1934/1939-1940)
Parti Uni
(1934-1939)
Conjoint Wilhelmina Jacoba Neethling
Enfants 3 enfants
dont Albert Hertzog
Diplômé de université d'Amsterdam
Profession Avocat
Magistrat
Militaire
Résidence Bloemfontein
Signature {{{signature}}}

Safricaarms.png

James Barry Munnik Hertzog (1866-1942) était un général boer, ministre de la justice de l'Union Sud-Africaine de 1910 à 1912, fondateur du Parti national en 1914 et premier ministre d'Afrique du Sud entre 1924 et 1939.

Sommaire

Famille et études

Né le 6 avril 1866 à Soetendal près de Wellington, colonie du Cap, Hertzog était le 8e enfant de Johannes Albertus Munnik Hertzog, descendant d'immigrés allemands et de Susanna Maria Jacoba Hamman. C'est à Kimberley, où il passa son enfance, qu'il développa une certaine aversion pour les mineurs étrangers en particuliers les britanniques. Il termina ses études à Stellenbosch où il s'intéressa à la politique et aux revendications du Transvaal. En 1889, il part étudier le droit à l'université d'Amsterdam de laquelle il reviendra en 1893, avec son doctorat en poche, pour établir son cabinet d'avocat à Pretoria. En 1894, il épouse Wilhelmina Jacoba (Mynie) Neethling, rencontrée à Stellenbosch, et aura 3 fils dont Albert, futur ministre.

Le général boer

James Barry Hertzog

En 1895, il est nommé juge dans l'État libre d'Orange. Au déclenchement de la deuxième Guerre des Boers, il est nommé conseiller des forces de l'État libre à Kimberley. Nommé général le 17 juin 1900 où, sur le front Sud de l'État libre d'Orange, des milliers de Boers déposaient les armes, il réussit à y rétablir la situation.

En octobre 1900, il est à la tête d'une force de 12000 combattants avec laquelle il attaque les garnisons britanniques. Puis il traverse le fleuve Orange le 16 décembre 1900 et avance jusqu'à la voie ferrée au nord de Da Aar. Il lance ensuite un raid vers Calvinia. Le 19 janvier 1901, il atteint la côte de l'océan Atlantique à Lamberts Bay. À cette époque, De Wet opère également dans la Colonie du Cap et Hertzog décide de le rejoindre, mais il est contraint de repasser le fleuve Orange et d'abandonner son projet.

Il sera un des signataires du traité de Vereeniging mettant fin à la guerre.

L'homme politique

Ascension politique (1907-1914)

En 1907, il est élu au parlement pour la circonscription de Smithfield, État libre d'Orange, qu'il représentera pendant 33 ans. Ministre de l'éducation de l'État libre, il impose le bilinguisme anglais/afrikaans dans l'enseignement provincial. Délégué à la convention nationale de 1908-1909 mettant au point la constitution de l'Union de l'Afrique du Sud, il devient en 1910 le ministre de la justice et des affaires indigènes dans le gouvernement de Louis Botha. En novembre 1911, la coalition des partis afrikaners qui avait porté Louis Botha à la victoire fusionne en un seul mouvement, le Parti sud-africain. Sous la direction de Botha et de Smuts, le parti milite pour la réconciliation et l'union des communautés blanches.

Le 14 octobre 1912, Hertzog en appelle dans un discours au nationalisme sud africain et à la domination afrikaner en dehors des frontières de l'empire britannique. À la fin de l'année, il est exclu du gouvernement. Des figures historiques de la résistance boer lui apportèrent leur appui, comme les généraux De Wet, De La Rey ou l'ancien président Steyn.

Le fondateur du Parti National (1914)

En janvier 1914, il rompt définitivement avec Louis Botha à qui il reproche sa modération, son refus du bilinguisme dans les écoles blanches et son anglophilie. Il fonde avec plusieurs anciens généraux Boers le Parti national (NP) dont il prend la direction. Aux élections générales de 1915, le NP emporte 27 sièges puis en 1920 devient la première force politique du parlement avec 44 sièges contre 41 au parti sud-africain de Jan Smuts qui profite de l'appoint de partis minoritaires pour se maintenir au gouvernement.

Le représentant des aspirations afrikaners (1914-1924)

DF Malan et JBM Hertzog en 1919

Durant la Première Guerre mondiale, il s'oppose à la participation sud-africaine et sympathise avec la cause allemande et les Allemands du Sud-Ouest Africain (future Namibie). La rébellion des mineurs du Rand en 1922 dans le Witwatersrand permet une alliance contre nature entre Hertzog et Frederic Creswell, le chef du Parti Travailliste sud-africain. Cette alliance aboutira à un pacte de candidature unique lors des élections générales de 1924 qui débouchent sur la victoire d'Hertzog contre le parti sud-africain du premier ministre sortant Jan Smuts et l'inclusion de 2 ministres travaillistes dans le nouveau cabinet.

Le chef de gouvernement nationaliste (1924-1933)

Devenu chef du gouvernement, Hertzog fait de l'afrikaans la langue officielle de l'Afrique du Sud au côté de l'anglais, à la place du néerlandais. Il donne au pays un hymne national « Die Stem van Suid Afrika » et un drapeau national en 1927. Il accentue les lois organisant la ségrégation raciale par une politique favorisant les Afrikaners.

En 1927, il renonce à demander un régime républicain pour l'Afrique du Sud estimant que le pays a atteint un degré suffisant d'indépendance. Aux élections de 1929, après la victoire absolue du NP, il maintient les ministres travaillistes au gouvernement en dépit de l'hostilité de la section nationaliste de la province du Cap. En 1931, Hertzog obtient que l'Afrique du Sud bénéficie du Statut de Westminster. C'est cette même année qu'il fait accorder par le parlement le droit de vote aux femmes blanches.

L'union nationale derrière Hertzog (1933-1939)

En 1933, suite à la crise financière mondiale, il se rapproche de Smuts et du parti sud africain avec lequel il forme un gouvernement d'union nationale qui abouti en 1934 à la fusion pour former le Parti Uni. Des dissidents du NP cependant emmenés par le chef de la section de la province du Cap, Daniel Malan, ne rejoignent pas la nouvelle formation et forment un « parti national purifié », lequel prend rapidement la succession du NP.

En 1939, Hertzog est partisan de la neutralité lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Il ne parvient pas à convaincre la majorité des membres de son parti ni le parlement qui, emmené par Smuts, vote majoritairement pour l'entrée en guerre. Hertzog est alors obligé de démissionner de son poste de premier ministre.

L'échec de la nouvelle union nationaliste (1939-1943)

Il quitte le Parti uni avec 37 autres parlementaires pour former avec D.F. Malan le « parti national réunifié » avant de rompre à nouveau en 1940. Vingt cinq de ses anciens partisans qui l'avaient suivi en 1939 demeurèrent au Parti National alors que 10 autres suivirent son ami fidèle Nicolaas Havenga pour former le Parti Afrikaner en 1941.

James Hertzog meurt le 22 Novembre 1942.

Héritage contemporain de James Barry Hertzog

Statue d'Hertzog devant le palais présidentiel de Pretoria
  • En 1969, son fils Albert Hertzog, ministre des postes, quittera le parti national pour protester contre le réformisme de John Vorster. Il fondera alors le « parti national reconstitué » (HNP)
  • Une statue de JBM Hertzog trône aujourd'hui encore dans les jardins des Unions Buildings de Pretoria ainsi qu'à Bloemfontein (Hertzog Square), pas très loin du musée Hertzog.
  • Jusqu'en 1995, l'aéroport de Bloemfontein s'appelait « JBM HERTZOG airport ».

Bibliographie

  • Bernard Lugan, La guerre des Boers, Perrin, France, 1998 (ISBN 2-262-00712-8)

Liens externes

Précédé par James B. Hertzog Suivi par
Jan Smuts
Safricaarms.png
Premier ministre d'Afrique du Sud
1924 à 1939
Jan Smuts
fonction inexistante
South Africa Red Ensign.png
Ministre de la justice
1910 à 1912
Jacobus Wilhelmus Sauer


Drapeau de l'Afrique du Sud de 1912 à 1928 Premiers ministres d'Afrique du Sud Drapeau de l'Afrique du Sud de 1928 à 1994

Premiers ministres d'Afrique du Sud
Louis Botha · Jan Smuts · James Barry Hertzog · Jan Smuts · Daniel François Malan · JG Strijdom · Hendrik Verwoerd · John Vorster · Pieter Botha ·

  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
Ce document provient de « James B. Hertzog ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Barry Hertzog de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • James B. Hertzog — TRH James Barry Munnik Hertzog Mandats 3e Premier ministre d Afrique du Sud 30 juin …   Wikipédia en Français

  • James Barry Munnik Hertzog — James B. Hertzog James Barry Munnik Hertzog 3e Premier ministre d Afrique du Sud …   Wikipédia en Français

  • James Barry Munnick Hertzog — Barry Hertzog Standbild von Hertzog von den Union Buildings in …   Deutsch Wikipedia

  • James Barry Munnick Hertzog — Estatua de Hertzog frente al palacio presidencial de Pretoria. James Barry Munnik Hertzog, conocido simplemente como Barry Hertzog (nació el 3 de abril de 1866 cerca de We …   Wikipedia Español

  • Hertzog, James Barry — ► (1866 1942) Político y general de la Unión Sudafricana. Fue primer ministro en 1924 39 …   Enciclopedia Universal

  • Hertzog — ist der Name folgender Personen: Bernhart Hertzog (1537–1596), deutscher Jurist James Barry Munnick Hertzog (1866–1942), südafrikanischer General und Politiker Johann Friedrich Hertzog (1647–1699), deutscher Jurist und Dichter Karl Hertzog… …   Deutsch Wikipedia

  • Hertzog — is a German surname, which is a variant of Herzog. Hertzog may refer to: * James Barry Munnik Hertzog, a prime minister of South Africa. * Lawrence Hertzog, a television writer and creator of Nowhere Man . * The German printer Johann Hamman was… …   Wikipedia

  • Hertzog — Hertzog, Enrique Hertzog, James Barry …   Enciclopedia Universal

  • Barry — /bar ee/, n. 1. Sir Charles, 1795 1860, English architect. 2. John, 1745 1803, American naval commander in the Revolution. 3. Leonora Marie Kearney ( Mother Lake ), 1849 1930, U.S. labor leader and social activist, born in Ireland. 4. Philip,… …   Universalium

  • James — /jaymz/, n. 1. Also called James the Great. one of the 12 apostles, the son of Zebedee and brother of the apostle John. Matt. 4:21. 2. the person identified in Gal. 1:19 as a brother of Jesus: probably the author of the Epistle of St. James. 3.… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.