Layrac


Layrac

44° 08′ 05″ N 0° 39′ 45″ E / 44.1347222222, 0.6625

Layrac
Image illustrative de l'article Layrac
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Agen
Canton Astaffort
Code commune 47145
Code postal 47390
Maire
Mandat en cours
Pierre Pujol
2008-2014
Intercommunalité Communauté d’agglomération d’Agen
Démographie
Population 3 548 hab. (2006)
Densité 93 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 08′ 05″ Nord
       0° 39′ 45″ Est
/ 44.1347222222, 0.6625
Altitudes mini. 43 m m — maxi. 182 m m
Superficie 38,11 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Layrac est une commune française du Brulhois, située dans le département de Lot-et-Garonne et la région Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Layracais et Layracaises.

La ville de 3 548 habitants, située sur la rive Sud de la Garonne, est au cœur de la communauté d'Agglomération d'Agen estimée à 70 000 habitants et donc fait partie de l'aire urbaine agenaise qui compte une population de 103 715 habitants.

Sommaire

Géographie

Layrac se trouve dans le Brulhois région du Nord de la Gascogne, et est située à 10 kilomètres au sud d'Agen, sur l'axe Agen-Auch. Elle est l'une des 7 communes de la communauté d'agglomération d'Agen.

Département de Lot-et-Garonne - Arrondissement d Agen.PNG













Communes limitrophes

Distance des grandes villes françaises

L'orientation et la localisation de Le Passage par rapport à quelques grandes villes françaises sont données dans le tableau suivant

(Par route de centre ville en centre ville).

Ville Agen Toulouse Bordeaux Montpellier Marseille Nantes Lyon Nice Paris
Distance

Orientation

8.5 km

(N)

86 km

(S-E)

127 km

(N-O)

264 km

(S-E)

389 km

(S-E)

385 km

(N)

375 km

(NE)

530 km

(E)

541 km

(N-NE)

Distances approximatives à vol d'oiseau[1]

Hydrographie

Layrac au confluent du Gers et de la Garonne

Elle est traversée par le Gers, qui se jette peu après dans la Garonne.

Géologie

Topographie

L'altitude minimale est de 43 m la maximale est 182 m soit 113 mètres de moyenne. La mairie est à 65 mètres d'altitude.

Transports

Axes routiers

  • D17 La départementale 17 en direction de Boé et Agen
  • D129 La départementale 129 en direction de Caudecoste.
  • A62E72 L'autoroute A62 a une sortie au Passage desservant la ville d' Agen échangeur n°7

Transport urbain

Article détaillé : Lignes de bus d'Agen.
  • Transport à la demande - arrêt de Salens
  • La ville de Layrac n'est desservie que par le Ter Midi-Pyrénées Agen - Auch

avec une fréquence d'environ un par heure. La tarification Transbus (CAA) s'applique sur les arrêts entre Layrac et Agen.

Aéroport Agen-La Garenne

Des vols vers l'aéroport Paris-Orly sont proposés avec trois aller-retours quotidiens du lundi au vendredi et un aller-retour le dimanche soir.

  • 7 244 voyageurs transportés en 2007.

Transport ferroviaire

Climat

L'agglomération bénéficie d'un climat tempéré doux en automne, avec des printemps le plus souvent pluvieux et humides, des étés assez chauds et secs et des hivers doux. L'hiver est doux et le mois de janvier le plus froid comporte des températures proches de 5 °C. Le record de température minimale a été enregistré à -17,4 °C en janvier 1985. Au printemps, les températures sont en hausse régulière avec des mois d'avril et de mai souvent pluvieux. L'été est chaud et sec et les records de chaleur sont réguliers. Enfin, l'automne est doux et peu pluvieux[2]. Le centre de recherche de météo France se situe sur la commune du Passage, devant l'Aéroport Agen-La Garenne.

Tableau comparatif des données météorologiques d'Agen-Layrac et de quelques villes françaises[3]
Ville Ensoleillement
(h/an)
Pluie
(mm/an)
Neige
(j/an)
Orage
(j/an)
Brouillard
(j/an)
Moyenne nationale 1 973 770 14 22 40
Agen-Layrac 1 984 716 4,8 30,1 70,6
Paris 1 630 642 15 19 13
Nice 2 668 767 1 31 1
Strasbourg 1 633 610 30 29 65
Brest 1 492 1 109 9 11 74
Mois Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes °C (Agen-Layrac)[3] 3,1 4,5 5,0 6,7 10,6 13,2 15,4 15,1 13,0 10,6 6,6 4,0 8,2
Températures maximales moyennes °C (Agen-Layrac)[3] 8,5 10,8 13,6 16,4 20,2 23,8 26,9 26,2 24,1 19,0 12,5 8,8 17,6
Températures moyennes °C (Agen-Layrac)[3] 5,1 6,7 8,6 11,3 14,8 18,2 20,8 20,2 18,0 14,0 8,6 5,6 12,6

Histoire

Église Saint-Martin

Les premières traces de peuplement de Layrac remontent au Magdalénien. On a retrouvé dans sa plaine des traces d'occupation pour les âges du Bronze et du Fer. A l'époque gallo-romaine, plusieurs villae sont attestées sur le territoire de la commune. L'une d'entre elles, après abandon et invasions donnera naissance au premier bourg médiéval situé sur un promontoire dominant le Gers. Une autre permettra la naissance du hameau d'Amans, qui évoluera de la même façon et où l'on peut voir les ruines de l'église romane Sainte-Marie. Le bourg de Goulens, lui sera fondé par les colons Wisigoths.

Un monastère fondé par Hunald, vicomte de Brulhois, en 1071 a permis ensuite au village de Layrac de se développer. Elle fut une cité importante pendant la période du Moyen Âge grâce à sa batellerie installée sur les fleuves du Gers et de la Garonne. Elle se dote d'une charte de Coutumes en 1273.

Des hôtes célèbres l'ont traversé, comme le pape Urbain II, qui se rendit à Layrac le 7 mai 1096 au retour de Clermont où il venait de prêcher la croisade. Il consacra le chœur de l'église St Martin, dont les travaux d'édification par les Bénédictins avaient commencé en 1075. Une mosaïque romane de l'église représente des motifs floraux et un épisode de l'Ancien Testament, Samson terrassant le lion.

La reine de Navarre, Jeanne d'Albret, passa à Layrac le 15 janvier 1572 en se rendant à Paris pour le mariage de son fils Henri. Henri IV vint le 16 août 1576, car Layrac était une place forte du protestantisme en Agenais. Sur ordre du roi Louis XIII, ses fortifications furent détruites en septembre 1621 par les troupes du maréchal de Roquelaure.

  • Sources : Canton Astaffort[4].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 2001 Jean Drapé   Cadre SNCF
mars 2001 2008 Henry Maury   Général (Armée de Terre)
mars 2008 2014 Pierre Pujol   Fonctionnaire police (CRS)
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Juridictions

Layrac dépend des tribunaux de :

(gère les départements du lot, du Gers et Lot-et-Garonne)

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[5])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
2 569 2 635 2 520 2 800 2 983 3 149 3 548
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Superficie et Population

Population de l’aire urbaine Agennaise
(Recensements Insee de 1999 et 2005)
Zones Population Surface
(km²)
Densité
(/km²)
Layrac 3 548 38.11 93
Unité urbaine 76 350
Aire urbaine 103 715 830.52 113
Région Aquitaine 3 119 778 41 309 76


La ville de Layrac a une superficie de 38,11 km² et une population de 3548 habitants, ce qui la classe :

Rang[6] Population Superficie Densité
Flag of France.svg France 2920e 2154e 8770e
Aquitaine 144e 193e 436e
Blason département fr Lot-et-Garonne.svg Lot-et-Garonne 16e 19e 39e
Arrondissement d'Agen 8e 1e 18e
Canton d'Astaffort 1er 1er 1er

Économie

La commune profite de l'activité d'Agen, situé à 10 kilomètres. Elle dispose d'une forte activité associative et sportive.

D'un point de vue industriel, la ville accueille quelques entreprises agro-alimentaires, et notamment cave coopérative des vins du Brulhois de Goulens.

La plaine de la Garonne permet l’extraction de grave, élément indispensable aux travaux routiers et à la construction.

Une fabrique layracaise de machines agricoles a acquis une certaine renommée dans le monde agricole, et exporte même à l'étranger.

Communauté d'agglomération d'Agen

Vue d'Agen et son agglomération

La communauté d'agglomération d'Agen regroupe sept villes de l'agglomération agenaise, dont Boé.

L'idée de la communauté d'agglomération d'Agen, arrive en 1974, René Lajunie, maire de Bon-Encontre de l'époque, a relance avec le docteur Esquirol, ancien maire d'Agen, le syndicat intercommunal, ancêtre de la communauté d'agglomération d'Agen. C'est ainsi que naquirent les bases de la communauté d'agglomération telle qu'elle est aujourd'hui.

La communauté d'agglomération d'Agen à permis le développement des communes mais aussi de proposer plusieurs services dont les transports en communs desservant toute l'agglomération. Également un service de collecte des déchets communs à l'ensemble de l'agglomération.

Lieux et monuments

Lavoir
Place Royale
  • L'église St Martin, du XIème et XIIème siècles, classée monument historiqueavec sa mosaïque romane. L'une des plus grandes églises romanes à coupole sur pendentifs plats de France.
  • Le clocher-porche gothique, du XIIIème - XIVème, restes de l'église Saint-Sernin et sa salle du 1er étage avec cheminée Renaissance aux armoiries de la ville
  • La vieille ville, au cœur du centre ville, où l'on peut observer plusieurs maisons à colombages en bon état.
  • Plusieurs vieux lavoirs, qui ont résisté au temps.
  • Nombreux circuits de randonnées agréables, et de tous niveaux.

Places de la ville :

  • Place Royale ou communément appelée Royal
  • Place Étienne-Bouet
  • Place Jean Jaurès (appelée également Place de la mairie) avec ses arcades ressemblant aux bastides

Environnement

Écologie - Recyclage

La communauté d'agglomération a équipé tous les foyers de 5 contenaires (verre, papier et journaux, ordures ménagères, emballages et déchets verts) au but d'un tri sélectif de l'usager. Plusieurs ramassages par semaines sont effectués séparément pour chaque matière.

La commune dispose de la déchèterie de Boé à 3,9 km.

Vie locale

Événements

  • Le Carnaval (1er et 2ème dimanche de mars)
  • Le Vide Grenier International (1er dimanche de juillet)

Santé

Pour la santé la ville dépend de celle d'Agen :

  • Hôpital Saint-Esprit au nord d'Agen
  • Clinique Saint-Hilaire Esquirol (sud d'Agen)
  • Hôpital de Monbran
  • Hôpital psychiatrique-la Candélie à Foulayronnes.

Cimetières

Cimetière
  • 1 cimetière principal à Lagravade, au nord de la commune
  • 1 autre au hameau de Goulens, jouxtant l'église St Pierre
  • 1 troisième à l'ancien hameau d'Amans, jouxtant l'église Ste Marie

Personnalités liées à la commune

Galerie de photos

Voir aussi

Notes et références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Layrac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Layrac — Layrac …   Wikipedia Español

  • Layrac — is a village and commune of the Lot et Garonne department of south western France.ee also*Communes of the Lot et Garonne department …   Wikipedia

  • Layrac — (spr. Lärak), Stadt im Arrondissement Agen des französischen Departements Lot Garonne, an der Mündung des Gers in die Garonne; Handel mit Getreide u. Wein; 3000 En …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Layrac — (spr. lärack), Flecken im franz. Depart. Lotet Garonne, Arrond. Agen, am Gers unfern seiner Mündung in die Garonne, an der Südbahn, mit ehemaliger Klosterkirche aus dem 11. Jahrh., Weinbau und (1901) 1261 (als Gemeinde 2434) Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Layrac — Original name in latin Layrac Name in other language Layrac State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 44.13449 latitude 0.66176 altitude 68 Population 3400 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Layrac-Sur-Tarn — Pays …   Wikipédia en Français

  • Layrac-sur-tarn — Pays …   Wikipédia en Français

  • Layrac sur Tarn — Pays …   Wikipédia en Français

  • Layrac-sur-Tarn — Escudo …   Wikipedia Español

  • Layrac-sur-Tarn — is a commune in the Haute Garonne department in southwestern France.ee also*Communes of the Haute Garonne departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.