Peter Brook


Peter Brook
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brook.
Peter Brook
Peter Brook à Paris en  2005
Peter Brook à Paris en 2005

Naissance 21 mars 1925 (1925-03-21) (86 ans).
Londres
Activité principale Metteur en scène, Comédien Réalisateur et Écrivain
Style
Années d'activité 1944-aujourd'hui
Récompenses Molière du metteur en scène en 1991 pour La Tempête, Molière d'honneur en 2011, Molière du théâtre musical en 2011 pour La flûte enchantée de Mozart.

Peter Brook est un metteur en scène, acteur, réalisateur et écrivain britannique né à Londres le 21 mars 1925 (1925-03-21) (86 ans).

Artiste novateur dans ses interprétations des pièces du grand répertoire international, et plus particulièrement des classiques de Shakespeare. Il est le théoricien de L'Espace vide. Depuis le milieu des années 1970 sa compagnie est en résidence à Paris au Théâtre des Bouffes du Nord.


Sommaire

Biographie

Peter Brook naît à Londres en le 21 mars 1925. Il est le fils d'une famille russe qui a immigrée en Angleterre lors de la révolution russe. Il fait ses études à l'Université de Oxford où il étudie la littérature comparée. En parallèle de ses études, il écrit des scripts pour la télévision. C’est dans ce cadre qu’il réalise une adaptation cinématographique d'un roman de Laurence Sterne, A Sentimental Journey.

A 5 ans, il met en scène en marionnette Hamlet. Il débute sa carrière théâtrale en 1942 par une adaptation du The Tragical History of Docteur Faustus de Christopher Marlowe. Il monte à la fois des classiques comme Shakespeare mais aussi beaucoup d’auteurs contemporains comme Jean Anouilh, Jean-Paul Sartre, Genet, Roussin et des auteurs d’avant-garde comme Peter Weiss. Il veut rapprocher le cinéma et le théâtre. Il s'inscrit comme Giorgio Strehler ou Jean Vilar dans le nouveau courant du théâtre, influencé par Brecht ou l'héritage de Jacques Copeau et Gordon Craig. Il va travailler dans cet esprit sur des pièces de Shakespeare comme La Tempête et Hamlet. Il souhaite avant tout mettre en avant les pièces moins connus de Shakespeare. À partir de 1948, il travaille au Covent Garden où il cherche des innovations en montant des opéras comme Salomé (1949) de Richard Strauss. Ces expériences lui feront porter sa réflexion sur ce qu’il nomme « le théâtre mort » ou « théâtre bourgeois » (« Deadly theater »), qui a perdu tout son sens et dont il cherchera à se démarquer. C'est dans cette optique qu'il réalise une adaptation cinématographique d'un roman de Marguerite Duras, Moderato Cantabile,en 1959, avec Jeanne Moreau et Jean-Paul Belmondo.

En 1962, il monte avec la Royal Shakespeare Company le Roi Lear de Shakespeare, à Londres, et décide de renoncer au décor pour œuvrer dorénavant dans ce qu'il appellera L’Espace vide et ainsi développer l'imagination du spectateur. Il travaillera plusieurs fois avec la Royal Shakespeare Company entre 1945 et 1979. Il poussera plus loin l’expérience en s’inspirant du "théâtre de la cruauté" d’Antonin Artaud, qui est en prise directe avec le public. Il fait montre d'engagement politique en montant Marat-Sade de Peter Weiss et monte US en 1966, une pièce qui repose entièrement sur le travail d'improvisation de sa troupe et traitant de la guerre du Vietnam. C’est à partir de ce moment qu’il se démarque définitivement du théâtre traditionnel.

En 1968, Peter Brook est invité par Jean-Louis Barrault à Paris pour participer à un atelier théâtral d’échange culturel. À partir de cela, il fondera en 1970 le Centre International de Recherches Théâtrales (CIRT) au sein duquel il travaille avec des acteurs de différents pays, différentes cultures. Brook effectuera essentiellement un travail de recherche sur le théâtre. Pour ce faire, la troupe voyage afin de rencontrer toutes sortes de cultures. Il donne un premier spectacle en 1971, Orghast, en Iran où il était invité par le régime du Shah. Toujours avec sa compagnie, ils entreprennent un voyage de trois mois et demi, en Afrique, dans les villages, pour y découvrir de nouvelles formes de théâtre. Entre 1973 et 1974, ils travaillent aux États-Unis, où ils rencontrent des indiens, toujours dans la volonté de découvrir de nouvelles cultures.

En 1971, Peter Brook et la productrice Micheline Rozan vont découvrir un théâtre à l'italienne dans Paris sur le point d'être démoli : le théâtre des Bouffes du Nord. Ayant le coup de foudre, Peter Brook s'y installe avec le CIRT. En 1974, le théâtre est ré-ouvert avec la représentation de Timon d'Athènes de Shakespeare. Il redonne alors son authenticité originelle à la salle qui est désormais un lieu important de la création théâtrale européenne.

Le Mahabharata est l'une des pièces les plus impressionnantes du metteur en scène. Représenté pour la première fois au festival d'Avignon de 1985, elle dure près de neuf heures. L'histoire est tirée d'une épopée mythologique hindoue. Brook mettra une dizaine d'année pour réaliser complétement ce projet. Il s'entoura de Jean-Claude Carrière pour l'adapter en pièce. La troupe ira régulièrement en Inde afin d'y étudier la culture. Cette création semble être la synthèse du travail qu'a abattu Brook depuis des années. En 1989, Peter Brook réalisera une adaptation filmique.

Brook est un artiste complet. Que ce soit dans le domaine de l'opéra, du théâtre, du cinéma ou encore de l'écriture, son travail est admiré. Son écrit le plus connu est L’Espace vide, un essai sur la mise en scène. Cependant, il a écrit également écrit des pièces en compagnie de Marie-Hélène Estienne comme L'homme qui en 1998. A l'opéra, il fut récemment récompensé pour sa mise en scène de La Flûte enchantée de Mozart.

Aujourd'hui, Peter Brook est vu comme un véritable maître et chacune de ses créations est attendu. Il semble avoir transmit sa passion à ses deux enfant Simon Brook et Irina Brook.

Théorie de L'espace vide

L’Espace Vide est un écrit sur le théâtre de Peter Brook, qu'il base sur les différentes rencontres et expériences menées au cours de son travail. L’auteur dégage quatre types de théâtre : «Le théâtre moribond» sclérosé; «Le théâtre sacré» de l’invisible devenu visible; «Le théâtre brut» et enfin «Le théâtre immédiat». C’est dans cette dernière notion que Peter Brook tente de synthétiser ce qui selon lui formerait le théâtre idéal. L’auteur y explicite aussi trois aspects du théâtre: le travail de mise en scène en étroite relation avec celui de la scénographie, celui des répétitions et du travail des acteurs et l’analyse qu'il fait de la réception d’un spectacle par un public dans un lieu précis.

L’Espace vide est la conception de la scénographie de Peter Brook: c’est en quelque sorte un retour à la source, à un dispositif plus simplifié, épuré. Ce n’est qu’à partir de 1962, en créant Le Roi Lear qu’il décide de renoncer au décor pour travailler l’Espace vide. Ainsi le spectacle repose essentiellement sur le comédien, les mouvements du corps réels et intuitifs de ce dernier. «Le théâtre immédiat» que revendique Peter Brook consiste pour les artistes à remettre en question chaque jour les découvertes des répétitions précédentes, comme si la pièce leur échappait. Peter Brook désire aussi un théâtre très proche du public. Il s’est d’ailleurs beaucoup inspiré du théâtre de la cruauté d’Antonin Artaud, qui aspire à un contact direct avec le spectateur, faisant partie intégrante de la création artistique globale.

Filmographie

Metteur en scène

Prix et récompenses

Distinctions


Un peu de Bibliographie

Sur Peter Brook 
  • Georges Banu, Peter Brook : De Timon d'Athènes à Hamlet, Flammarion, 2001
  • Georges Banu, Peter Brook Vers un théâtre premier, Éditions du Seuil collection Points Essais, 2005
  • Mickael Kustow, Peter Brook : Une biographie, Éditions du Seuil, 2006
  • Margaret Croyden, Conversations avec Peter Brook, Éditions du Seuil, 2007
  • (en) Dale Moffitt, Between Two Silences: Talking with Peter Brook , Southern Methodist University Press, 1999, 224 p.
  • (en) J.C. Trewin, Peter Brook : A Biography, Macdonald, 1971, 216 p.
  • (en) Penelope Houston et Tom Milne, Interview with Peter Brook, Sight and Sound, été 1963, p. 108-113.
  • (en) John Russell Taylor, Peter Brook, or the Limitations of Intelligence, Sight and Sound, p. 80-84.
  • (en) Andrew Todd and Jean-Guy Lecat, The Open Circle: Peter Brook's Theatre Environments, Faber and Faber, 2003, 276 P.
  • (he) Ouriel Zohar, Meetings with Peter Brook, Zohar, Tel-Aviv 1990, 176 p.
  • Ouriel Zohar, Les passionnés de Peter Brook, Coulisses, No.9, pp. 77-84 Université de Franche-Comté, Besançon 1993.
  • Ouriel Zohar, Les acteurs de Peter Brook, Coulisses, No.12, pp. 40-50, Université de Franche-Comté, 1995.
  • Ouriel Zohar, L'homme derrière l'auteur de théâtre, le Tchekhov de P. Brook, Coulisses, No.14, pp. 22-28, Université de Franche-Comté, Besançon, 1996.
  • Ouriel Zohar, La quête de vérité de Peter Brook dans La Conférence des oiseaux, in Théâtres du Monde, Revue Interdisciplinaire de l'Université d'Avignon, Institut de Recherches Internationales sur les Arts du Spectacle, Faculté des lettres et des sciences humaines, No. 21, (2011).
  • (he) Ouriel Zohar, "The Passion for Quality" (Brook's Theatre) in Shdemot, Oranim & Haifa University Ed. No. 80, pp.97-106, Tel-Aviv 1982.
  • (he) Ouriel Zohar, "Peter Brook, Researcher and Creative Artist", in Shdemot, Oranim & Haifa University Ed. No. 96-97, pp. 157-163, Tel-Aviv, 1985.
  • (he) Ouriel Zohar, «Brook's Version of the Tragedy of Carmen», in Bamah, Drama Quarterly, No. 105/6, pp.124-129, The Hebrew University, Jerusalem, 1986.
  • (he) Ouriel Zohar, "Peter Brook's Improvisation Techniques" in Bamah, Drama Quarterly, Editor : No. 112, pp. 65-69, The Hebrew University, Jerusalem, 1988.
  • (he) Ouriel Zohar, "The Journey of Peter Brook from 'The Conference of The Birds' into Himself" in Beeri, No. 1, pp. 115-122, Beit-Berl, 1988.


De Peter Brook 
  • L'Espace vide, Éditions du Seuil, 1977.
  • Le Diable, c'est l'ennui propos sur le théâtre, avec Jean-Gabriel Carasso et Jean-Claude Lallias, Éditions Actes Sud-Papiers, 1991
  • Points de suspension, Éditions du Seuil collection Fiction & Cie 1992, collection Points Essai 2004
  • L'homme qui suivi de Je suis un phénomène de Peter Brook et Marie-Hélène Estienne, Éditions Actes Sud-Papiers, 1998
  • Avec Shakespeare (quatre entretiens avec Peter Brook), Éditions Actes Sud, 1999
  • Oublier le temps (autobiographie), Éditions du Seuil collection Fiction & Cie, 2003
  • Entre deux silences de Peter Brook et Marie-Hélène Estienne, Éditions Actes Sud-Papiers, 2006
  • Climat de confiance, L'Instant même, 2007
  • Avec Grotowski de Peter Brook et Georges Banu, Éditions Actes Sud, 2009

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peter Brook de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peter Brook — Peter Brook, CH, CBE (* 21. März 1925 in London) ist ein englischer Theaterregisseur, der zu den wichtigsten Vertretern des zeitgenössischen europäischen Theaters gezählt wird. Berühmt sind seine Vorträge über modernes Theater, als Buch… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter Brook — Saltar a navegación, búsqueda Peter Stephen Paul Brook (Londres, 21 de marzo de 1925) es un reconocido director de teatro, películas y ópera. Es uno de los directores más deslumbrantes e influyentes del teatro contemporáneo. Contenido 1… …   Wikipedia Español

  • Peter Brook — Infobox actor name = Peter Brook imagesize = caption = birthname = Peter Stephen Paul Brook birthdate = birth date and age|1925|03|21 birthplace = Chiswick, west London othername = occupation = Director spouse = yearsactive = homepage =… …   Wikipedia

  • Peter Brook — ➡ Brook * * * …   Universalium

  • King Lear (Peter Brook) — King Lear est un film britannique réalisé en 1971 par Peter Brook d après la pièce éponyme de William Shakespeare. Lien externe (fr+en) King Lear (1971) sur l’Internet Movie Database …   Wikipédia en Français

  • King Lear (film, 1971, Peter Brook) — King Lear (Peter Brook) King Lear est un film britannique réalisé en 1971 par Peter Brook d après la pièce éponyme de William Shakespeare. Lien externe (fr+en) King Lear (1971) sur l’Internet Movie Database …   Wikipédia en Français

  • BROOK, PETER STEPHEN PAUL — (1925– ), British theater producer, director, and filmmaker. Born to Russian Jewish immigrants in London, by his early twenties Brook became famous for his avant garde productions of the plays of such writers as Jean Paul Sartre and, especially,… …   Encyclopedia of Judaism

  • BROOK (P.) — BROOK PETER (1925 ) Peter Brook est né à Londres le 21 mars 1925. Metteur en scène depuis l’âge de dix sept ans, il a monté ses premiers spectacles professionnels à Birmingham puis Stratford sur Avon et Londres, avant d’accéder à une carrière… …   Encyclopédie Universelle

  • Brook — bezeichnet: Brook (Indiana), Ort in den USA niederdeutsch einen Bruch, also einen Sumpf mit Busch oder Waldbestand, wie z.B. Duvenstedter Brook und Grasbrook Brook (1949), das erste nach dem Zweiten Weltkrieg in Deutschland gebaute Frachtschiff… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter Eotvos — Péter Eötvös Péter Eötvös est un compositeur et chef d orchestre hongrois, né le 2 janvier 1944 à Székelyudvaherly, une petite ville transylvanienne alors hongroise mais depuis la guerre annexée à la Roumanie. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.