Politique du Nepal


Politique du Nepal

Politique du Népal

Népal

Armoiries du Népal
Cet article fait partie de la série sur la
politique du Népal,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

Le Népal est une république parlementaire de type fédéral depuis l'abolition de la monarchie le 28 mai 2008. La Constitution provisoire a été adoptée en 2007 et doit être remplacé par une constitution définitive. Selon le texte voté par 560 membres de l'Assemblée constituante (seulement 4 contre), le Népal devient "un État indépendant, indivisible, souverain, laïque et une république démocratique".

Sommaire

Pouvoir exécutif

Selon la Constitution provisoire, le pouvoir exécutif est confié à un président (Ram Baran Yadav élu le 21 juillet 2008[1]), secondé par un vice-président (Paramananda Jha élu le 19 juillet 2008[2]), tous deux élus par l'Assemblée constituante. Le Premier ministre dispose de l'essentiel du pouvoir exécutif.

Vendredi 15 août, au terme de longues tractations avec le Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié), Prachanda, chef des maoïstes, est élu Premier ministre par l'Assemblée constituante, avec les voix de 464 députés sur 595 (113 ont voté contre), affirmant avoir une majorité des deux tiers pour conduire le gouvernement[3]. Le Congrès Népalais formera la principale formation parlementaire d'opposition au nouveau gouvernement.

Pouvoir législatif

Actuellement, le pouvoir législatif népalais est détenu provisoirement par une assemblée constituante de 601 membres élus le 10 avril 2008. Cette assemblée est chargée de rédiger la contitution définitive du pays.
Les sièges sont répartis comme suit :

Organisation territoriale

Aujourd'hui, le pays est divisé administrativement en 5 Régions de développement, 14 zones adminstratives (Anchal) et 75 districts. Mais le nombre d'état fédérés qui doivent remplacer ces subdivisions territoriales n'est pas encore fixé.

Anciennes institutions

Depuis 2007, la fonction de roi était héréditaire et ses pouvoirs étaient essentiellement honorifiques.

Le pouvoir exécutif était en réalité entre les mains du Premier ministre, désigné à titre provisoire comme « Chef du pouvoir exécutif », chef du parti majoritaire issu des élections législatives et qui était à la tête d'un gouvernement de 22 membres dont la composition était destinée à assurer une certaine représentativité des divers groupes ethniques ou sociaux : 5 membres de la caste des brahmanes, 2 ministres hors caste (groupe des intouchables), 5 membres de la caste des chettris ou chhettris (correspondant aux Kshatriyas) et 10 représentants de groupes ethniques.

Un Parlement intérimaire monocaméral de 330 membres assurait les pouvoirs législatifs.

Références

Articles connexes

Liens externes

Wikinews-logo.svg

Wikinews propose des actualités concernant « Le Népal ».



LocationAsia.png Politique des États d’Asie LocationAsia.png

Afghanistan · Arabie saoudite · Bangladesh · Bhoutan · Cambodge · Chine · Corée du Sud · Inde · Indonésie · Irak · Iran · Israël · Japon · Kazakhstan · Kirghizistan · Laos · Liban · Maldives · Népal · Pakistan · Palestine · Qatar · Sri Lanka · Taïwan · Yémen

Autres entités politiques : Abkhazie • Haut-Karabagh •Hong Kong • Kurdistan • Macao • Ossétie du Sud • Autorité palestinienne •Territoire britannique de l'océan Indien • Tibet
Ce document provient de « Politique du N%C3%A9pal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Politique du Nepal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Politique du népal — Népal Cet article fait partie de la série sur la politique du Népal, sous série sur la politique. Président de la République …   Wikipédia en Français

  • Politique du Népal — Népal Cet article fait partie de la série sur la politique du Népal, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Nepal — Népal 26°32′N 86°44′E / 26.533, 86.733 …   Wikipédia en Français

  • Népal — 26°32′N 86°44′E / 26.533, 86.733 …   Wikipédia en Français

  • NÉPAL — Le Népal est le plus grand des royaumes himalayens qui ont subsisté entre le monde indien et le Tibet. Il s’étend sur 147 000 kilomètres carrés et sa population compte environ 18,5 millions d’habitants au recensement de 1991. Le pays est célèbre… …   Encyclopédie Universelle

  • NÉPAL - Actualité (1990-1996) — P align=center Royaume du Népal Politique intérieure Le 5 avril 1990, le roi Birendra Ier, qui règne depuis 1972, démet de ses fonctions le Premier ministre Marich Man Singh Shrestha, dissout son gouvernement et annonce des réformes politiques.… …   Encyclopédie Universelle

  • Politique de l'inde — Inde Cet article fait partie de la série sur la politique de l Inde, sous série sur la politique. Président de la République …   Wikipédia en Français

  • Politique de l'iran — Iran Cet article fait partie de la série sur la politique de l Iran, sous série sur la politique. Guide suprême …   Wikipédia en Français

  • Politique iranienne — Politique de l Iran Iran Cet article fait partie de la série sur la politique de l Iran, sous série sur la politique. Guide suprême …   Wikipédia en Français

  • Politique d'Israel — Politique d Israël La politique d Israël, comme la politique de tout État, peut être observée au niveau de ses institutions, de sa politique intérieure, et de sa politique extérieure. L une des problématiques essentielles en politique israélienne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.