Super Mario Bros. 3


Super Mario Bros. 3
Super Mario Bros. 3
Logo de Super Mario Bros. 3

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Shigeru Miyamoto (directeur)
Takashi Tezuka (directeur)[1]

Date de sortie NES
Icons-flag-jp.png 23 octobre 1988
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 12 février 1990
Icons-flag-eu.png Icons-flag-au.png 29 août 1991

Super Nintendo - dans la compilation Super Mario All-Stars
Icons-flag-jp.png 14 juillet 1993
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 2 août 1993
Icons-flag-eu.png Icons-flag-au.png 16 décembre 1993

Game Boy Advance - sous le titre Super Mario Advance 4[2]
Icons-flag-jp.png 11 juillet 2003
Icons-flag-eu.png Icons-flag-au.png 17 octobre 2003
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 21 octobre 2003

Console virtuelle
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 5 novembre 2007
Icons-flag-eu.png Icons-flag-au.png 9 novembre 2007
Icons-flag-jp.png 11 décembre 2007
Genre Plates-formes
Mode de jeu 1 à 2 joueurs (en alternance)
Plate-forme NES, Super Nintendo, Game Boy Advance, Console virtuelle

Évaluation CERO : A
ESRB : E
OFLC : G
PEGI : 3+

Super Mario Bros. 3 (スーパーマリオブラザーズ3, Sūpā Mario Burazāzu Surī?), parfois appelé Super Mario 3 ou SMB3, est un jeu vidéo de plates-formes développé et édité par Nintendo sur NES, constituant le troisième volet de la série Super Mario. Il est sorti en 1988 au Japon, en 1990 aux États-Unis, et en 1991 en Europe. Son développement a été pris en charge par Nintendo Entertainment Analysis and Development sous la houlette de Shigeru Miyamoto, qui a dirigé le jeu avec Takashi Tezuka.

Super Mario Bros. 3 met en vedette Mario et Luigi, qui s'emploient à sauver les régents de chacune des sept provinces du Royaume Champignon, transformés en animaux par Bowser. Le gameplay du jeu se base sur celui de ses prédécesseurs, avec cependant de nouveaux power-ups et de nouvelles conventions qui se retrouveront dans les prochains jeux de la saga.

Alors qu'il n'était pas encore sorti sur le sol américain, Super Mario Bros. 3 est apparu dans le film L'Enfant génial, ce qui a fortement attisé l'attente du jeu par les fans. Il remportera finalement un franc succès commercial, en s'imposant comme l'un des jeux vidéo les plus vendus de l'histoire. Super Mario Bros. 3 a par ailleurs été acclamé par la presse spécialisée et inclus dans de nombreux classements des meilleurs jeux vidéo de tous les temps. Son succès a inspiré une série télévisée d'animation et il est par la suite ressorti sur plusieurs consoles Nintendo.

Descendant direct de Super Mario Bros., il rentrera dans le Guinness Book comme le jeu de salon le plus vendu au monde dans l'année 1990[3]. Il sera suivi par Super Mario World. Il embarque un composant électronique supplémentaire dans la cartouche pour améliorer les capacités graphiques de la console, le MMC3[4].

Sommaire

Trame

Intrigue

L'histoire du jeu se déroule après les aventures de Mario au royaume champignon (Super Mario Bros. et Super Mario Bros. 2 japonais) et dans le pays imaginaire de Sub-Con (Super Mario Bros. 2 en Europe, connu sous le nom de Super Mario USA au Japon). Bowser est de retour et il n'est pas seul : ses 7 enfants, Larry, Morton Jr., Wendy O. (la seule fille), Iggy, Roy, Lemmy et Ludwig Von sont également de la partie.

Chacun d'entre eux a dérobé le sceptre aux régents de 7 provinces du Royaume Champignon et a changé le roi des lieux en animal. La princesse observe la progression des frères Mario, et leurs pas les mènent inexorablement au huitième monde, fief de Bowser.

Système de jeu

Déroulement

Super Mario Bros. 3 est découpé en huit mondes, eux-mêmes divisés en niveaux. Le but ultime est d'atteindre le château du roi, et ainsi accéder à la forteresse volante d'un enfant de Bowser. Si le joueur échoue dans cette forteresse, elle se déplace sur la carte. La grande nouveauté, qui ensuite fera du chemin concerne l'apparition d'une carte où le joueur peut choisir sa propre voie, et donc instaurer une hiérarchie dans sa progression. Si un niveau le rebute, il peut donc revenir en arrière et changer de chemin.

L'autre nouveauté qui va de pair avec celle-ci, c'est l'utilisation d'objets sur ladite carte : les powers-up augmentant la puissance de Mario avant son entrée dans le niveau, permettant même de sauter un niveau si besoin est, redéfinit la logique du jeu.

Chaque monde possède en outre une ou deux forteresses, sorte de palais de mi-parcours gardé par un ennemi sordide, "Boum-Boum", qu'il faut écraser trois fois pour le vaincre. Battre Boom-Boom enclenche la destruction de la forteresse et l'ouverture d'une porte verrouillée qui servira de raccourci à celui qui perdra toutes ses vies et reviendra dans le monde après un Game Over.

La carte est aussi parcourue par des frères-marteaux vagabonds, qu'il faudra combattre pour progresser avec un power-up à la clef.

Enfin, en dehors de ces éléments, le joueur rencontrera des maisons de Toad, lui offrant des objets utilisables sur la carte ou encore des cases "Bonus as de pique" permettant de gagner des vies. De plus, tous les 80000 points marqués, un trèfle appraît sur la carte. C'est un jeu de patience où il faut faire des paires de cartes de même symbole (Champignon, fleur de feu...) pour gagner un objet, qui est le symbole des 2 cartes.

Généralités

Le jeu reprend les bases posées par Super Mario Bros. : le joueur dirige Mario, personnage qui peut courir et sauter, et connaît deux "formes" de base: petit (il est alors plus vulnérable), ou grand (en "Super Mario", il peut alors heurter un ennemi sans mourir).

Pour Super Mario Bros. 3, le gameplay de Super Mario Bros. a été considérablement amélioré. Ainsi, on retrouve les fameux blocs "?", les briques et les blocs cachés, mais le nombre de power-ups a été beaucoup augmenté. Outre le champignon changeant Mario en Super Mario, le personnage-étoile le rendant invincible et la fleur de feu le changeant en Mario de Feu, on trouvera une feuille changeant Mario en Mario raton-laveur, lui permettant après une brève course de s'élever dans les hauteurs, de donner des petits coups de queue aux ennemis et de descendre en planant légèrement, un costume de grenouille changeant Mario en Mario-Grenouille lui permettant une plus grande aisance sous l'eau, un costume "marteau" pour lui permettre de lancer des marteaux et un costume de tanuki, conférant à Mario le même pouvoir que la feuille mais lui permettant aussi de se changer temporairement en statue et devenir ainsi intouchable.

Le gameplay s'en trouve donc enrichi, Mario peut désormais aborder une situation d'une foule de manières différentes et les niveaux deviennent donc tout sauf linéaires. La possibilité de voler fait bien souvent s'étendre les niveaux vers le haut, et s'ils peuvent paraître pour beaucoup courts sur la longueur, ils ne le sont pas en considérant la hauteur et tous les bonus cachés.

Une des belles nouveautés du gameplay réside également dans la possibilité de saisir une carapace afin de l'amener où on le désire, ce qui pimente les parties, puisque de nombreux secrets et bonus sont à découvrir en les lançant à divers endroits.

Le jeu à deux a été lui aussi revu; Mario puis Luigi parcourent la carte l'un après l'autre, le joueur prendra la relève face à son compère qui a perdu une vie. Si les deux joueurs se rencontrent, il y a un duel, qui est en réalité un duel à la Mario Bros. Une notion de challenge apparaît dès lors entre les deux joueurs.

Développement

Le développement de Super Mario Bros. 3 a été assuré par Nintendo EAD et a duré plus de deux ans[5],[6]. Shigeru Miyamoto était à la tête des concepteurs et des programmeurs, avec lesquels il a travaillé de façon très proche pendant les phases initiale et finale du développement. Il encourageait une grande liberté dans l'échange d'idées à l'intérieur de l'équipe, et considérait que les idées intrigantes et originales étaient la clé du succès d'un jeu vidéo[5].

Le jeu a été conçu pour des joueurs de niveaux très variés. Les pièces bonus et les vies sont abondamment présentes dans les premiers mondes, tandis que les mondes suivants sont plus destinés aux joueurs expérimentés. Les développeurs ont par ailleurs ajouté de nouveaux power-ups qui donnent à Mario une apparence différente et lui confèrent de nouvelles capacités, les niveaux étant souvent conçus en fonction des capacités dont Mario peut se doter[7]. Il était initialement prévu que Mario puisse se changer en centaure, mais cette transformation a été abandonnée pour celle en raton-laveur qui permet à Mario de voler temporairement[5],[6]. En plus des ennemis tirés des épisodes précédents comme les Goombas et les Koopas Troopas, de nouveaux ennemis ont fait leur apparition dans Super Mario Bros. 3[6],[7]. Ces derniers ont en partie été inspirés par de véritables expériences vécues par Miyamoto et le reste de l'équipe. Par exemple, l'idée de Chomp (une tête de chien enchaînée) vient d'une mauvaise expérience qu'a eue Miyamoto avec un chien lorsqu'il était enfant[5]. Les enfants de Bowser ont chacun leurs propres apparence et personnalité ; en guise d'hommage à leurs efforts, Miyamoto s'est basé sur sept de ses programmeurs pour les concevoir[5],[6]. Les noms des Koopalings ont plus tard été changés pour ressembler à des noms de célébrités occidentales de la musique, telles que Ludwig van Beethoven ou Iggy Pop[6].

Critiques et ventes

Héritage

En 2011, Super Mario 3D Land reprend la feuille tanooki.

Adaptations

Super Mario Bros. 3 connaîtra trois adaptations après sa sortie; une première sur les cartouches Super Mario All-Stars et "Super Mario All-Stars + Super Mario World" en 1993 tous deux, où le jeu sera revu graphiquement à la hausse sans pour autant changer une seule donnée au jeu, ennemis ou pièges. Cette version graphiquement améliorée sera du reste adaptée dix ans plus tard sur Game Boy Advance sous le titre de "Super Mario Advance 4: Super Mario Bros. 3".

Sortie en 2003, Super Mario Advance 4 possède quelques nouveautés : la possibilité de jouer avec Luigi pour le premier joueur, qui saute plus haut et plus loin mais court moins vite, des niveaux inédits.

Notes et références

  1. Super Mario Bros. 3 Tech Info, GameSpot
  2. (fr)Dates de sortie sur Game Boy Advance
  3. Le Guinness des records 1995, page 100, colonne 2
  4. (en) Description du module MMC3
  5. a, b, c, d et e (en) « The Making of Super Mario Bros. 3 », dans Nintendo Power, no 10, janvier/février 1990, p. 20-23 
  6. a, b, c, d et e (en) IGN Top 100 Games 2007: 39 Super Mario Bros. 3, IGN, 2007. Consulté le 25 janvier 2009
  7. a et b (en) Rus McLaughlin, « The History of the Super Mario Bros. », IGN, 2007. Consulté le 26 janvier 2009


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Super Mario Bros. 3 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Super Mario Bros. — Super Mario Bros. Logo von Super Mario Bros. (NES) …   Deutsch Wikipedia

  • Super Mario Bros. 2 — Logo von Super Mario Bros. 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Super Mario Bros. 3 — Entwickler …   Deutsch Wikipedia

  • Super Mario Bros. 2 — Éditeur Nintendo Développeur Nintendo R D4 Concepteur Shigeru Miyamoto Date de sortie NES …   Wikipédia en Français

  • Super Mario Bros — Super Mario Bros.  Cet article concerne le jeu vidéo. Pour le film, voir Super Mario Bros. (film). Super Mario Bros …   Wikipédia en Français

  • Super mario bros — Super Mario Bros.  Cet article concerne le jeu vidéo. Pour le film, voir Super Mario Bros. (film). Super Mario Bros …   Wikipédia en Français

  • Super Mario Bros 2 — Super Mario Bros. 2 Cet article concerne la version occidentale de Super Mario Bros. 2. Pour obtenir des informations sur le deuxième opus de Super Mario Bros. sorti au Japon, allez à Super Mario Bros.: The Lost Levels. Super Mario Bros. 2… …   Wikipédia en Français

  • Super mario bros. 2 — Cet article concerne la version occidentale de Super Mario Bros. 2. Pour obtenir des informations sur le deuxième opus de Super Mario Bros. sorti au Japon, allez à Super Mario Bros.: The Lost Levels. Super Mario Bros. 2 Éditeur Nintendo… …   Wikipédia en Français

  • Super Mario Bros. — Super Mario Bros. Разработчик Nintendo Издатель Nintendo …   Википедия

  • Super Mario Bros. 3 — Обложка игры для NES. Изображён парящий Марио с ушами и хвостом енота эффект бонуса под названием «Super Leaf». Разработчик Nintendo …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.