Dakota Du Sud


Dakota Du Sud

Dakota du Sud

South Dakota
State of South Dakota
Dakota du Sud
Le drapeau du South Dakota. Le sceau du South Dakota.
Drapeau Sceau

Surnom principal : The Mount Rushmore State (officiel), The Sunshine State
En français : L'État du Mont Rushmore, L'État du soleil
Devise : Under God the people rule
En français : Sous Dieu, gouverne le peuple

Carte des États-Unis avec le South Dakota en rouge.
Carte des États-Unis avec le South Dakota en rouge.

Langue(s) officielles Anglais

Capitale Pierre
Ville la plus peuplée Sioux Falls

Superficie  Classé 17e
 – Superficie totale 199 905 km²
 – Largeur 340 km
 – Longueur 610 km
 – Superficie d'eau 3 173 km²
 – Pourcentage d'eau 1.6%
 – Superficie de terre 196 735 km²
 – Latitude 42°29'30" N à 45°56' N
 – Longitude 98°28'33" W à 104°03' W

Population  Classé 46e
 – Population totale (2000) 754 844 hab.
 – Densité 3.8 hab./km²

Élévation  
 – Point culminant Harney Peak
 – Altitude maximale 2 209 m
 – Altitude moyenne 670 m
 – Altitude minimale 295 m

Adhésion à l'Union  2 novembre 1889 (Classé 39e)

Gouverneur Mike Rounds (R)

Sénateur Tim Johnson (D)
John Thune (R)
Représentants Stéphanie Herseth (D)

Fuseau horaire UTC-7, UTC-6

Abréviations Abréviation postale : SD
Abréviation ISO : US-SD

Site web www.sd.gov

Le Dakota du Sud (en anglais : South Dakota [ˌsɑʊθ dəˈkoʊtə]) est un État du nord des États-Unis, bordé à l'ouest par le Wyoming et le Montana, au nord par le Dakota du Nord, à l'est par le Minnesota et l'Iowa et au sud par le Nebraska.

Sommaire

Histoire

Dakota du Sud

Les premiers habitants de l'actuel Dakota du Sud étaient des Amérindiens. Les Français et d'autres Européens rencontrèrent plusieurs peuples tels que les Omaha et les Arikaras (Rees) au XVIIe siècle. Mais au XVIIIe siècle, les peuples prédominants sont les Sioux (Dakota, Lakota et Nakota). En 1743, les frères La Vérendrye revendiquent les terres pour la France, l'incluant dans la grande Louisiane française. En 1803, les États-Unis achètent l'ensemble à Napoléon Bonaparte. En 1817, un poste de commerce des fourrures est implanté sur le site actuel de Fort Pierre. Au cours du XIXe siècle, plusieurs expéditions comme celle de Lewis et Clark et de Joseph Nicollet sillonnent la région. L'armée américaine achète Fort Pierre en 1855 mais l'abandonne l'année suivante pour Fort Randall plus au sud. Alors que la colonisation blanche s'étend, les tribus amérindiennes Yankton, Dakota et Sioux doivent signer un traité en 1858 par lequel ils cèdent le sud-est de l'actuel État.

Son territoire constitue la partie méridionale du Territoire du Dakota, qui fut dissout par une proposition de loi pour la création de plusieurs États[1] dont ceux du Dakota du Nord et du Dakota du Sud nommée l’Enabling Act of 1889[2] fut voté le 22 février 1889 sous la présidence de Grover Cleveland. Après le départ de ce dernier, il revint à son successeur, Benjamin Harrison, de signer la proclamation officielle admettant les Dakota du Nord et du Sud dans l'Union le 2 novembre 1889. Il est très difficile de savoir lequel du Dakota du Nord ou du Dakota du Sud a été intégré en premier puisque la signature a eu lieu le même jour. Le président Benjamin Harrison a toujours refusé d'indiquer l'ordre dans lequel il a signé les décrets. Cependant, la proclamation a été réalisée en premier pour le Dakota du Nord (en tant que premier par ordre alphabétique). Aussi est-il indiqué avant le Dakota du Sud par la plupart des sources. Mais, d'après des documents très rares, le décret concernant le Dakota du Nord aurait été signé avant celui concernant le Dakota du Sud.

Voir aussi : Sitting Bull, Crazy Horse, Wounded Knee. Le célèbre Wild Bill Hickock fut abattu dans le dos par Jack McCall lorsqu'il jouait au poker dans un saloon de Deadwood.

Géographie

Géographie physique

L'État peut être divisé en trois régions :

  • Les Dissected Till Plains, dans le sud-est de l'État, sont drainées par de nombreux ruisseaux.
  • Les grandes plaines, couvrant la majeure partie de l'État, avec Les Prairie Hills (autrefois appelées « Coteaux des Prairies » par des commerçants français), bordées par la rivière Minnesota et par la rivière James, cette zone est légèrement vallonnée.

Le Missouri, le plus grand affluent du Mississippi traverse l'État du nord au sud ; il est coupé par des barrages, parmi lesquels le barrage Oahe retient le quatrième réservoir artificiel des États-Unis.

Géographie humaine

D'une surface de 199 730 km² et peuplé de 796 000 habitants en 2008, le Dakota du Sud est l'un des États les moins densément peuplés du pays. Pierre, la capitale du Dakota du Sud, est la seconde plus petite capitale d'État.

Les autres villes sont :

Politique

Le Dakota du Sud est un État conservateur et républicain. Les sept dernières élections de gouverneur ont été gagnées par des républicains qui dominent également le parlement de l'État depuis 30 ans (à l'exception d'un bref intermède). C'est aussi l'un des États où les opposants à l'avortement sont les plus nombreux et les plus influents des États-Unis.

Lors des deux dernières élections présidentielles, les habitants du Dakota du Sud ont plébiscité le candidat républicain George W. Bush avec 60 % des voix contre 37,5% à Al Gore en 2000 puis 60 % des voix contre 38,5 % à John Kerry en 2004. En 2008, c'est encore le candidat républicain, John McCain, qui obtient les 3 Grands électeurs. Les victoires démocrates à l'élection présidentielle dans cet État sont très rares : la dernière remonte à 1964.

Pièce de monnaie représentant le Dakota du Sud

Depuis 2003, le gouverneur du Dakota du Sud est le républicain Mike Rounds.

En 2005, la plupart des postes élus de l'exécutif sont détenus par des républicains.

Au niveau local, durant la législature 2007-2008, les deux chambres sont dominées largement par les républicains (50 républicains contre 20 démocrates à la chambre des représentants du Dakota du Sud et 20 sénateurs républicains contre 15 démocrates au sénat).

Au niveau national, les sénateurs de l'État sont le démocrate Tim Johnson et le républicain John Thune, lequel a défait en novembre 2004 le leader de la minorité démocrate au Sénat, Tom Daschle. À la chambre des représentants, l'unique élu de l'État est la démocrate Stéphanie Herseth.

Avortement

Le 4 mars 2006, le gouverneur promulgua une loi, votée par la législature de l'État, interdisant la quasi-totalité des avortements. Le Dakota du Sud est ainsi le premier État rouvrant le débat sur l'interruption volontaire de grossesse, 33 ans après sa légalisation par la Cour suprême, en 1973. Le texte prévoyait cinq ans de prison pour le médecin[réf. nécessaire], sauf s'il s'agissait de sauver la vie de la mère. Aucune exception autre n'était tolérée, y compris en cas de viol ou d'inceste[réf. nécessaire]. Dans la réserve indienne de Pine Ridge, Cecilia Fire Thunder est démise de sa fonction de présidente de la tribu Oglala pour avoir lancé un projet de clinique de planning familial sur le territoire de la réserve, sur lequel les lois du Dakota du Sud ne sont pas appliquées ; peu après l'avoir destituée, le conseil tribal a institué l'interdiction de l'avortement dans la réserve.

L'interdiction de l'IVG au Dakota du Sud devait entrer en vigueur le 1er juillet 2006. Elle a dans un premier temps été suspendue par des recours en justice menés par le planning familial. En novembre 2006, les électeurs rejetèrent par référendum la loi par environ 55 % des votants[3]. Plusieurs autres États (Mississippi, Géorgie, Ohio, Caroline-du-Sud, Tennesse et Indiana) préparent également des textes restreignant très fortement l'avortement[réf. nécessaire].

En novembre 2008, les électeurs devaient se prononcer sur une loi interdisant l’avortement, excepté en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la santé physique de la mère[4] : elle a été finalement rejetée et le droit à l'avortement a été préservé[5].

Économie

Le PIB de l'État est de 32,3 milliards de dollars, soit 26 894 $ par habitant en 2004 (13,08 % en dessous de la moyenne nationale). 13,2 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Au mois de juillet 2007, le taux de chômage était de 3 %, le cinquième taux le plus faible des États-Unis[6].

Bien que l'industrie ait connu un récent sursaut, le secteur des services représente la part la plus large de l'économie. La base militaire d'Ellsworth représente le second employeur de l'État[7].

L'agriculture représente une autre grande partie de l'économie. Les principales productions sont la viande d'agneau, de bœuf, de porc et de volaille, le blé, le maïs, la laine, le soja, l'avoine, la luzerne, l'orge, le colza et le tournesol. La production d'éthanol et la transformation de la viande ont aussi un gros impact sur l'économie de la région.

Le tourisme est un autre secteur notable de l'économie, il fournirait plus de 33 000 emplois et rapporterait plus de 2 milliards de dollars à l'État[8].

Les jeunes diplômés fuient le Dakota du Sud pour trouver un emploi.

Culture

Une réunion de motards en Harley-Davidson a lieu tous les ans au mois d'août à Sturgis dans le nord-ouest de l'État. Cet événement rassemble 500 000 personnes venant de tout le pays assister au Sturgis Motorcycle Rally.

Religion

Statistiques religieuses [9]:

Les communautés luthériennes (constituées par les immigrants scandinaves) et catholiques dominent le paysage religieux du Dakota du Sud.

Voir aussi

Notes

  1. Les États du Montana et de Washington furent créés aussi par cette loi.
  2. Enabling Act
  3. Bureau Audiovisuel Francophone, « Echec du référendum anti-avortement au Dakota du Sud », du 08/11/2006, Lire en ligne| ; 7 sur 7, « L'interdiction de l'avortement rejetée dans le Dakota du Sud », 08/11/2006, Lire en ligne
  4. Synthèse de presse bioéthique du vendredi 02/05/08[1]
  5. (en) National ballot questions, Boston.com. Consulté le 5 novembre 2008
  6. BEA: News Release: Gross Domestic Product (GDP) by State
  7. MPR: South Dakota's Ellsworth AFB to stay open
  8. Fast Facts About the South Dakota Tourism Industry - South Dakota Office of Tourism
  9. American religious identification survey

Liens internes

Liens externes

Wiktprintable without text.svg

Voir « Dakota du Sud » sur le Wiktionnaire.


Flag of South Dakota
État du Dakota du Sud
Comtés • Villes • Parcs d’État  
Gouverneurs • Personnalités politiques 
Législature du Dakota du Sud • Chambre des représentants du Dakota du Sud • Sénat du Dakota du Sud 
Cours d’eau du Dakota du Sud 
Flag of South Dakota


  • Portail du Dakota du Sud Portail du Dakota du Sud

Ce document provient de « Dakota du Sud ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dakota Du Sud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dakota-du-Sud — South Dakota State of South Dakota Dakota du Sud …   Wikipédia en Français

  • Dakota du sud — South Dakota State of South Dakota Dakota du Sud …   Wikipédia en Français

  • Dakota du Sud — 44° 30′ N 100° 00′ W / 44.5, 100 …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Dakota du Sud — L histoire du Dakota du Sud décrit l histoire de l État américain du Dakota du Sud sur plusieurs millénaires, depuis ses premiers habitants jusqu aux événements récents. Sommaire 1 Premiers habitants 1.1 Les Arikara 1.2 Les Sioux …   Wikipédia en Français

  • Pierre (Dakota du Sud) — Pour les articles homonymes, voir Pierre. 44° 22′ 05″ N 100° 20′ 11″ W …   Wikipédia en Français

  • Sturgis (Dakota du Sud) — Pour les articles homonymes, voir Sturgis. 44° 24′ 37″ N 103° 31′ 07″ W …   Wikipédia en Français

  • De Smet (Dakota du Sud) — Pour les articles homonymes, voir De Smet. De Smet …   Wikipédia en Français

  • Drapeau du Dakota du Sud — Utilisation Proportions 3:5 Adoption 9 novembre  …   Wikipédia en Français

  • Liste des gouverneurs du Dakota du Sud — Gouverneur du Dakota du Sud (en) Governor of South Dakota …   Wikipédia en Français

  • Législature du Dakota du Sud — Le Capitole du Dakota du Sud à Pierre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.