Festival De Woodstock


Festival De Woodstock

Festival de Woodstock

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woodstock.
Woodstock Music and Art Fair Woodstock
Photo de la foule au premier jour du festival
Photo de la foule au premier jour du festival

Genre Rock et Musique folk principalement, Blues rock, Folk rock, Jazz-rock fusion, Hard rock, latin rock, Rock psychédélique.
Lieu Bethel, États-Unis États-Unis
Coordonnées
géographiques
41° 42′ 05″ Nord
       74° 52′ 49″ Ouest
/ 41.701389, -74.880278
Période Festival original du 15 août 1969 au 18 août 1969
Réédition de 1994
Réédition de 1999
Date de création 1969
Fondateurs Michael Lang, John Roberts, Joel Rosenman, Artie Kornfeld

Le Festival de Woodstock (Woodstock Music and Art Fair, ou Woodstock) est un festival de musique et un rassemblement emblématique de la culture hippie des années 1960. Il eut lieu à Bethel sur les terres du fermier Max Yasgur aux États-Unis, à une soixantaine de kilomètres de Woodstock dans l'État de New York.

Organisé pour se dérouler du 15 au 17 août 1969, et accueillir 50 000 spectateurs, il en accueillit finalement plus de 450 000, et se poursuivit un jour de plus, soit jusqu'au 18 août 1969 au matin.

Le festival accueillit les concerts de 32 groupes et solistes de musiques folk, rock, soul et blues. Le budget de rémunération des artistes atteignit au total 200 000 dollars. C'est un des plus grands moments de l'histoire de la musique populaire et a été classé parmi les « 50 Moments qui ont changé l'histoire du Rock and Roll [1]. »

L'événement a été immortalisé par le film de Michael Wadleigh[2], les photos d'Elliot Landy, l'album tiré du film et enfin la chanson de Joni Mitchell "Woodstock" qui commémore ces journées et qui est reprise par Crosby, Stills, Nash and Young.

Des morceaux joués à Woodstock deviendront légendaire : le Star Spangled Banner revisité par Jimi Hendrix dans une solo ou il immortalise des bombardement de B-52 pendant la guerre du Vietnam, le Soul Sacrifice de Santana avec une solo épique de batterie, le Fish Cheer/I-Feel-Like-I'm-Fixing-To-Die-Rag de Country Joe McDonald avec la phrase légendaire : "Give Me A F! Give Me A U! Give Me A C! Give Me A K!", I'm Going Home de Ten Years After, où le guitariste Alvin Lee essait de trouver un titre de guitariste le plus rapide, le With A Little Help From My Friends des Beatles repris par Joe Cocker et le Freedom chanté par Richie Havens

Sommaire

Genèse

Ce festival est né d'une idée commerciale. Michael Lang, jeune hippie ayant auparavant organisé le Miami Pop festival, qui a réuni 400 000 personnes, voulait tirer de la recette d'un nouveau festival, les fonds suffisants à l'achat de son propre studio d'enregistrement, Media Sounds. Ce studio se trouvait à Woodstock, où ont vécu de nombreuses stars comme The Band et Tim Hardin. Aidé de son voisin le chanteur et parolier Artie Kornfeld, alors vice-président de Capitol Records (aujourd'hui Laurie Records), il convainc deux jeunes entrepreneurs de la ville de New York, avec lesquels il fonde Woodstock Ventures, d'investir avec lui. John Roberts et Joel Rosenman, alors âgés de 24 ans, avaient diffusé dans le Wall Street Journal et le New York Times l'annonce suivante : « Jeunes hommes avec un capital illimité cherchent des occasions d'investissement intéressantes et des propositions d'affaire »[3].

La manifestation devait initialement avoir lieu à Wallkill, à 50 kilomètres au sud de Woodstock[4]. La population de ce village refusa ce festival chez eux. Le fermier Yasgur Max (né en 1919 et mort en 1973) leur loua finalement son domaine, White Lake à Bethel, un terrain de 243 hectares, pour 50 000 dollars : (suite à un procès intenté par ses voisins, ce dernier fut condamné à leur reverser 35 000 dollars de dommages et intérêts pour les dégâts causés par les visiteurs).

Toutefois, l'appellation de « Woodstock » est conservée[5]. Le nom complet du festival est The Woodstock Music and Art Fair. Il devait officiellement se tenir en hommage à Bob Dylan, mais celui-ci étant alors à Bearsville, son nom fut retiré du haut de l'affiche.

Le festival

Richie Havens, festival de Woodstock (15/08/1969)
« Trois jours de paix et de musique. Des centaines d'hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l'air pur ».

Cette publicité ne prévoyait ni le nombre de spectateurs (évalué à 450 000[6]), ni les embouteillages colossaux qui en découlèrent, ni la pluie, ni la boue. La programmation en fut perturbée : Richie Havens ouvrit le festival à la place du groupe Sweetwater, bloqué dans la circulation ; les artistes qui ne pouvaient accéder au site y furent finalement amenés en hélicoptère de l'US Army. Ceux-ci furent également utilisés pour pourvoir aux besoins de la foule en eau, nourriture et médicaments.

À la fin de la première journée, quand les barrières qui délimitaient le site eurent disparu, les organisateurs décidèrent d'en rendre l'accès gratuit[7]. « From now on, this is a free concert ! »

Les plus grands noms de la scène rock sont présents[8]. Pour certains artistes comme Joe Cocker, Woodstock sera un accélérateur de carrière. Jimi Hendrix clôt le festival à l'aube du lundi 18 août : il ne reste que 30 000 spectateurs.

Après le festival

Le festival fut à la fois un des points culminants de la contre-culture des années 1960 et de la culture hippie et la fin du flower power.

La région fut peu après déclarée zone sinistrée mais aucune violence ne fut cependant rapportée .

Trois décès (une overdose, une appendicite mal soignée et un accident de tracteur) et deux naissances eurent lieu pendant l'événement, qui causa en outre le plus important embouteillage de l'histoire des États-Unis.

Dans un premier temps, et en raison du nombre important de personnes qui entrèrent gratuitement, le festival fit perdre énormément d'argent à ses organisateurs mais, suite aux ventes des enregistrements du festival (audio et vidéo), ils devinrent bénéficiaires. En effet, si Woodstock est le point important de la contre-culture et de l' "anti-capitalisme" pacifiste, les organisateurs durent revendre les droits à la Warner pour régler leurs dettes.

« Si Woodstock est devenu une légende, et est resté aussi présent dans l'imaginaire collectif mondial, c'est bien parce qu'il est non seulement un événement musical, mais aussi un événement historique[9] »

Le public du festival de Woodstock (1969)

Enregistrements

Le festival donna lieu, en 1970, à un film documentaire, réalisé par Michael Wadleigh assisté de Martin Scorsese, qui participa également au montage.

Il y eut également un triple album (Woodstock) édité à l'occasion (réédité en double CD) ainsi qu'un double album (Woodstock Two) (réédité en double CD). Pour les 25 ans du festival, un quadruple album (en CD) fut édité, avec un certain nombre d'inédits.

En plus de l'édition de 1969, deux autres éditions du festival se sont tenues en 1994 (à l'occasion des 25 ans du premier festival) et en 1999 (à l'occasion des 30 ans du premier festival).

Programmation

Article détaillé : Chansons jouées à Woodstock.

Notes et références

  1. Woodstock in 1969, 24-06-2004
  2.  Oscar du meilleur documentaire en 1970
  3. Y. Delmas, C. Gancel, Protest Song, p. 269
  4. La ville de Woodstock était très fréquentée par les artistes, comme Bob Dylan (qui ne participa pas à l'édition de 1969).
  5. ibid, p. 270
  6. ibid, p. 269
  7. (en)http://www.lehigh.edu/~ineng/jac/jac-history.htm
  8. à quelques exceptions près: les Rolling Stones, les Doors à cause du procès de Jim Morrison à Miami, Iron Butterfly bloqué à l'aéroport
  9. Pascal Cordereix , Woodstock 40 ans après, in Chroniques n° 49, mai-août 2009

Voir aussi

Commons-logo.svg

Ressources

  • Yves Delmas, Charles Gancel. Protest Song : la chanson contestataire dans l'Amérique des Sixties, Textuel Musik, 2005, (ISBN 2845971346)
  • www.lehigh.edu

Liens externes

  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail du rock Portail du rock

Ce document provient de « Festival de Woodstock ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Festival De Woodstock de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Festival de Woodstock — Woodstock Localización White Lake, NY. Fecha programado: 15–17 de agosto de 1969, pero se alargó hasta el 18 de agosto. Géneros musicales Rock …   Wikipedia Español

  • Festival de woodstock — Pour les articles homonymes, voir Woodstock. Woodstock Music and Art Fair Woodstock …   Wikipédia en Français

  • Festival de Woodstock — Pour les articles homonymes, voir Woodstock. Woodstock Music and Art Fair Woodstock …   Wikipédia en Français

  • Festival de Woodstock — El festival de música y arte de Woodstock fue uno de los festivales de rock más fomosos de la historia. Tuvo lugar en una granja de Bethel, Nueva York, los días 15, 16 y 17 de agosto de 1969. El festival tiene el nombre de Woodstock porque… …   Enciclopedia Universal

  • Festival de Woodstock (1969) — Festival de Woodstock Pour les articles homonymes, voir Woodstock. Woodstock Music and Art Fair Woodstock …   Wikipédia en Français

  • Festival De Woodstock (1994) — Woodstock 94 est un festival de rock qui fut programmé et mis en place pour fêter les 25 ans du festival alternatif de Woodstock en 1969. Ce festival eut pour légende « 3 More Days of Peace Music » (3 jours de plus de paix et de… …   Wikipédia en Français

  • Festival de woodstock (1994) — Woodstock 94 est un festival de rock qui fut programmé et mis en place pour fêter les 25 ans du festival alternatif de Woodstock en 1969. Ce festival eut pour légende « 3 More Days of Peace Music » (3 jours de plus de paix et de… …   Wikipédia en Français

  • Festival de Woodstock (1994) — Woodstock 94 est un festival de rock qui fut programmé et mis en place pour fêter les 25 ans du festival alternatif de Woodstock en 1969. Ce festival eut pour légende « 3 More Days of Peace Music » (3 jours de plus de paix et de… …   Wikipédia en Français

  • Woodstock Festival 1969 — Festival de Woodstock Pour les articles homonymes, voir Woodstock. Woodstock Music and Art Fair Woodstock …   Wikipédia en Français

  • Woodstock Music and Art Festival — Festival de Woodstock Pour les articles homonymes, voir Woodstock. Woodstock Music and Art Fair Woodstock …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.