Jean-Claude Gaudin


Jean-Claude Gaudin
Jean-Claude Gaudin
Jean Claude Gaudin 1 JD022008.jpg
Jean-Claude Gaudin, en 2008.

Mandats
Président du groupe UMP au Sénat
Actuellement en fonction
Depuis le 8 mars 2011
Prédécesseur Gérard Longuet
Maire de Marseille
Actuellement en fonction
Depuis le 25 juin 1995
Prédécesseur Robert Vigouroux
Président du Comité de liaison de la majorité présidentielle
Actuellement en fonction
Depuis le 30 juin 2009
Prédécesseur fonction crée
Sénateur des Bouches-du-Rhône
Actuellement en fonction
Depuis le 1er octobre 1998
2 octobre 19897 décembre 1995
Vice-président du Sénat
6 octobre 199828 mars 2011
Président Christian Poncelet
Gérard Larcher
Ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ville et de l'Intégration
7 novembre 19952 juin 1997
Président Jacques Chirac
Gouvernement Alain Juppé II
Prédécesseur Bernard Pons (Aménagement du territoire)
Éric Raoult (Intégration)
Successeur Dominique Voynet (Aménagement du territoire)
Martine Aubry (Ville et Intégration)
Président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
19861998
Prédécesseur Michel Pezet
Successeur Michel Vauzelle
Député de la 2e circonscription des Bouches-du-Rhône
Député des seules Bouches-du-Rhône de 1986 à 1988
3 avril 19782 octobre 1989
Prédécesseur Charles-Émile Loo
Successeur Jean-François Mattei
Biographie
Date de naissance 8 octobre 1939 (1939-10-08) (72 ans)
Lieu de naissance Marseille (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique CNIP
FNRI
UDF-PR
UMP
Profession Professeur d'histoire-géographie

Jean-Claude Gaudin, né le 8 octobre 1939 à Marseille (quartier de Mazargues), est un homme politique français, maire de Marseille, sénateur des Bouches-du-Rhône et président du groupe UMP au Sénat.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Professeur d'histoire et de géographie, il enseigne pendant plus de 15 ans au collège et lycée Saint-Joseph-les-Maristes à Marseille. Il participe très jeune à la vie politique. En 1965, il est élu du Centre national des indépendants et paysans sur la liste socialo-centriste menée par Gaston Defferre, contre la liste Gaulliste UNR. Il est alors le benjamin du conseil municipal de Marseille. réélu en 1971.

Après le Congrès d'Épinay du Parti socialiste, en 1971, François Mitterrand impose aux socialistes de rompre toute union avec les centristes au sein des collectivités locales et impose l'union avec le Parti communiste.

Jean-Claude Gaudin adhère, en 1973, aux Républicains Indépendants et participe, l'année suivante, à la campagne présidentielle de Valéry Giscard d'Estaing.

1978 – l'Assemblée nationale

Candidat UDF en mars 1978 dans la 2ème circonscription des Bouches-du-Rhône, il bat, le député sortant, le socialiste Charles-Émile Loo, avec 53,7 % des suffrages exprimés.

En juin 1981, Jean-Claude Gaudin est réélu. Il devient président du groupe UDF à l'Assemblée Nationale.

Aux Municipales de 1983 à Marseille, il conduit la liste de l'opposition contre Gaston Defferre, alors ministre de l'Intérieur. Il est battu par Gaston Defferre, bien que celui-ci obtienne 2 497 voix de moins que lui. En tant que ministre de l'Intérieur, Gaston Defferre venait de modifier le mode de scrutin dans les villes de Paris, Lyon et Marseille : l'élection se fait dans chaque arrondissement pour les deux premières villes, et Marseille bénéficiait d'un découpage en secteurs adapté au maire sortant. Ce découpage a été modifié après sa mort.

1986 – la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur

En 1986, Jean-Claude Gaudin conduit dans les Bouches-du-Rhône les listes UDF aux législatives et aux régionales. Le 25 avril 1986, il devient président du premier conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur élu au suffrage universel direct. Il conduit notamment une politique de construction et de réhabilitation des lycées de la région. Il gère le conseil régional avec le Front national qui compte plusieurs vice-présidents.

En 1988, après la dissolution de l'Assemblée nationale, Jean-Claude Gaudin passe, au niveau départemental, des accords de désistement réciproque avec le Front national. Il est réélu député dans la 2ème circonscription de Marseille, avec 60,63 % des suffrages exprimés. Cet accord permet à la droite de sauver des sièges de députés, mais salit la réputation de Jean-Claude Gaudin.

Il est de nouveau président du Groupe UDF à l'Assemblée nationale.

En mars 1989, Jean-Claude Gaudin se présente pour la deuxième fois à la mairie de Marseille, mais il échoue face à Robert Vigouroux. Il ne réussit pas à sauver la mairie de secteur (VIe & VIIIe arrondissement) dont il était maire.

1989 – le Sénat

En septembre 1989, il devient sénateur des Bouches-du-Rhône.

En 1991, les partis de droite condamnent officiellement toute alliance, nationale ou locale, avec le Front national. Jean-Claude Gaudin ira même jusqu'à soutenir en 1993, au second tour, le député sortant, le communiste Guy Hermier face au candidat du Front national.

En 1992, le renouvellement du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur provoque une élection particulièrement médiatisée : Jean-Claude Gaudin affronte Bernard Tapie et Jean-Marie Le Pen. Il est réélu président du conseil régional le 27 mars 1992.

Le 8 mars 2011 il est élu à la tête du groupe UMP au Sénat.

1995 – la mairie de Marseille

En 1995, Jean-Claude Gaudin devient maire de Marseille après avoir passé un accord avec le RPR et conduit une liste d'union UDF-RPR. Le responsable départemental du RPR, Renaud Muselier, devient alors premier adjoint au maire.

En septembre 1995, les sénateurs Républicains et Indépendants l'élisent président de leur groupe au Sénat.

Le 7 novembre 1995, Jean-Claude Gaudin devient ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ville et de l'Intégration.Par la loi du 14 novembre 1996 relative à la mise en œuvre du pacte de relance pour la ville, il crée les Zones urbaines sensibles (ZUS), formalisant juridiquement la notion de « quartiers en difficulté ». En juin 1997, avec la dissolution de l'Assemblée nationale, il cesse ses fonctions ministérielles.

Il retrouve le Sénat lors des élections de 1998 et en devient le vice-président le 6 octobre.

Le 15 septembre 2000 il devient président de la nouvelle Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Elle compte 18 communes et 980 000 habitants, c'est la troisième communauté urbaine de France après Lyon et Lille. En 2001, il est réélu maire de Marseille.

Du 25 octobre 2002 au 24 octobre 2003, Jean-Claude Gaudin préside l'Association des communautés urbaines de France. Il est l'un des premiers dirigeants de la majorité à soutenir Nicolas Sarkozy dans la course à l'élection présidentielle, en 2004[1].

Le 16 mars 2008, il est réélu de justesse maire de Marseille pour la troisième fois consécutive en battant au second tour le socialiste Jean-Noël Guérini, avec 50,42% des voix; la droite perd le premier secteur de la ville (où Patrick Mennucci bat Jean Roatta); la majorité de Jean-Claude Gaudin se trouve ainsi réduite à 51 sièges au lieu de 61. Le 17 avril suivant, Renaud Muselier est battu par le socialiste Eugène Caselli lors de l'élection à la présidence de la Communauté urbaine ; étant le maire de la ville-centre, Jean-Claude Gaudin en devient vice-président à partir du 31 mai 2008.

Détail des fonctions et mandats

Fonctions ministérielles

Fonctions parlementaires

Mandats locaux

Fonctions politiques

Décorations

Distinctions

Notes et références

  1. « Gaudin se lâche », Le Point, no 1995, 9 décembre 2010, p. 58.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Précédé par Jean-Claude Gaudin Suivi par
Alain Juppé
Président de l'UMP
intérim
2004
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
Président de l'UMP
intérim
2007
Direction collégiale
-
Président de la Commission nationale d'investiture
depuis 2007
en fonction
Précédé par Jean-Claude Gaudin Suivi par
Robert Vigouroux
Blason Marseille.svg Maire de Marseille Blason Marseille.svg
depuis 1995
en fonction



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Claude Gaudin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-claude gaudin — Maire de Marseille Actuellement en fonction Depuis le juin  …   Wikipédia en Français

  • Jean Claude Gaudin — Maire de Marseille Actuellement en fonction Depuis le juin  …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Gaudin — (born October 8, 1939 [ [http://www.senat.fr/senfic/gaudin jean claude89029v.html CV at Senate website] fr icon.] ) is a French politician. He has been Mayor of Marseille since 1995 and Vice President of the Senate since 1998; additionally, he… …   Wikipedia

  • Jean-Claude Gaudin — Jean Claude Gaudin, während einer Wahlveranstaltung 2008 Jean Claude Gaudin (* 8. Oktober 1939 in Marseille, Stadtbezirk Mazargues) ist ein französischer Politiker, sowie Senator des Départements Bouches du Rhône, Bürgermeister von Marseille und… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Claude Gaudin — (Marsella 8 de octubre de 1939) es un político francés, actualmente senador de Bouches du Rhône, alcalde de Marsella, reelegido en 2008. Jean Claude Gaudin es, de profesión, profesor de historia y de geografía (durante más de 15 años) empezó su… …   Wikipedia Español

  • Jean-Claude Frécon — Mandats Sénateur de la Loire Actuellement en fonction Depuis le 1er octobre 2001 ( …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Merceron — Parlementaire français Date de naissance 12 janvier 1942 (1942 01 12) (69 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 26 décembre 2004 Circonscription Vendé …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Peyronnet — Parlementaire français Date de naissance 17 novembre 1940 (1940 11 17) (70 ans) Mandat Sénateur Début du mandat septembre 1995 Circonscription Hau …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Requier — Jean Claude Requier, né le 4 octobre 1947, est un homme politique français. Retraité de l enseignement, il est élu sénateur du Lot le 25 septembre 2011. Il est également maire de Martel depuis 1987 et conseiller général du… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Carle — Pour les articles homonymes, voir Carle. Jean Claude Carle Mandats …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.