Bobcats de Charlotte


Bobcats de Charlotte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bobcat (homonymie).
Bobcats de Charlotte Basketball pictogram.svg
Logo du club
Généralités
Date de fondation 2003
Couleurs orange, bleu, noir et gris
Salle Time Warner Cable Arena
(19 026 places)
Siège Charlotte
Manager Rod Higgins
Entraîneur Paul Silas

Les Bobcats de Charlotte (Charlotte Bobcats en anglais) sont une franchise de basket-ball évoluant en Division Sud-Est étant en Conférence Est de la NBA, basée à Charlotte en Caroline du Nord. Les Bobcats ont été fondés en 2004 comme étant une équipe d'expansion. Cela deux saisons après que l'équipe précédente de Charlotte en NBA, les Hornets de Charlotte, fut relocalisée à la Nouvelle-Orléans et renommée les Hornets de la Nouvelle-Orléans.

Sommaire

Historique de la franchise

Portrait d’un lynx roux (Bobcat en anglais).

Fondée le 10 janvier 2003, les Bobcats constituent la première franchise d'une ligue majeure américaine à être détenue majoritairement par un actionnaire afro-américain, Robert L. Johnson. Ce dernier est à l'origine du nom du club puisqu'on le surnomme « a cat named Bob » (Bob est le diminutif couramment utilisé pour Robert). La mascotte de l'équipe est quant à elle dénommée Rufus Lynx (nom scientifique du bobcat). Les Bobcats ne sont pas la première franchise implantée à Charlotte : les Hornets y ont évolué entre 1988 et 2002.

Pour donner naissance au premier effectif des Bobcats, une expansion draft a lieu le 22 juin 2004. Chacune des 29 autres franchises de la NBA peut protéger jusqu'à 8 joueurs, en laissant au minimum un joueur disponible. Les Bobcats ont le droit de sélectionner un joueur par équipe. Bernie Bickerstaff, general manager, a ainsi repêché 19 joueurs en suivant la politique fixée par le club, c'est-à-dire de privilégier des jeunes prometteurs avec des contrats de faible durée et peu élevés. C'est ainsi que des vétérans confirmés aux contrats encombrants comme Scottie Pippen, Allan Houston ou Jerry Stackhouse n'ont pas été choisis bien que laissés libres par leurs équipes respectives. Les expérimentés Steve Smith et Brevin Knight sont recrutés durant l'intersaison pour des contrats de courte durée afin d'encadrer les jeunes. Le noyau dur de l'équipe est alors notamment composé de Gerald Wallace, Jason Kapono (parti depuis au Heat de Miami puis maintenant aux Raptors de Toronto) et du second choix de la draft 2004, Emeka Okafor (parti depuis aux Hornets de La Nouvelle Orléans).

Le premier match de l'histoire de la franchise a lieu le 4 novembre 2004. Il se solde par une défaite face aux Wizards de Washington ; mais la première victoire ne se fait pas attendre. En effet, les Bobcats battent le Magic d'Orlando 111 à 100 dès le match suivant, grâce notamment aux 20 points et 10 rebonds de la révélation slovène Primoz Brezec. Le 23 novembre 2004, ils deviennent la première équipe débutante à battre le champion en titre depuis 1971, année où les Braves de Buffalo et les Trail Blazers de Portland ont battu les Knicks de New York. Les Bobcats battent une nouvelle fois Détroit lors du dernier match de la saison régulière, sans enjeu pour les Pistons, assurés de finir seconds de la Conférence Est.

Le club termine sa première saison sur un bilan satisfaisant de 18 victoires pour 64 défaites, à égalité avec les Hornets, tous deux laissant la dernière place de la ligue à Atlanta. Emeka Okafor, qui mène l'équipe aux points et aux rebonds, est nommé meilleur débutant de l'année. Avec le cinquième et le treizième choix de la draft, les Bobcats sélectionnent deux joueurs issus de North Carolina, et récemment auréolés du titre de champion NCAA : le meneur Raymond Felton et l'intérieur Sean May.

Malgré l'absence d'Okafor durant près de 60 rencontres et un meilleur marqueur à seulement 15,4 points par match, les Bobcats sont sur une pente ascendante. Charlotte a remporté 26 matchs pour 56 défaites soit 8 victoires de plus que lors de la première saison. Lors de la draft 2006 avec le troisième choix, les Bobcats sélectionnent Adam Morrison, shooteur prometteur.

En juin 2006, Michael Jordan prend des parts dans le capital de la franchise, devenant l'un des trois principaux actionnaires du club avec Robert L. Johnson et le rappeur Nelly.

En 2007, les Bobcats obtiennent le huitième choix à la draft. Ils sélectionnent Brandan Wright, qu'ils échangent immédiatement contre Jason Richardson et les droits de Jermareo Davidson des Warriors de Golden State. Le lendemain, les Bobcats licencient le meneur de jeu Brevin Knight.

Le 18 mars 2010, Michael Jordan devient le propriétaire des Bobcats. C'est le premier ancien joueur a devenir propriétaire d'une franchise.

Lors de la saison 2009-2010, Charlotte obtient la première qualification en play-off de son histoire mais se fait éliminer sèchement par le Magic d'Orlando (4-0) lors du premier tour.

La franchise commence très mal la saison 2010-2011 et Larry Brown démissionne. Il est remplacé par Paul Silas.

Effectif

Bobcats de Charlotte
Effectif actuel
Entraîneur : Paul Silas
Meneur 14 Drapeau des États-Unis D. J. Augustin (Texas)
Pivot 54 Drapeau des États-Unis Kwame Brown (Glynn Academy High School)
Arrière 33 Drapeau des États-Unis Matt Carroll (Notre Dame)
Ailier 44 Drapeau des États-Unis Dante Cunningham (Villanova)
Ailier fort / Ailier 32 Drapeau de la France Boris Diaw (Pau-Orthez (France) )
Pivot 7 Drapeau : Sénégal DeSagana Diop (Oak Hill Academy, Virginie)
Arrière / Ailier 15 Drapeau des États-Unis Gerald Henderson (Duke)
Ailier - Drapeau des États-Unis Corey Maggette (Duke)
Ailier fort 5 Drapeau des États-Unis Dominic McGuire (Fresno State)
Ailier fort / Ailier 21 Drapeau des États-Unis Eduardo Najera (Oklahoma)
Pivot 10 Drapeau des États-Unis Joel Przybilla (Minnesota)
Meneur 1 Drapeau des États-Unis Kemba Walker (Connecticut)
Arrière 41 Drapeau des États-Unis Garrett Temple (LSU)
Ailier fort 12 Drapeau des États-Unis Tyrus Thomas (LSU)
Ailier fort 8 Drapeau des États-Unis D. J. White (Indiana)
(C) - Capitaine (AL) - Agent libre (R) - Rookie (ou recrue)


Meilleurs marqueurs de l'Histoire de la franchise

Place Nom du joueur Pays Points
1er Gerald Wallace Drapeau des États-Unis États-Unis 7 437
2e Raymond Felton Drapeau des États-Unis États-Unis 5 311
3e Emeka Okafor Drapeau des États-Unis États-Unis 4 630
4e Matt Carroll * Drapeau des États-Unis États-Unis 2 781
5e Stephen Jackson Drapeau des États-Unis États-Unis 2 758
6e Boris Diaw * Drapeau de France France 2 738
7e D.J. Augustin * Drapeau des États-Unis États-Unis 2 536
8e Primoz Brezec Drapeau de Slovénie Slovénie 2 245
9e Jason Richardson Drapeau des États-Unis États-Unis 2 050
10e Brevin Knight Drapeau des États-Unis États-Unis 1 945
Dernière mise à jour : le 18 juin 2011

(*) : Joueurs évoluant toujours dans la franchise

Records

Mise à jour le 4 mars 2011

* Joueur jouant toujours dans la franchise

Joueurs marquants

Joueurs au NBA All-Star Game

Awards reçus par les Charlotte Bobcats

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bobcats de Charlotte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bobcats De Charlotte — Pour les articles homonymes, voir Bobcat (homonymie). Bobcats de Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Bobcats de charlotte — Pour les articles homonymes, voir Bobcat (homonymie). Bobcats de Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Charlotte Bobcats — 2011–12 Charlotte Bobcats season Conference …   Wikipedia

  • Charlotte Bobcats — Geschichte Charlotte Bobcats seit 2004 Stadion Time Warner Cable Arena Standort …   Deutsch Wikipedia

  • Charlotte Bobcats — Bobcats de Charlotte Pour les articles homonymes, voir Bobcat (homonymie). Bobcats de Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Charlotte/Douglas International Airport — Charlotte (Caroline du Nord) Pour les articles homonymes, voir Charlotte. Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Charlotte (Caroline Du Nord) — Pour les articles homonymes, voir Charlotte. Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Charlotte (caroline du nord) — Pour les articles homonymes, voir Charlotte. Charlotte …   Wikipédia en Français

  • Charlotte, North Carolina — Charlotte redirects here. For other uses, see Charlotte (disambiguation). Charlotte   City   City of Charlotte …   Wikipedia

  • Charlotte Coliseum — Généralités Surnom The Hive Adresse 100 Paul Buck Boulevard Charlotte, NC 28266 Coordonn …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.