Deir El-Bahari


Deir El-Bahari

Deir el-Bahari

25°44′N 32°36′E / 25.733, 32.6

Cartouche lieux.jpg
Article de la série Lieux égyptiens
Lieux
Nomes / Villes
Monuments / Temples
Région
Basse-Égypte / Moyenne-Égypte
Haute-Égypte / Nubie
Localisation
Egypt Karnak test.png
Deir el-Bahari
Latitude 25°44' N, longitude 32°36' E
Latitude
Longitude

Le site de Deir el-Bahari est un complexe funéraire, composé de temples et de tombes, situé sur la rive gauche du Nil face à la ville de Louxor et des temples de Karnak, légèrement au sud de la vallée des rois, adossé à la paroi rocheuse de la montagne de Thèbes, en Haute-Égypte.

Le nom arabe de ce site (دير البحري;, dayr al-baḥrī, « le couvent de la Mer ») rappelle l’existence du couvent copte élevé dans ce lieu.

Sur la rive gauche du Nil, en face de Karnak, la falaise de la chaîne libyque dessine un vaste amphithéâtre qui marque le centre de la nécropole thébaine.

Sommaire

Principales constructions

construction, par le roi Nebhepetrê Mentouhotep II, d'un temple funéraire dont les reconstitutions diffèrent. Édouard Naville émis l'hypothèse d'un temple à double terrasse surmonté d'une petite pyramide mais récemment les égyptologues Dieter Arnold et Rainer Stadelmann ont remplacé cette pyramide —dont on n'a retrouvé aucun indice matériel—, par un mastaba ou un tumulus.
construction d'un complexe funéraire, par le roi Sânkhkarê Mentouhotep III.

Histoire et architecture

Dès la XIe dynastie, Mentouhotep II avait fait ériger en ce lieu privilégié un temple dont il reste encore quelques vestiges. On sait maintenant que ce n’était pas une pyramide mais un mastaba qui surplombait l’édifice.

Un sanctuaire, élevé ensuite par Amenhotep Ier, fut arasé lorsque la reine Maâtkarê Hatchepsout décida d’y faire construire son temple funéraire, dédié au dieu Amon, mais aussi aux dieux Anubis et Hathor (déesse du plaisir et protectrice des femmes), au -XVe siècle .

Son implantation a été choisie par son alignement avec les pylônes du domaine d'Amon à Karnak, au loin sur la rive est de l'autre côté du Nil.

Les travaux furent dirigés par Senmout, favori de la reine, qui, tout en étant l’architecte du règne, fut le pédagogue et l’administrateur des biens de Néférourê, fille de la reine, et l’intendant des jardins d’Amon.

Ce temple thébain est unique et se distingue des autres temples car il est en partie creusé dans le roc de la montagne thébaine à laquelle il s'adosse, et s’élève sur trois terrasses reliées par des rampes d'accès. Avec un goût rare et une grande liberté d’esprit, Senmout utilisa les terrasses naturelles pour intégrer harmonieusement l’édifice dans le paysage en élevant des cours superposées, entourées en partie de colonnades, et unies par les rampes d’accès. Les lignes sont très pures et modernes.

Sur ces terrasses désertiques, l’architecte avait créé des jardins et planté des arbres à encens rapportés du pays de Pount.

Sur la deuxième terrasse, on trouve, sur la gauche la salle de Pount, sur la droite la salle de la naissance (où figurent des représentations de la reine engendrée par le dieu Amon), et enfin sur les cotés se trouvent des chapelles d'Anubis et Hathor.

Les parois des murs étaient ornées de scènes traitées dans un style élégant et sobre, caractéristique de cette époque : les peintures et les inscriptions racontent la naissance divine de la reine et l’expédition que Senmout et la reine organisèrent au pays de Pount.

L’accès à la troisième terrasse est désormais ouvert à la visite.

Entre le débarcadère, sur le canal perpendiculaire au Nil, et la porte d’entrée de l’aire du temple, il y avait un somptueux dromos (allée de Sphinx), aujourd’hui complètement disparu, de 800 m de long bordé de 120 sphinx à corps de lion et dont la tête était celle de la reine coiffée du némès.

Les fouilles polonaises ont dégagé, derrière le monument d’Hatchepsout, contre la falaise, un temple funéraire de Thoutmôsis III.

Plan des temples de Montouhotep II, Hatchepsout et Thoutmôsis III à Deir el-Bahari

Photos

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Commons-logo.svg

En jeu vidéo

Les origines mystérieuses du temple ont sans doute inspiré les créateurs du jeu Serious Sam : premier contact, car la cinématique d'introduction montre un téléporteur faire apparaître le héros de l'histoire dans la cour principale du temple.


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Néferkarê

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Deir el-Bahari ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deir El-Bahari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deir e-Bahari — Deir el Bahari (arab. „Nordkloster“), ist eine antike Nekropole in Ägypten, die nördlich von Theben auf der Westseite des Nils gegenüber der Stadt Luxor liegt. Neben zahlreichen Felsengräbern, darunter der wohl spektakulärste Fund, die… …   Deutsch Wikipedia

  • Deir el-Bahari — Saltar a navegación, búsqueda Deir el Bahari (árabe: دير البحري ) literalmente significa El convento del Norte y es un complejo de templos funerarios y tumbas que se encuentra en la ribera occidental del río Nilo, en el IV nomo del Alto Egipto,… …   Wikipedia Español

  • DEIR EL-BAHARI — Sur la rive gauche thébaine, au pied de la Grande Cime d’Occident, l’immense cirque rocheux de Deir el Bahari reçut plusieurs temples funéraires royaux. Sous la XIe dynastie (vers DEIR EL BAHARI 2060), Montouhotep II y édifia un vaste complexe… …   Encyclopédie Universelle

  • Deir-el-Bahari — 25°44′N 32°36′E / 25.733, 32.6 …   Wikipédia en Français

  • Deir el Bahari — 25°44′N 32°36′E / 25.733, 32.6 …   Wikipédia en Français

  • Deir el-Bahari —   [deːr ; arabisch »nördliches Kloster«], altägyptische Tempelanlagen in einem Talkessel in Theben West. Als Erster errichtete Mentuhotep II. hier um 2020 v. Chr. sein Grab und einen monumentalen Totentempel. Um 1480 70 v. Chr. folgte Hatschepsut …   Universal-Lexikon

  • Deir el-Bahari — Karte von Deir el Bahari I) Tempel des Mentuhotep II. 1) Bab el Hosan 2) Vestibül 3) Terrasse mit Kolonnade 4) Tumulus 5) Hypostyl 6) Sanktuarium II) Tempel des Thutmosis III. III) Tempel der Hatschepsut 7) Hof 8) Erster Portikus 9) Ziegeltempel… …   Deutsch Wikipedia

  • Deir el-Bahari — Djeser Djeseru – Hatshepsut s temple, the focal point of the complex. Deir el Bahari or Deir el Bahri (Arabic الدير البحري ad dayr al baḥrī, literally meaning, The Northern Monastery ) is a complex of mortuary temples and tombs located on… …   Wikipedia

  • Deir el-Bahari — Article de la série Lieux égyptiens Lieux Nomes / Villes Monuments / Temples Région Basse Égypte / Moyenne Égypte Haute Égypte / Nubie …   Wikipédia en Français

  • Deir el-Bahari — (Dayr al Bahrī) ► ARQUEOLOGÍA Estación arqueológica egipcia situada en la antigua Tebas. Posee restos del templo funerario del faraón Mentuhotep II (2050? a C) y del templo de la reina Hatshepsut (XVIII dinastía) …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.