Herbert Frahm


Herbert Frahm

Willy Brandt

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brandt.
Willy Brandt
30e chancelier d'Allemagne
4e chancelier fédéral allemand
Willy Brandt
{{{légende}}}

Actuellement en fonction
Mandat actuel
Depuis le {{{début mandat actuel}}}
Président(s) {{{président actuel}}}
Président fédéral {{{président fédéral actuel}}}
Président(s) de la République {{{président de la république actuel}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation actuel}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état actuel}}}
Souverain(s) {{{Souverain}}}
Monarque(s) {{{monarque actuel}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur actuel}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement actuel}}}
Législature(s) {{{législature actuel}}}
Majorité(s) {{{coalition actuel}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint actuel}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur actuel}}}

{{{mandat4}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Président(s) {{{président4}}}
Président fédéral {{{président fédéral4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état4}}}
Monarque(s) {{{monarque4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement4}}}
Législature(s) {{{législature4}}}
Majorité(s) {{{coalition4}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{mandat3}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
Président(s) {{{président3}}}
Président fédéral {{{président fédéral3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état3}}}
Monarque(s) {{{monarque3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement3}}}
Législature(s) {{{législature3}}}
Majorité(s) {{{coalition3}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{mandat2}}}
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
Président(s) {{{président2}}}
Président fédéral {{{président fédéral2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état2}}}
Monarque(s) {{{monarque2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement2}}}
Législature(s) {{{législature2}}}
Majorité(s) {{{coalition2}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

Mandat
21 octobre 1969 - 7 mai 1974
Monarque(s) {{{monarque1}}}
Président(s) {{{président1}}}
Président fédéral Gustav Heinemann
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur1}}}
Gouvernement(s) Cabinets Brandt I et II
Législature(s) 6e et 7e Bundestag
Majorité(s) Sociale-libérale
Vice-premier ministre {{{adjoint1}}}
Prédécesseur Kurt Georg Kiesinger
Successeur Helmut Schmidt

Autres fonctions
Président du Bundesrat
Période
1er novembre 1957 - 31 octobre 1958
Président(s) Theodor Heuss
Président(s) de la République {{{président de la république 1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 1}}}
Monarque(s) {{{monarque 1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 1}}}
Premier ministre {{{premier ministre 1}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 1}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 1}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 1}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 1}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 1}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 1}}}
Législature(s) {{{législature 1}}}
Prédécesseur Kurt Sieveking
Successeur Wilhelm Kaisen

Bourgmestre-gouverneur de Berlin (Ouest)
Période
3 octobre 1957 - 1er décembre 1966
Président(s) {{{président 2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 2}}}
Monarque(s) {{{monarque 2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 2}}}
Premier ministre {{{premier ministre 2}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 2}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 2}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 2}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 2}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 2}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 2}}}
Législature(s) {{{législature 2}}}
Prédécesseur Otto Suhr
Successeur Heinrich Albertz

Ministre fédéral des Affaires étrangères
Période
1er décembre 1966 - 20 octobre 1969
Président(s) {{{président 3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 3}}}
Monarque(s) {{{monarque 3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 3}}}
Premier ministre {{{premier ministre 3}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 3}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 3}}}
Chancelier(s) Kurt Georg Kiesinger
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 3}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 3}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 3}}}
Législature(s) {{{législature 3}}}
Prédécesseur Gerhard Schröder
Successeur Walter Scheel

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président(s) {{{président 4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 4}}}
Monarque(s) {{{monarque 4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 4}}}
Premier ministre {{{premier ministre 4}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 4}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 4}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 4}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 4}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 4}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 4}}}
Législature(s) {{{législature 4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 4}}}
Successeur {{{successeur 4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président(s) {{{président 5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 5}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 5}}}
Monarque(s) {{{monarque 5}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 5}}}
Premier ministre {{{premier ministre 5}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 5}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 5}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 5}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 5}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 5}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 5}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 5}}}
Législature(s) {{{législature 5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 5}}}
Successeur {{{successeur 5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président(s) {{{président 6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 6}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 6}}}
Monarque(s) {{{monarque 6}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 6}}}
Premier ministre {{{premier ministre 6}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 6}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 6}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 6}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 6}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 6}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 6}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 6}}}
Législature(s) {{{législature 6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 6}}}
Successeur {{{successeur 6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président(s) {{{président 7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 7}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 7}}}
Monarque(s) {{{monarque 7}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 7}}}
Premier ministre {{{premier ministre 7}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 7}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 7}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 7}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 7}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 7}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 7}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 7}}}
Législature(s) {{{législature 7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 7}}}
Successeur {{{successeur 7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président(s) {{{président 8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 8}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 8}}}
Monarque(s) {{{monarque 8}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 8}}}
Premier ministre {{{premier ministre 8}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 8}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 8}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 8}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 8}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 8}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 8}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 8}}}
Législature(s) {{{législature 8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 8}}}
Successeur {{{successeur 8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président(s) {{{président 9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 9}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 9}}}
Monarque(s) {{{monarque 9}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 9}}}
Premier ministre {{{premier ministre 9}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 9}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 9}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 9}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 9}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 9}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 9}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 9}}}
Législature(s) {{{législature 9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 9}}}
Successeur {{{successeur 9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président(s) {{{président 10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 10}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 10}}}
Monarque(s) {{{monarque 10}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 10}}}
Premier ministre {{{premier ministre 10}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 10}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 10}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 10}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 10}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 10}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 10}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 10}}}
Législature(s) {{{législature 10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 10}}}
Successeur {{{successeur 10}}}

{{{fonction11}}}
Période
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président(s) {{{président 11}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 11}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 11}}}
Monarque(s) {{{monarque 11}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 11}}}
Premier ministre {{{premier ministre 11}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 11}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 11}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 11}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 11}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 11}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 11}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 11}}}
Législature(s) {{{législature 11}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 11}}}
Successeur {{{successeur 11}}}

Biographie
Nom de naissance Herbert Ernst Karl Frahm
Naissance 18 décembre 1913
Flag of the German Empire.svg Lübeck (Allemagne)
Décès 8 octobre 1992 (78 ans)
Flag of Germany.svg Unkel (Allemagne)
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité allemande
Parti politique Parti social-démocrate (SPD)
Conjoint {{{conjoint}}}
Enfants {{{enfants}}}
Diplômé de {{{université}}}
Profession Journaliste
Résidence {{{résidence}}}
Signature {{{signature}}}

Nobel prize winner.svg   Coat of Arms of Germany.svg
Prix Nobel de la Paix 1971
Chanceliers fédéraux allemands

Willy Brandt, né Herbert Ernst Karl Frahm le 18 décembre 1913 à Lübeck et mort le 8 octobre 1992 à Unkel, était un homme politique ouest-allemand du Parti social-démocrate (SPD). Il fut chancelier fédéral de 1969 à 1974 à la tête d’une coalition sociale-libérale, devenant le premier social-démocrate à diriger le gouvernement depuis 1930. Son Ostpolitik a ouvert une nouvelle phase des relations avec la République démocratique allemande et lui a valu le prix Nobel de la paix en 1971.

Il a également été bourgmestre-gouverneur de Berlin de 1957 à 1966, président du SPD de 1964 à 1987, vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères de 1966 à 1969.

Sommaire

Jeunesse

Il est né Herbert Ernst Karl Frahm à Lübeck d'un père comptable, John Möller, dont il n'a jamais porté le nom et qui n'a jamais cherché à le connaître, et d'une mère vendeuse, Martha Frahm, âgée de 19 ans. Son grand-père adoptif[1], Ludwig Frahm, exerce une forte influence sur lui : le grand-père est lui aussi un membre actif du SPD[2].

Il devient apprenti chez un courtier maritime et dès 1929, rejoint la Sozialistische Arbeiterjugend (Jeunesse ouvrière socialiste), une branche du parti socialiste d'Allemagne, le SPD. Il la quitte en 1931 pour rejoindre le Sozialistische Arbeiterpartei (SAP, parti des travailleurs socialistes). Il obtient ensuite son Abitur[3] au Reform-Realgymnasium de Lübeck en 1932.

Hitler devient chancelier le 30 janvier 1933. Dès février 1933, lors d'un déplacement de Berlin à Dresde, Herbert Frahm adopte le pseudonyme de Willy Brandt pour participer à une réunion désormais illégale de son parti[4]. Il fera plus tard reconnaître Willy Brandt comme son nom légal. Dans la nuit du 31 mars au 1er avril 1933, il fuit l'Allemagne nazie grâce à un pêcheur de Travemünde qui le fait passer au Danemark[5]. De là, il passe en Norvège, où il s'installe.

En 1934, il participe à la création du Bureau international des organisations révolutionnaires des jeunes (lié au Bureau international pour l'unité socialiste révolutionnaire), et à l'automne séjourne secrètement en Allemagne se faisant passer pour un étudiant norvégien, sous le nom de Gunnar Gaasland. En 1937, il suit la guerre d'Espagne comme journaliste. En 1938, le régime nazi révoque sa nationalité allemande et il demande alors la nationalité norvégienne, qu'il obtient en 1940. La même année, il est arrêté par les forces allemandes qui occupent la Norvège mais qui ne l'identifient pas comme Allemand car il porte un uniforme norvégien. Il se réfugie alors en Suède, pays neutre, où il reçoit son passeport à l'ambassade norvégienne de Stockholm. Il résidera en Suède jusqu'à la fin de la guerre.

Après guerre

Willy Brandt ne revient en Allemagne qu'après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Il s'installe à Berlin en tant que représentant du gouvernement norvégien. En 1948, il commence sa carrière politique au sein du SPD après avoir recouvré sa nationalité allemande. Il est bourgmestre-gouverneur de Berlin de 1957 à 1966, période particulièrement difficile car marquée par une série de crises, comme l'ultimatum de Khrouchtchev en 1958 et surtout la construction du mur de Berlin en 1961.

En 1964, Willy Brandt devient secrétaire général du SPD, poste qu'il conservera jusqu'en 1987.

Willy Brandt avec John Fitzgerald Kennedy, le 13 mars 1961.

En 1961, il est le candidat du SPD au poste de chancelier. Il perd contre Konrad Adenauer. Il est de nouveau candidat en 1965 et perd contre Ludwig Erhard. Mais en 1966, la grande coalition entre le SPD et la CDU le propulse au rang de ministre des Affaires étrangères et vice-chancelier dans le gouvernement de Kurt Georg Kiesinger. Après les élections de 1969, il est élu quatrième chancelier fédéral de la République fédérale d'Allemagne.

Il participe à la relance de La Haye, qu'il marque par sa volonté de rompre avec la retenue traditionnelle de l'Allemagne dans les affaires européennes en se montrant intransigeant sur la question de l'élargissement de la Communauté face à la France.

L'Ostpolitik

Willy Brandt a marqué l'histoire de l'Allemagne par sa politique étrangère très tournée vers la RDA et l'Europe de l'Est, la Ostpolitik, commencée symboliquement par sa tombée à genoux de Varsovie au mémorial du soulèvement du ghetto de Varsovie. Ainsi, il reconnaît officiellement la RDA et entretient de bonnes relations diplomatiques avec la Pologne, l'Union soviétique et d'autres pays du bloc de l'Est.

Cette politique était très largement controversée. En mai 1972, une tentative de censure constructive de la part de la CDU échoue de très peu. Ceci crée une surprise générale ; il sera plus tard révélé qu’au moins un membre de la CDU, Julius Steiner, avait été payé par le ministère pour la Sécurité d’État de la RDA, la Stasi, pour voter pour le maintien de Brandt. Certains Allemands considéraient la Ostpolitik comme illégale et comme une haute trahison.

Willy Brandt vers 1987, à la fin de sa vie.

Willy Brandt obtint le Prix Nobel de la paix en 1971 pour sa politique de rapprochement avec l'Europe de l'Est et l'Allemagne de l'Est.

Il démissionna de son poste le 7 mai 1974 après que ses services secrets lui révélèrent (en 1973) que Günter Guillaume, l'un de ses assistants personnels, était en fait un espion de la RDA.

Brandt fut membre du Parlement européen de 1979 à 1983.

L'une de ses dernières apparitions publiques fut un voyage à Bagdad pour demander la libération d'otages occidentaux détenus par Saddam Hussein en 1990.

Il meurt le 8 octobre 1992 à Unkel.

Le nom de Willy Brandt a été choisi comme nom de baptême par la promotion 2007-2009 de l'École nationale d'administration, en France.

Citation

  • « Vergesst nicht : Wer Unrecht lange geschehen lässt, bahnt dem nächsten den Weg. »[6]
    « Ne l'oubliez jamais : celui qui laisse commettre une injustice ouvre la voie à la suivante. »
  • « I sell you something, I speak your language. If I buy, dann müssen Sie Deutsch sprechen. »[7]
    « Je vous vends quelque chose, je parle votre langue. Si j'achète, alors vous devez parler allemand. »

Notes et références

  1. En fait, le père adoptif de sa mère
  2. Carola Stern, Willy Brandt,p. 11
  3. Équivalent allemand du baccalauréat
  4. Carola Stern, Willy Brandt, p. 19
  5. Carola Stern, Willy Brandt, p. 19
  6. citation exposée sur la Place Willy Brandt, en face du centre commercial Euralille, à Lille
  7. La politique linguistique fédérale américaine

Bibliographie

  • (de) Carola Stern, Willy Brandt, Rowohlt Taschenbuch Verlag, 2009, (ISBN 978-3-499-50576-8)

Liens externes

Commons-logo.svg


Précédé de :
Franz Amrehn
Bourgmestre-gouverneur de Berlin (Ouest)
1957-1966
Suivi de :
Heinrich Albertz
Précédé de :
Hans-Christoph Seebohm
Vice-chancelier
1966-1969
Suivi de :
Walter Scheel
Précédé de :
Gerhard Schröder
Ministre fédéral des Affaires étrangères
1966-1969
Suivi de :
Walter Scheel
Précédé de :
Kurt Georg Kiesinger
Chancelier fédéral
1969-1974
Suivi de :
Helmut Schmidt
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne

Ce document provient de « Willy Brandt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Herbert Frahm de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Herbert Frahm — Willy Brandt (1980) Unterschrift …   Deutsch Wikipedia

  • Karl Herbert Frahm — Willy Brandt (1980) Unterschrift …   Deutsch Wikipedia

  • Herbert Ernst Karl Frahm — Willy Brandt (1980) Unterschrift …   Deutsch Wikipedia

  • Herbert Ernst Karl Frahm — Willy Brandt Pour les articles homonymes, voir Brandt. Willy Brandt …   Wikipédia en Français

  • Frahm — ist der Familienname folgender Personen: Detlef Frahm (1886−1969), deutscher Politiker (CDU) Herbert Ernst Karl Frahm, Geburtsname von Willy Brandt (1913−1992), deutscher Politiker Jan Peter Frahm, deutscher Botaniker Jens Frahm (* 1951),… …   Deutsch Wikipedia

  • Herbert — Herbert, George * * * (as used in expressions) Asquith, H(erbert) H(enry), 1 conde de Oxford y Asquith Best, Charles H(erbert) Bradley, F(rancis) H(erbert) Herbert Ernst Karl Frahm Bush, George (Herbert Walker) Dillinger, John (Herbert) Dow,… …   Enciclopedia Universal

  • Herbert — /herr beuhrt/, n. 1. Frank, 1920 86, U.S. science fiction writer. 2. George, 1593 1633, English clergyman and poet. 3. Victor, 1859 1924, U.S. composer and orchestra conductor, born in Ireland. 4. a male given name: from Old English words meaning …   Universalium

  • Frahm, Herbert Ernst Karl — vero nome di Brandt, Willy …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Martha Frahm — Martha Luise Wilhelmine Frahm (* 16. März 1894 in Kalkhorst (Mecklenburg); † 3. August 1969 in Lübeck; gebürtig Martha Ewert; verheiratete Martha Kuhlmann) war eine deutsche Verkäuferin und die Mutter des SPD Politikers, Bundeskanzlers und… …   Deutsch Wikipedia

  • Gunnar Gaasland — Willy Brandt (1980) Unterschrift …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.