Tampere


Tampere
Tampere
Tampere vue du lac Näsijärvi
Tampere vue du lac Näsijärvi
Géographie
Pays Drapeau de Finlande Finlande
Région Pirkanmaa
Altitude  
 · minimale 77 m m
 · maximale 162 m m
Coordonnées 61° 29′ 53″ N 23° 45′ 36″ E / 61.498, 23.7661° 29′ 53″ Nord
       23° 45′ 36″ Est
/ 61.498, 23.76
  
Démographie
Administration
Histoire
Province historique Satakunta
Province Finlande occidentale
Droits de Cité depuis 1779

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
City locator 4.svg

Tampere (suédois : Tammerfors) est une ville du sud-ouest de la Finlande située entre deux lacs : Näsijärvi et Pyhäjärvi. Ces deux lacs ont une différence d'altitude de 18 mètres et sont reliés par les rapides de la rivière Tammerkoski qui traverse la cité. Ces rapides ont été une source d'énergie importante dans l'histoire de la ville, plus récemment pour produire de l'électricité.

Tampere, avec 206 000 habitants intra-muros, et plus de 300 000 en comptant les municipalités attenantes, est la seconde agglomération de Finlande après celle d'Helsinki. Elle est également la plus grande ville d'intérieure de Scandinavie.

Rapides Tammerkoski

Sommaire

Histoire

Tampere a été fondée en 1775 par Gustave III de Suède sur les rives de la rivière Tammerkoski pour servir de comptoir commercial. Quatre ans plus tard, en 1779, elle reçut son statut officiel de ville. À cette époque, Tampere était plutôt une petite ville, occupant quelques kilomètres carrés de terrains autour des rapides Tammerkoski, au pied de la moraine de Pyynikki.

Tampere était déjà un important centre commercial et industriel au XIXe siècle. Durant la première moitié de ce siècle, elle concentrait près de la moitié des activités industrielles de la Finlande. Cette spécificité lui valut le surnom de « Manchester du nord ». De ce fait, les finlandais lui donnent le surnom Manse qui est une contraction du nom de la ville anglaise. En finnois, "ch" se prononçant de la même façon que le "s". Toutefois, ce diminutif n'est pas des plus apprécié par les habitants de Tampere.

Au début du XXe siècle, la ville de Tampere est une ville dominée par l’industrie, l’espace – encore aujourd’hui – est marqué par l’architecture industrielle. La population ouvrière, est souvent installée dans des quartiers récents entièrement construits pour elle, comme le quartier d'Amuri qui accueille les ouvriers de la plus grande entreprise industrielle textile de la ville, Finlayson. Dès 1900 les ouvriers de l’industrie représentent la majorité de la population avec plus de 70 % de la population ce qui est un maximum pour le début du siècle, mais ils représentent encore pratiquement 60 % de la population en 1910 et 61,5 % en 1920 pour les seuls ouvriers de l’industrie. Au début du vingtième siècle, l’industrie domine la ville et l’industrie de la ville est dominée par l’industrie textile. La ville est même surnommé la « Manchester du nord » en référence à l’industrie du coton qui a fait la richesse de la ville anglaise.

Les lieux de productions les plus nombreux dans la ville sont ceux de l’industrie textile ainsi que ceux d’une importante industrie du cuir, complémentaire de celle du textile par la fabrication notamment de chaussures. Vient tout même en deuxième position, après l’industrie de l’habillement, l’industrie alimentaire représentant 16 % des lieux de production de la ville en 1905. Cette industrie permet de ravitailler une importante population ouvrière concentrée dans la ville. Mais la domination de l’industrie textile ne se voit pas tant par le nombre de lieux de productions que par la concentration en main d’œuvre et en capital. Ainsi, l’industrie textile représente à Tampere 64 % pour seulement 10 lieux de production répertoriés des ouvriers de l’industrie à Tampere en 1905 et encore 58 % en 1916 malgré le développement des autres secteurs et notamment la métallurgie.

La ville industrielle de Tampere connaît un essor pratiquement continu depuis le milieu du dix-neuvième siècle. Après la crise économique précédant la Première Guerre mondiale, le sort économique de la ville devient directement lié au sort des armes et donc au sort militaire et économique de la métropole russe à laquelle est encore rattaché le Grand-duché de Finlande. Les commandes de guerre russe stimulent l’industrie locale avant que leur arrêt brutal ne stoppe net cette activité économique perturbée par les difficultés de ravitaillement liées à la guerre en Baltique.

Tampere a été le théâtre de la principale bataille de la Guerre civile finlandaise (28 janvier - 15 mai 1918) : les force « blanches » ont capturé la ville ainsi que 10 000 prisonniers « rouges » le 6 avril.

Tampere a été agrandie lors de regroupements avec des zones voisines. Messukylä a été incorporée en 1947, Lielahti en 1950, Aitolahti en 1966 et Teisko en 1972.

Tampere fut longtemps connue pour ses industries textiles et métallurgiques, mais des sociétés spécialisées dans les technologies de l'information et les télécommunications ont remplacé ces activités durant les années 1990. Un grand nombre de ces sociétés sont hébergées au techno-centre de Hermia à Hervanta, près de l'université de technologie. Nokia y possède un centre de recherche.

La ville a aussi hébergé un Conseil européen extraordinaire les 15 et 16 octobre 1999, la Finlande assurant la présidence de l'Union européenne. Les pays de l'Union ont alors tracé un plan de route visant à la réalisation dans les cinq ans de l'« espace de liberté, de sécurité et de justice » européen.

Général

Tampere depuis la tour de Pyynikki

En 2006, Tampere a un peu plus de 200 000 habitants et est la troisième plus grosse ville de Finlande. Mais en regard de la définition de l'Union européenne, Tampere n'est pas une ville à cause de sa densité de population trop faible.

Tampere possède deux universités, l'Université de Tampere (UTA), en centre-ville, et la Tampere University of Technology (TUT), située en banlieue, à Hervanta. Chaque université compte aux alentours de 10 000 étudiants.

Une des spécialités culinaires est le mustamakkara (que l'on pourrait traduire par « saucisse noire »), qui est un plat à base de porc et de seigle avec une sauce au sang, accompagné traditionnellement de confiture d'airelle.

Tampere fait partie de la province de Länsi-Suomen lääni (Finlande occidentale) et de la région de Pirkanmaa. La ville est entourée par les municipalités de Kangasala, Kuru, Lempäälä, Nokia, Orivesi, Pirkkala, Ruovesi et Ylöjärvi.

Culture

Musique

Tampere comporte une scène musicale dynamique, avec la multiplication récente de groupes de rock aux influences glam/punk emportant un vif succès dans la région, ainsi que dans le reste de la Finlande. Parmi ces derniers, on peut citer Negative, au succès international grandissant, mais également Jann Wilde & the Neon Comets ou encore Heijaste.

Sports

La scène sportive de Tampere est menée par deux équipes de hockey sur glace, Tappara Tampere et Ilves Tampere. Elles ont eu toutes les deux un grand impact sur la culture du hockey sur glace en Finlande et sont les plus performantes du pays. Le football prend également de plus en plus d'importance avec Tampere United qui gagna le championnat finlandais 2001 et 2006 et 2007.

C'est également la ville de naissance et de résidence de Tommi Evilä, éphémère héros des mondiaux d'athlétisme d'Helsinki de 2005, unique athlète médaillé pour le pays organisateur.

En juillet 2009, s'y est déroulé le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne

Monuments et lieux touristiques

Tour d'observation Näsinneula
Eglise orthodoxe

La principale attraction touristique est le parc d'attraction Särkänniemi, qui comprend un dolphinarium et la tour d'observation Näsinneula, surmontée d'un restaurant giratoire.

Pispala est un site situé entre les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi. Il hébergeait la majorité des usines de la fin du XIXe et du début du XXe. C'est actuellement un quartier résidentiel, et avec son voisin Pyynikki, il est un lieu historique important de Tampere.

La ville de Tampere abrite le « Lenin Museum », qui attire chaque année de très nombreux visiteurs.

Le Sauna de Lapinniemi est un des quelques saunas public de Tampere au bord du lac de Näsijärvi.On peut y rencontrer les vrais finlandais qui s´y retrouvent, en famille ou entre amis, pour alterner quelques minutes de sauna puis un saut, ou une petite nage pour les plus frileux, dans le lac. La pratique du sauna évacue les bactéries du corps. Dans la culture finlandaise la pratique du sauna suivi d´un saut dans l'eau fraiche d'un lac est très répandue. D´ailleurs, de nombreux finlandais possèdent un sauna dans leur résidence.[réf. nécessaire]

Les usines Finlayson abritent de nombreuses attractions, en premier lieux la visite de ces usines, de nombreux restaurants, un cinéma, un théâtre, ainsi que de nombreux musées tel que le musée de l'espionnage ou bien le musée de la police.

Vie Universitaire

Tampere est réputée pour sa vie étudiante très active. On compte à Tampere trois universités principales : l'Université de Tampere (UTA), l'Université technologique de Tampere (TUT) et l'Université de Sciences Appliquées de Tampere (TAMK).

Personnages célèbres nés à Tampere


Statistiques

  • 173 km de Helsinki
  • Temp. max. 29,8 °C
  • Temp. min. -26,4 °C


Jumelages

La ville de Tampere est jumelée avec : [1]

Voir aussi

Notes et Références

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tampere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tampere —   City   Tampereen kaupunki View towards Tampere City Centre …   Wikipedia

  • Tampere — en finés, Tammerfors en sueco, es una ciudad finlandesa situada a 170 kilómetros al norte de Helsinki, en el interior del país, en la Provincia de Finlandia Occidental. Tampere, que cuenta con una población de 201.980 (2004) y es la tercera… …   Enciclopedia Universal

  • Tampere — Tampere, Stadt, s. Tammerfors …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tampere — Tampere, Stadt, s. Tammerfors …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Tampere — (en suédois Tammerfors) v. de la Finlande du S.; 173 790 hab. (2e ville de l état). Import. centre intellectuel et industriel grâce à l hydroélectricité fournie par les chutes de Tammerkoski, au centre de la ville …   Encyclopédie Universelle

  • Tamperė — Támperė dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Tampere — [täm′pə re΄] city in SW Finland: pop. 183,000 …   English World dictionary

  • Tampere — Este artículo o sección sobre geografía necesita ser wikificado con un formato acorde a las convenciones de estilo. Por favor, edítalo para que las cumpla. Mientras tanto, no elimines este aviso puesto el 3 de febrero de 2010. También puedes… …   Wikipedia Español

  • Tampere — Tampereen kaupunki Wappen Karte Basisdaten Staat …   Deutsch Wikipedia

  • Tampere — /tahm pe rdde/, n. a city in SW Finland. 167,000. Swedish, Tammerfors. * * * ▪ Finland Swedish  Tammerfors,         city, southwestern Finland. It is located on an isthmus traversed by the Tammer Rapids between Lakes Näsi (Näsi, Lake) and Pyhä,… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.